Laigle z

 

Fils de Louis-Jacques Collombel, sieur de la Rousselière, Conseiller du Roy et de Françoise-Anne-Martine Bouscière, Louis-Gabriel-Sylvestre est né à Laigle, le 12 février 1776.

Louis-Gabriel-Sylvestre zz

Il avait à peine seize ans, et il faisait encore ses études, lorsqu'il s'enrôla dans le 4e bataillon de l'Orne. Il fut bientôt nommé lieutenant au 1er escadron de cavalerie nationale parisienne, puis aide-de-camp du général Michaud, qui commandait alors à l'armée du Rhin. A vingt-un ans, il était capitaine de la compagnie d'élite du 13e chasseurs à cheval ; il devint ensuite commandant de place et chef d'escadron, le 12 mai 1809. Il combattit successivement, en Italie et en Suisse, fit les campagnes d'Autriche, d'Espagne et de Portugal, fut nommé chevalier de la Légion-d'honneur, en 1804, et officier du même ordre, en 1812.

Dans le cours de ses nombreuses campagnes, il reçut quatre blessures, fut fait prisonnier par les Anglais, en 1812, et s'échappa, la même année, en affrontant la mer sur une frêle embarcation.

Rentré dans la vie privée, après la Restauration, ce brave officier fit succéder le repos à ses longues fatigues, jusqu'en 1830, époque à laquelle il fut appelé à la sous-préfecture de l'arrondissement de Falaise. Il y remplit ces fonctions avec distinction jusqu'en 1841, et termina sa carrière en mars 1853.

Collombel retraite montage

 

LOUIS-GABRIEL-SYLVESTRE est décédé à Falaise, le 9 mars 1853.

Collombel décès z

 

Biographie normande de Théodore Eloi Lebreton - premier volume - 1857

Bulletin des lois - 1842

AD61 - Registres paroissiaux de Laigle

AD14 - Registres d'état-civil de Falaise