Mme Élisabeth z

 

MADAME ÉLISABETH
Prière historique, traduite en vers et mise en musique par Étienne Ducret

I
Que m'arrivera-t-il aujourd'hui ? ... Je l'ignore ;
Mais, ce que je sais bien, ô Maître que j'implore,
C'est que rien n'adviendra, qui n'ait d'avance été
Voulu, réglé par Vous de toute Éternité !

REFRAIN
O mon soutien, mon espérance,
Pitié ! pitié ! Dieu paternel ;
Grâce pour nous, pour notre France !
Et recevez notre âme au Ciel ! ... (bis)

II
Oui, Seigneur, vos desseins cachés, impénétrables,
Vos arrêts, quels qu'ils soient, pour moi sont adorables ;
Ordonnez, j'obéis ; agréant, de bon coeur,
Ce que vous m'enverrez de joie ou de douleur.

O mon soutien, mon espérance, etc.

III
De vous, j'accepte tout ! ... Faut-il même au supplice,
Innocente, courir ? ... J'unis le sacrifice
De ma vie à celui de votre Fils divin,
Qui daigna, par sa mort, sauver le Genre Humain.

O mon soutien, mon espérance, etc.

IV
Faites que, résignée à la Volonté sainte,
Affrontant le martyre, et sans peur et sans plainte,
Sous le couteau fatal, je n'exhale qu'un cri :
"Pardonnez aux bourreaux ! ... Seigneur, soyez béni ! ..."

O mon soutien, mon espérance, etc.


Le secrétaire enfantin ... par Étienne Ducret - 1898