29 avril 2012

JEAN THARREAU

Jean THARREAU (1777- ) cultivateur puis cabaretier au bourg de La Poitevinière   Etat civil: Fils de Jean THARREAU, cultivateur à Chalonnes, et d'Anne CESBRON. Né le 5/6/1777 à la Bourgonnière, Chalonnes Marié le 4/12/1800 (13 frimaire an IX) à la Poitevinière avec Françoise Thérèse CHOLET. Enfants:   Jean Joseph THARREAU, né le 19/4/1807, époux de Marie Renée MUSSET. René THARREAU, né en 1810, tisserand au bourg de la Poitevinière. Etats de service:   Simple soldat en 1793 Sert sous... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2012

Posté par Shenandoah Davis à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

Lettre de Madame à M. de Charette

Posté par Shenandoah Davis à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

LE SERMENT DU CADRAN-BLEU

LE SERMENT DU CADRAN-BLEU D'Orléans n'avait encore pu réussir dans ses projets ; il n'était parvenu qu'à exciter du trouble, et il lui fallait toujours la tête de Capet. Son expulsion du trône ne lui suffisait pas, encore bien que la proclamation de la république eût dû lui ôter tout espoir de la couronne. Mais alors la constitution n'était pas encore fondée, ni même pour ainsi dire comprise, et il espérait une régence stathoudérale, ou la dignité de doge. Il prévoit que Capet va être condamné à mort, mais il craint qu'il ne parle... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

Posté par Shenandoah Davis à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

ECRITS DIVERS PUISES DANS LES CARTONS DES COMITES DE SALUT PUBLIC ET DE SURETE GENERALE

ECRITS DIVERS PUISES DANS LES CARTONS DES COMITES DE SALUT PUBLIC ET DE SURETE GENERALE - DE LA MORALE REVOLUTIONNAIRE   "Si votre père, votre mère, votre femme, vos enfants ne sont pas révolutionnaires ; quittez-les, chassez-les, faites-les connaître ; vous le devez à la république ; qu'ils périssent." Dans un autre passage on lit : "Un révolutionnaire ne doit avoir ni entretenir un modéré ; il faut au surplus s'en déraire. La liberté ne doit avoir pour reposer que des matelas de cadavres". Ecrivant au comité de sûreté... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 18:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 avril 2012

ACTE D'ACCUSATION LANCE CONTRE LA REVOLUTION PAR UN JOURNAL REVOLUTIONNAIRE JUSTE-MILIEU

ACTE D'ACCUSATION LANCE CONTRE LA REVOLUTION PAR UN JOURNAL REVOLUTIONNAIRE JUSTE-MILIEU. Avons-nous de véritables hommes d'Etat en France ? Où voyons-nous de ces hommes qui, embrassant d'un oeil d'aigle l'ensemble de notre situation morale, politique et économique, aient sondé dans toute sa profondeur la plaie sociale, en aient étudié attentivement et consciencieusement l'origine et les causes diverses, trouvent un remède efficace et pratiquable tout à la fois, et qui possèdent le talent, la force, la persévérance nécessaires pour... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

L'INFAME D'ORLEANS-EGALITE VOTE LA MORT DE L'INFORTUNE LOUIS XVI, SON PARENT ET SON ROI

L'infâme d'Orléans-Egalité vote la mort de l'infortuné Louis XVI, son parent et son Roi. Des députations entières votent la mort. Dans une seule, aucun de ses députés ne prononce le mot fatal ; c'est le département des Basses-Pyrénées ; c'est le pays qui fut le berceau de Henri IV ; seul, entre tous les départements de la France, il n'a point voté la mort. la députation de Paris est appelée. Une plus grande attention a ramené le silence dans toutes les parties de la salle. Tout entière elle a voté la mort. On entend un long... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

Magnifique image ! ♣ Elle reflète tout-à-fait ce que je pense de la raie-publique et de "ses bienfaits" ♣
Posté par Shenandoah Davis à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

PRETRES CONSTITUTIONNELS DANS LES MAUGES

PRETRES CONSTITUTIONNELS DANS LES MAUGES       Mardi 25 octobre 1791.   Retranché dans son presbytère, le curé Yves Laurent n’en peut plus. Installé depuis seulement neuf jours dans sa nouvelle paroisse de St-Quentin-en-Mauges au cœur de la Vendée angevine, cet ancien récollet d’Angers doit faire face à l’hostilité croissante des habitants. Isolé de tous, ne sachant plus à quel saint se vouer, il entreprend de faire le récit de ses malheurs au procureur général syndic du Maine-et-Loire. Ses premiers... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 12:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]