25 juillet 2013

JACQUES DE LA MÉROZIERES, DIT MONSIEUR JACQUES

M. Jacques, dont le nom était la Mérozières, appartenait à une famille honorable de l'Anjou. Son père avait été garde-du-corps. Sa mère, devenue veuve, habitait avec ses deux filles et son fils le bourg de Brissarthe près la petite ville de Châteauneuf. Sa fortune était peu considérable. Le jeune la Mérozières embrassa de bonne heure l'état militaire. Au commencement de la révolution, il servait dans un régiment de cavalerie qui tenait garnison à Dunkerque, et fit preuve de son dévouement à la cause royale, à l'occasion des troubles... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2013

LES VENDÉENS A FROHSDORFF

LES VENDÉENSA FROHSDORFF Extrait de photographie :On voit une partie seulement de la délégation (de gauche à droite et de haut en bas) : Gaborit, Couthouis, Pajot, Cailleton, Baudry d'Asson et Baudry d'Asson fils.(Vers 1880)Archives Départementales de VendéeLes délégués vendéens représentant toutes les classes de la société avaient, depuis longtemps, prié M. de Baudry-d'Asson, leur député, de les accompagner à Froshdorff pour les présenter à Monsieur le Comte de Chambord. Cette députation, chargée en même temps de porter au Roi et... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2013

CHAMPIGNY-SUR-VEUDE (37) - L'AFFAIRE DE L'ABBÉ LESUIRE, CHANOINE DE LA SAINTE CHAPELLE

CHAMPIGNY-SUR-VEUDE L'AFFAIRE DE L'ABBÉ LESUIRE, Chanoine de la Sainte ChapelleProsper Lesuire est né à Richelieu le 25 juin 1748 de Louis Lesuire, notaire et procureur en ladite ville. Devenu chanoine de la Sainte-Chapelle de Champigny, il a été désigné comme précepteur du Collège. Il touche à ce titre 200 livres et les revenus du clos du Collège. Ayant d'autre part obtenu du duc la desserte de la chapelle du château de Richelieu, il est plus souvent dans cette ville que dans celle de Champigny et ses fonctions de précepteur en... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2013

LE COMTE AUGUSTE DE WARESQUIEL

LE COMTE AUGUSTE DE WARESQUIEL1752-1858 D'origine Flamande, les de Waresquiel, dont l'existence est connue dès le quinzième siècle, étaient apparentés aux plus grandes familles des Flandres. Anoblie en 1643, la famille de Waresquiel porte comme armoiries : d'argent au chevron de sable ; au dix-huitième siècle elle avait une situation considérable à Lille, où plusieurs de ses membres occupèrent les plus hautes charges de l'échevinage.Fils de François Marie de Waresquiel de Metzgaland, écuyer, comte de Saint-Obin, et de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2013

TRETS (13) - UN DISCOURS DANS UN CLUB EN 1791

UN DISCOURS DANS UN CLUBEN 1791 Dès la création des municipalités (1790), on vit s'organiser partout des sociétés, des clubs, et toutes ces sociétés s'affilièrent entre elles ainsi qu'avec le Club des Jacobins. Ce dernier, comme dit Michelet, n'était pas la "Société-mère" mais la société centrale qui fut par adoption la mère de ses soeurs.TRETS eut son club. Le 5 juin 1791, le Conseil général de la commune autorise l'étblissement d'un club patriotique dénommé les Amis de la Constitution et, pour montrer combien ils sont de coeur... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2013

LA VINEUSE - 1770

LA VINEUSEExtrait des Registres paroissiauxde l'année 1770Cette année 1770, les pluyes ont été très abbondantes depuis la St Michel ce qui a fait qu'on â pu emblayer les terres en ce païs cy ; et les eaux ont esté si grandes qu'on ne les avoit jamais vues, et le 26 novembre, l'inondation  a esté générale et a causé de grands ravages partout. L'eau dans le Lais a monté cinq à six pieds plus haut qu'on ne l'avoit jamais vue monter de mémoire d'hommes, dans les plus grandes inondations précédentes, les moulins à eaux et maisons qui... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2013

JEAN-JOSEPH CORTEZ D'AULIAC - ARRESTATION DU GÉNÉRAL DE BRIGADE HUCHÉ

JEAN-JOSEPH CORTEZ D'AULIACColonel Elève de l'Ecole militaire de Paris, il entra en 1786, comme volontaire, dans le régiment de Lorraine-cavalerie, et y devint successivement brigadier, maréchal-des-logis et lieutenant.En 1791, il passa, avec le grade de capitaine, dans les chasseurs des Cévennes, et fut attaché, l'année suivante, en qualité d'adjoint à l'état-major général de l'Ouest. Nommé adjudant-général chef de bataillon en 1792 et 1793. Suspendu de ses fonctions par les représentans du peuple Hentz et Francastel, le 28... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2013

ANGERS ♣ LA PLACE FALLOUX ♣ UN BON ET MYSTÉRIEUX PATRIOTE

ANGERS - LA PLACE FALLOUX Le 16 mars 1715, la maison de ville, sur les nombreuses plaintes qui lui furent adressées relativement à la rue Cordelle, qui, malgré son élargissement et son impasse, n'avait point encore assez de dégagement, résolut, en conseil, d'abattre plusieurs maisons obstruant l'entrée du porche des Cordeliers, et de former là une place, afin de donner un accès facile à la rue Cordelle et à la rue de l'Hôpital.Cette petite place n'est vraiment qu'un carrefour, un retrait pour les voitures, comme on en voit dans... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2013

USAGES D'AUTREFOIS - LE PRÉSENT DU VIN

USAGES D'AUTREFOIS LE PRÉSENT DU VINDans un grand nombre d'usages féodaux, nous voyons le vin jouer un grand rôle.Ainsi lorsqu'un étranger était admis aux droits de cité, c'est-à-dire à être considéré comme habitant de la bonne ville d'Angers, il payait aux maires et échevins le "vin de bourgeoisie".Sous Philippe-Auguste s'introduisit en Anjou l'usage du "pot-de-vin" : le vendeur ne terminait jamais un marché sans que l'acquéreur ne lui donnât un pot rempli de vin ; de là l'origine du mot pot-de-vin qui a bien dégénéré de nos... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2013

LES VEILLÉES VENDÉENNES ♣ LA POELE DE MON GRAND-PERE

LES VEILLÉES VENDÉENNESLA POELE DE MON GRAND-PERECe soir, mes chers amis, je vais, car c'est mon tour,Vous conter de mon mieux l'histoire de la poêleQue mon aïeul, conduit par sa mauvaise étoile,Sur l'enfer réuni sut conquérir un jour,Tandis que le sabbat se démenait autourAvec des hurlements à vous glacer la moelle.Mon grand-père n'était pas très riche, entre nous.La déveine semblait sans cesse le poursuivre.Sa ferme rapportant tout juste de quoi vivre,Il mésaisait souvent pour joindre les deux bouts.Pourtant il n'était pas prodigue... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]