15 avril 2012

Siège du clocher de Chanzeaux

SIÈGE DU CLOCHER DE CHANZEAUX     Le général Caffin ajoutait à toutes les hontes des armes républicaines l'ignominie d'un exploit tout semblable. Le 9 avril, il faisait le siège du clocher de Chanzeaux, où s'étaient réfugiés 29 habitants, parmi lesquels on comptait un prêtre, l'abbé Blanvilain qui, dans un moment de faiblesse, avait prêté le serment ; 17 hommes et 10 femmes, qui ne voulaient pas abandonner leurs maris et leurs frères. Deux d'entre elles portaient de tout jeunes enfants dans leurs bras. C'est le... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2012

Périlleux voyage de Monsieur Marin Boutillier pendant la Terreur

Périlleux voyage de Monsieur Marin Boutillier pendant la Terreur (Extrait)   Dans les Mémoires d'un père, qui nous ont déjà fourni tant d'intéressants et douloureux détails, Monsieur Marin Boutillier de Saint-André nous a laissé quelques pages très attachantes sur la situation de la Vendée bas-poitevine, ensanglantée par les colonnes de Turreau. C'était vers la mi-février 1794. « Mon père, nous dit-il, conçut le hardi projet de délivrer maman, qu'il croyait détenue dans les prisons des Sables-d'Olonne. Toutes les routes de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2012

L'AFFREUX SUPPLICE DE MADAME JOUFFRION

L'affreux supplice de Madame Jouffrion   Madame Jouffrion était la veuve d'un commissaire civil vendéen guillotiné à Fontenay , la belle-sœur d'un brave officier tué au combat de Saînt-Philbert-du-Pont-Charron, le 25 juillet 1793, avec Sapinaud de la Verrie. Dans l'invasion des colonnes infernales, madame Jouffrion se tenait cachée aux environs du Pont-Charron, Un four était son asile. Là, une fidèle domestique, comme il y en eut tant parmi les Vendéennes, lui apportait chaque jour la meilleure nourriture qu'elle pouvait... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 avril 2012

PETIT FLORILEGE REVOLUTIONNAIRE

   Petit florilège révolutionnaire :       « Un village brûlé terrorise plus que la vue de cent cadavres. Et mieux vaut les deux ! »   Général Westermann   « […] il n’y aurait moyen de ramener le calme dans ce pays [la Vendée] qu’en en faisant sortir tout ce qui n’est pas coupable ou acharné, en en exterminant le reste et en le repeuplant le plus tôt possible par des républicains »   Hentz et Francastel, commissaires de la République, dans leur rapport pour la... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2012

LE TRESOR EMPOISONNE DE MORTAGNE-SUR-SEVRE

Le trésor empoisonné de Mortagne-sur-Sèvre       Mortagne-sur-Sèvre est un bourg de Vendée situé à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Nantes. Marqué par l’histoire cet ancien bourg fortifié se situait au cœur du pays insurgé en 1793 et passa successivement entre les mains des royalistes et des républicains.       Au cœur de la tourmente la cité connut son lot de massacres, d’incendies et de pillages. C’est à la suite de  l’un de ces épisodes dramatiques qu’une histoire de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 avril 2012

VOYAGE DE LAVAL A CHARTRES ET A RAMBOUILLET

VOYAGE DE LAVAL A CHARTRES ET A RAMBOUILLET.   Le mois d'octobre 1793 était commencé lorsque les nouveaux membres de la municipalité, du district et du département, qui venaient de remplacer à Laval ceux qui avaient été déposés à raison de fédéralisme, jugèrent à propos de faire exécuter en cette ville la loi du 17 septembre qui ordonnait l'incarcération de personnes suspectes. Toutes ces arrestations furent nocturnes et occasionnèrent une telle frayeur, que ceux qui se trouvaient encore libres ne se permettaient pas même de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2012

La dernière pierre que l'on arracha à la Bastille servit de première pierre aux chambres à gaz d'Auschwitz

Le Génocide Vendéen Par Dy Stead   Le voile se déchire malgré le cynisme et l'habile fourberie des pères du nazisme et du marxisme: les promoteurs et les acteurs de la Révolution de 1789 « L’histoire, paraît-il, ne se renouvelle pas. J’aimerais le croire, mais malheureusement, si les formes évoluent dans le temps, le fond reste dramatiquement identique : mêmes pulsions animales comme si l’homme ne pouvait s’échapper d’un tourbillon qui l’entraîne inexorablement dans une valse effrénée et tristement répétitive. En 1793, la... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2012

LES COLONNES INFERNALES A SOULLANS

LES COLONNES INFERNALES A SOULLANS   1794 ! Ce fut l'an rouge de la République ... Comme tant d'autres paroisses , Soullans qui déjà a eu ses martyrs , connut en ce milieu de I794 la plus angoissée de ses saisons . Cela commença par le retour du maire à Soullans . En effet Pierre Guesneau on s'en souvient , s'était sauvé devant la levée paysanne jusqu'à la Chaume chez son beau - père Boulineau ou il se sentait plus en sécurité . Mais aussitôt la chute de Noirmoutiers , repris par les Jacobins , le District de Challans voulant... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2012

FRATERNITE REPUBLICAINE

Les victimes de la république de 1792 sont innombrables. Le révolutionnaire Prud'homme en a tenu registre avec le plus grand détail. En voici le dénombre- ment :   Nobles....- 1,278   Femmes nobles 250   Femmes de laboureurs et d'artisans. 1,467   Religieuses 350   Prêtres 1,635   Hommes non nobles de divers états 13,633   Femmes mortes de frayeur ou par suite de couches prématurées.. 3,400   Femmes enceintes et en couches.. 348   Femmes tuées dans la Vendée 15,000 ... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2012

DEMANDE DE PENSIONS

Etat nominatif des Veuves dont les maris sont morts en combattant pour le Roi, dans la dernière campagne qui a eu lieu depuis le 1er Mars de la présente année (1815), et pour lesquelles veuves, on réclame une pension annuelle      
Posté par Shenandoah Davis à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]