LOUIS XVI

SUBSIDES ACCORDÉS PAR LOUIS XVI EN 1783
Pour des missionnaires travaillant à la conversion des protestants du Bas-Poitou

Savait-on que le roi Louis XVI, continuant l'oeuvre de son aïeul Louis XIV, soldait encore sur sa cassette, en 1783, des missions dans le Bas-Poitou pour la conversion des hérétiques ? C'est ce qui est établi par l'Ordonnance de comptant qu'on va lire ; elle fait partie de la collection d'autographes de M. C.-A. Rahlenbeck, consul du roi de Saxe à Bruxelles, qui a bien voulu nous en donner communication. Il serait curieux de savoir comment les tardifs missionnaires gagnaient leur argent ; mais c'est peut-être trop de curiosité ... Toujours est-il que, - un siècle après la révocation de l'Édit de Nantes, soixante ans après l'atroce déclaration de 1724, quatre ans avant l'édit de restitution de l'état civil aux protestants, - à la veille enfin de la proclamation des grands principes de 1789, - l'infortuné monarque, héritier du péché traditionnel, signait, le 1er janvier 1783, en guise d'étrennes, au sieur Évêque de Luçon, un Bon sur son trésor royal, alors si pieusement obéré.

ORDONNANCE DE COMPTANT

Garde de mon trésor royal, Mr Joseph Micault d'Harvelay, payez comptant au Sr Évêque de Luçon la somme de quatre cents livres pour aider à la subsistance des missionnaires du Bas-Poitou, qui travaillent à la conservation des Protestants, et ce pour la présente année.
Fait à Versailles, le pr janvier 1783
LOUIS
Bon LOUIS (sign. aut.)
Contresigné : AMELOT

Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français - Deuxième année - 1854