Fils de Jean Caffin et de Marie Grignon, Jean-Alexandre est né à Doué-la-Fontaine le 13 mars 1751. Après avoir fait un congé comme soldat (1777), il s'était mis depuis l'âge de 26 ans dans le commerce, où la Révolution le trouva.

caffin baptême z

Jean-Alexandre Caffin était "marchand-fermier" et demeurait en la seigneurie de la Bismard (1) à Vaudelnay (49).

Il dut alors à l'élection le grade de commandant de la garde nationale de Doué, qui bientôt eut à fournir un rude et actif service (1789).

Il participa comme adjudant général, puis comme général de brigade, à tous les combats contre les Vendéens. Il fut chargé en 1794 par Turreau de diriger une des colonnes infernales. A ce titre, il incendia les communes de Maulévrier, Yzernay, Saint-Pierre-des-Échaubrognes, La Tessoualle, Vezins, Saint-Laurent-sur-Sèvre, etc., et il se félicite, dans les rapports qu'il envoie quotidiennement à Turreau, d'avoir purgé le pays de tous les brigands et fait fusiller les femmes et les filles qui n'avaient pas pu s'échapper.

Il passa en l'an IV à l'armée des côtes de l'Océan avec le grade de général de division. Il reçut de la main de Hoche une carabine et deux pistolets d'honneur, et le 1er vendémiaire an V (23 septembre 1795), à la suite de nombreuses et graves blessures, fut réduit à prendre sa retraite.

CAFFIN MAIRE SIGNATURE z

Il revint à Doué, en fut nommé maire le 24 prairial an XIII (13 juin 1805), et successivement membre du collège électoral (1807), président du canton (17 juillet 1808), conseiller d'arrondissement (28 août 1808).

La Restauration venue, un arrêté du 30 août 1815 le révoqua de ses fonctions de maire.

JEAN-ALEXANDRE CAFFIN mourut à Saint-Léger-de-Montbrillais, le 31 août 1828, à l'âge de 77 ans.

CAFFIN DECES Z


De son mariage avec Marie-Julie Le Beau (ou Lebeau) qui eut lieu à Morton (86), le 25 janvier 1780, il avait eu 10 enfants, tous nés à Vaudelnay :

- Alexandre, né le 27 novembre 1781 ; décédé au même lieu, le 8 mars 1784 ;

- Pierre-André-Marie, né le 30 novembre 1782 ; maréchal des logis au 3e de dragons, décoré par décret du 14 avril 1807, revint bientôt couvert de dix blessures reçues aux combats de Zenick et de Lilau ;

- Jean, né le 10 novembre 1783 ; décédé au même lieu, le 15 juillet 1784 ;

- Marie-Julie, née le 11 février 1782 ; décédée au même lieu, le 28 octobre 1793 ;

- Antoinette, née le 27 janvier 1787 ;

- Jean, né le 25 juin 1788 ; boursier au collège de Moulins et qui en était sorti pour servir dans les Vélites en 1806, fit les campagnes de Prusse, de Pologne, d'Espagne et d'Allemagne, et rentra à Doué en février 1810, ayant perdu un oeil à la première entrée des Français à Madrid et le poignet droit à Wagram. Il est décédé le 16 juin 1823.

- Adélaïde, née le 19 avril 1790 ;
- Alexandre, né le 20 novembre 1791 ;

- Godefroy, né le 12 germinal an V (1er avril 1797) ; a été maire de Saint-Léger-de-Montbrillais de 1831 à 1866, année de son décès  ; époux de Louise-Eugénie Ferruyau ; sa fille, Louise-Herminie, née à St-Léger, le 4 novembre 1829, avait épousé, le 4 février 1850, Armand Périot, fils de Frédéric Périot, notaire et adjoint au maire et de Zélinne Périot.

- Julie, née le 6 thermidor an VI (24 juillet 1798).

Marie-Julie Lebeau, épouse Caffin, est décédée à Douai-la-Fontaine, le 7 mars 1811.

 

Abbaye-Mare z

 

La tombe de Jean-Alexandre Caffin est assez surprenante ; elle nous apprend qu'il est inhumé avec Hector-Martial LAMBERT, Chef de Bataillon au 69e Régiment territorial, chevalier de la Légion d'honneur. Quel est donc ce personnage ? Quel lien a-t-il avec le Général Caffin ?

 

tombe z

Hector Lambert est né à Loudun, le 9 octobre 1831, du mariage de Louis-François-Hector Lambert, employé des contributions indirectes, demeurant rue du Palais à Loudun, et de Clémentine Arnault. De cette union est née aussi une fille, Clémentine, le 19 octobre 1833.

Âgé de 43 ans, capitaine en retraite, il épouse Marie Périot, 17 ans, à Saint-Léger-de-Montbrillais, le 24 mai 1875, fille de Armand Périot, avocat et de Louise-Herminie Caffin.

Capitaine au 2e Régiment de Cuirassiers, Hector Lambert est nommé Chevalier de la Légion d'honneur, le 17 novembre 1870.

Domicilié à la Roche, commune de Saint-Léger-de-Montbrillais, Hector Lambertépoux de la petite-fille du général Caffin,  est décédé le 18 mai 1889.

 

LAMBERT NAISSANCE 1831 z

CAFFIN z

 

274801 z

27332233_10216245316470617_3533840473129405745_n

27073080 z

27067392 z

 

(1) LA BISMARD

Village de la commune de Vaudelnay
1486 - L'houstel et terre de la Bismard séant au Vaudelnay ;
1539 - La Vismard
1680 - La maison et seigneurie de la Bymard
1754 - L'hôtel et seigneurie du lieu de la Bismard.

Gentilhommière, près du bourg, avec petit fief qui relevait, pour partie, de Montreuil-Bellay, la métairie et une partie de la cour relevant du Poitou. Elle appartenait au XV-XVIe siècle à la famille Deshommes ; et en 1568 à Jean Blondé qui, lors de l'occupation du pays par la cavalerie protestante du prince de Condé, obtint du prince lettre de sauvegarde pour sa maison et y fit placer en souvenir une inscription. Au-dessus de la porte des champs, six autres vers recommandaient à Dieu la demeure et le propriétaire, "qui en paix vive et meure". Jean Blondé, dit Blondé de Bismare, comme il s'appelait lui-même, est l'auteur d'une longue suite de vers en l'honneur de son père, Charles Blondé de la Maison-Rouge (1635), placé en tête du prieuré du Puy-Notre-Dame dont il était fermier. Il a également écrit d'autres vers cocasses.

Catherine Blondé, veuve d'Olivier Sancier, vendit fief et maison le 11 janvier 1701 au seigneur du Vaudelnay.

C'est par suite d'une graphie ridicule du cadastre et de la carte d'état-major, reproduite par la carte cantonale que la Bismard est devenue "l'abbaye Mare" (qui ne signifie rien).

Bismard Cassini z

Vaudelnay carte z

 

Photos de la tombe : MM. Pierre Perieau et Guy Jacob ; qu'ils soient ici sincèrement remerciés.

AD49 - Dictionnaire de Maine-et-Loire (versions originale et révisée)

Archives Nationales - Base Léonore

AD86 - Registres paroissiaux de Morton, de Loudun - Registres d'état-civil de Saint-Léger-de-Montbrillais

AD49 - Registres paroissiaux de Vaudelnay

AD49 - Registres d'état-civil de Doué-la-Fontaine

AD49 - Dictionnaire de Maine-et-Loire - versions originale et corrigée