vannes 56 z

 

Nicolas-Marie Pichon, curé de Drefféac, né à Vannes, paroisse Saint-Pierre, le 30 janvier 1756, prêta serment en 1791.

Dans cette même année, il publia deux écrits relatifs à la constitution civile du clergé, dont l'un est intitulé : "Discours prononcé par M. Pichon, curé de Drefféac, à ses paroissiens, le 30 janvier 1791, jour de la prestation de son serment civique", Nantes, Malassis in-8° 11 pages.

 

PICHON BAPTEME Z

 

Le 9 mai 1790, il fut élu membre du district et prit part à ses travaux.

Au mois d'avril 1793, il avait été nommé juge de paix à Guenrouët. D'après une décision du Directoire de district, il ne toucha pas le traitement qui ne pouvait être cumulé avec celui de curé.

Le 4 floréal an II (23 avril 1794), il déclara abdiquer ses fonctions de prêtre, puis fut maire de Drefféac du 4 thermidor an VIII au 10 messidor an XI.

pichon maire signature

Lors du Concordat, il fut replacé dans sa cure ; il ne cessa de l'occuper jusqu'au 19 mai 1815, époque où il apprit la formation de l'armée royaliste. Craignant pour ses jours, il s'enfuit à Nantes où il devint prêtre volontaire à Notre-Dame.

Il est mort dans cette dernière ville le 17 février 1827.

 

pichon deces z

 

 

Histoire de Savenay par F. Ledoux, ancien maire de Savenay - 1875

AD56 - Registres paroissiaux de Vannes

AD44 - Registres d'état-civil de Nantes