CERIZAY (79)

CERIZAY ANCIENNE EGLISE


La famille de Morais, d'origine écossaise, fixée en France vers 1400, apparut en Poitou en 1642. Elle était alliée aux Maisons d'Oynville, de Harcourt, de Sévigné, d'Angennes, de Marmande, de la Fontenelle de Vaudoré, Sochet des Touches et Duchesne de Denant.


Alexandre-Henri-René de Morais, dont il s'agit ici, était le fils aîné de messire René-Henri de Morais, seigneur de Cerizay, le Plessis Buet, la Guyonnière, etc, et de dame Marie-Anne de Jodouin de Marmande. Né le 10 juillet 1722, il avait épousé, le 18 juillet 1752, Marguerite-Charlotte-Antoinette Sochet des Touches,  fille majeure de René-Joseph Sochet, chevalier, seigneur des Touches, et de feue Antoinette De La Ville de Ferrolles, de la paroisse de Luçon, morte elle-même à la suite des armées vendéennes, à Baugé, le 20 décembre 1793.

Il servit comme officier parmi les Vendéens et fut tué dans l'incursion d'Outre-Loire. Avec lui périt le dernier représentant mâle d'une famille extrêmement ancienne ... (Revue du Bas-Poitou - 1893 - 3ème livraison)

 

signature Alexandre Morais de Cerizay

 

Ils eurent plusieurs enfants :

Henri-René-Alexandre de Morais, mort à neuf mois, le 3 octobre 1761.

Marie-Anne-Joséphine-Marguerite de Morais, mariée, le 27 novembre 1775, à Nicolas Dominique Duchesne, fils de Jacques-Charles-Florent Duchesne, chev. sgr baron de Denant, etc., et de dame Marie-Angélique-Geneviève de Jouvencourt, suivant contrat. Elle suivit les armées vendéennes, fut faite prisonnière et mourut en prison au Mans, le 1er nivôse an II.

3° Bénigne-Antoinette-Marguerite de Morais, mariée à Henri-Armand-Célestin de la Fontenelle , chev, sgr de Vaudoré, Saint-Jouin de Milly, Puymary, Puy-papin, etc., fils de feu Armand Charles de la Fontenelle, chev. sgr de Vaudoré, etc., et de dame Marie-Anne-Renée-Bénigne de Morais, suivant contrat du 4 février 1776.

Bénigne-Charlotte-Marguerite de Morais, mariée à Denis-Marie Duchesne, chev., fils puîné de Jacques-Charles-Florent Duchesne, chev. sgr baron de Denant, etc., et de dame Marie-Angélique-Geneviève de Jouvencourt.

 

Vente des effets de Sochet veuve Morais Serizay, des 18, 19, 21, 22 fructidor an 2e, 11, 12, 13, 14 et 16 brumaire an 3e

Vente des meubles & effets délaissés par ... Sochet veuve Morais Serizay passée avec les rebelles et trouvés à son dernier domicile à Luçon, faitte à la requête de l'administration du district de Fontenay le requerand François Savy, administrateur dudit district demeurant à Gemme de la Plaine, commissaire nomé aux fins de laditte vente par arrêté du district de Fontenay, le cinq prairial dernier, à laquelle a été procédé par nous Jean-Claude Pillenière, notaire public à Luçon, en présence de Jacques Mazière, officier municipal de la commune de Luçon, ce jourd'huy dix huit fructidor an deux de la République française une & indivisible ... pour la somme de 10.175#10,  laquelle somme fut versée en main du receveur du droit d'enregistrement à Luçon (Minutes du Notaire Jean-Claude Pillenière - 1776-an IX - AD85 - 3 E 19/109)

 

Voir également : http://www.patrimoine.paysdelaloire.fr/patrimoine/detail-notices/IA85001759/