RENÉ FRAPIN  1773 - 1794 

La Haye-Descartes


Fils de René Frapin, perruquier, et de Marie-Anne Gautier, René-François Frapin, vingt-et-un ans, natif de Lahaye [La Haye-Descartes, né le 20 mars 1773], garçon sellier, volontaire au 7e bataillon de Paris, avait été fait prisonnier par les Vendéens au combat de Châtillon.

FRAPIN RENÉ NAISSANCE z

Pour recouvrer sa liberté, il avait offert de travailler de son métier. Mais il ne s'en était pas tenu à cela. "A cheval, vêtu d'une veste, d'une grande culotte de coutis & d'un chapeau rond, armé d'un sabre", il avait accompagné les Brigands qui escortaient les prisonniers républicains de Beaupréau à Morveau.

Il tombait donc sans rémission sous le coup de la loi.

La Commission militaire de Tours le condamna à mort. L'exécution eu lieu le lendemain, 2 avril 1794. Une répugnante boucherie présida au châtiment, le bourreau achevant au couteau le travail de la machine lassée ou récalcitrante.

Frapin René décès Tours z

Bulletin de la Société archéologique de Touraine - 1966 - T34