Moutons z

 

On connaît le refrain célèbre : "Il grandira, car il est Espagnol".

Mais il serait difficile de l'appliquer à l'infortuné troupeau d'Outre-Pyrénées, une douzaine et demie de moutons, que l'Administration de Maine-et-Loire eut la fâcheuse idée de vouloir acclimater en 1797.

Personne ne se souciait de ces malheureuses bêtes, on se les renvoyait comme une vulgaire ballotte, et quand, en 1800, le Préfet d'Angers se décida à renvoyer cette smala de béliers et de brebis - dont le prix n'avait jamais été acquitté par le Département - elle était fort diminuée de nombre et de valeur.

Ce fut un essai inopportun d'acclimatation ...

 

Le Chercheur des provinces de l'Ouest - septembre 1902

Illustration :  "Une bergère et son troupeau de brebis" - Louis Douzette (1834-1924)