13 juillet 2014

VALMONT (76) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DU PRÉ EN 1791

LES HABITANTS DE VALMONT& LES RELIGIEUX DE L'ABBAYE EN 1791   La décision de l'Assemblée Nationale prononçant la dissolution des ordres religieux ne fut pas accueillie à Valmont avec enthousiasme. L'abbaye était pour les habitants une source importante de revenus et faisait vivre leur commerce. Sa suppression ne pouvait manquer d'avoir les plus graves conséquences pour le bourg. Pour parer à ce désastre, la municipalité songea à établir dans le monastère vide de ses moines, un vaste établissement d'instruction, une sorte... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2014

LA PETITE-BOISSIERE (79) - PREMIERS INSTITUTEURS ...

LA PETITE-BOISSIERE   Le premier instituteur, M...., qui exerçait encore en 1838, battait, dit-on, ses élèves comme plâtre, à tel point que quelques-uns cessèrent d'aller à l'école à cause de sa brutalité. Il est vrai que les plus battus, par mesure de représailles, lui jouaient des tours pendables. Le plus usité était de lui manger son "comentage", comme on dit dans le patois du pays. Son domicile étant au village de La Laiterie, il apportait son déjeuner dans un panier qu'il déposait dans un coin de la classe ;... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2014

TOMBELAINE (50)

TOMBELAINE LÉGENDEUne douce légende s'attache à la vaste grève, large de deux kilomètres, qui sépare le Mont Saint-Michel du rocher sauvage de Tombelaine. Voici comment la chante le poète allemand Uhland.Je ne saurais la mieux raconter :"Il était une église bien connue sous le nom de Saint-Michel-du-Mont, à l'extrémité de la Normandie, sur la crête d'un roc escarpé qu'entoure la mer de tous côtés, à l'exception d'un seul par où, quand le flot se retire, s'ouvre un chemin praticable.Un jour de grande fête, de nombreux fidèles se... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2014

TOUVOIS (44) - LE VAL DE MORIERE (BADEMORERIA)

LE VAL-DE-MORIERE   Fontevraud a possédé dans le pays de Rays, ou Retz, diocèse de Nantes, un prieuré appelé Bademoreria, en mémoire d'un certain Bademor, ancien propriétaire du terrain sur lequel le petit couvent et sa chapelle furent construits. Au seizième ou au dix-septième siècle, ce nom a subi une transformation assez difficile à expliquer : la Bademorière est devenue et est encore le Val-de-Morière. Fondée par les sires de Rays, avant l'année 1150, cette maison reçut d'eux des revenus ainsi que des terres assez... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 mai 2014

CHEFFOIS (85)

CHEFFOISLa Révolution fut acceptée sans beaucoup d'enthousiasme par les habitants de Cheffois. Dès le 29 juillet 1792, une émeute éclata dans le bourg à l'occasion de l'arrivée du curé constitutionnel Chalus qui ne trouva pour le conduire et lui ouvrir l'église aucun officier municipal. Cette attitude déplut fort au Conseil général du département où siégeait l'évêque constitutionnel Rodrigue et qui fit appeler à sa barre le maire Tudeau, auquel on fit subir un interrogatoire qui ne satisfit sans doute point les membres de l'assemblée... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2014

ROUEN (76) - L'AITRE SAINT-MACLOU

ROUEN (76)  -  L'AITRE SAINT-MACLOU   L'Aître Saint-Maclou, ancien cimetière de la paroisse, est un des monuments célèbres non seulement de Rouen, mais du monde, car agréable et original d'aspect, et type de l'art de la Renaissance, il est, de plus, une rareté. Son nom d'aître est la traduction d'atrium ; en effet, il forme un vaste espace rectangulaire, entouré de portiques ; le nom comme la disposition étaient habituels aux cimetières du Moyen-Age et de la Renaissance : les premières basiliques chrétiennes étaient... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2014

LES ORIGINES DU CELLIER (44) D'APRES LES DÉMOLITIONS DE L'ÉGLISE DE SAINT-MARTIN, AU BOURG

LES ORIGINES DU CELLIERd'après les démolitions de l'église de Saint-Martin, au bourg.La paroisse du Cellier, que les textes du XIe siècle désignent sous le nom de locus sancte Marie de plebe que vocatur Cellarium, occupe une des situations les plus pittoresques de la rive droite de la Loire, entre la station d'Oudon et celle de Mauves. Son territoire, qui s'incline en pente douce vers le midi, est coupé de vallons heureusement disposés pour la culture de la vigne ; on ne pouvait donc appliquer le nom de "cellier" plus justement que... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2014

LE CHEMIN SECRET DE COUROSSÉ (49)

COUROSSÉ (49)[Hameau et moulins, appartenant à Bonchamps de la Baronnière en 1711.]Commune de La Chapelle-Saint-Florent.   C'est un des sites les plus pittoresques de l'Anjou.L'Evre sinue dans une vallée encaissée "par suite des ondulations de terrain, les croupes des deux versants s'allongent, s'éloignent, se rapprochent, se croisent ou bien ouvrent tout à coup d'admirables horizons, de magnifiques échappées de vue".Sur un des plus hauts coteaux, en 1887 l'abbé Poissonneau, curé de La Chapelle planta un calvaire.Dans un... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2014

CONTURBIE (61) - PAROISSE DISPARUE

CONTURBIE   (écrit aussi Conturbis et Contrebis)Les terres et fiefs de Conturbie ou Contrebis, du Chesnai ou Chesnay-Perla, avec les forges qui y furent construites, ont appartenu à l'abbaye de la Trappe, fondée en 1122."La petite paroisse de ce nom, que dans le pays on prononce Contrebis, a été réunie à celle de Randonnay ; elle ne contenait qu'une usine à fendre le fer et quatre à cinq maisons d'ouvriers. Ce village, situé dans l'angle que forme un ruisseau qui descend du bois du Châtelet vers la rivière d'Avre, voit ces... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 01:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2014

BRESSUIRE (79) - LE CHATEAU

LE CHATEAU DE BRESSUIRE Les ouvrages qui composent le Château de Bressuire couvrent complètement un plateau granitique de plus de quatre hectares inabordable de presque tous les côtés et au pied duquel coule la petite rivière du Dolo. Cette importante forteresse, avec son plan si habilement conçu et ses transformations successives du XIe au XVIe siècle, constitue un des spécimens les plus curieux de l'architecture militaire française au moyen âge.Il est fait mention du Château de Bressuire "Castrum quod vocatur Berzoriacum", pour... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]