ANNE-HIPPOLYTE DE LA PIERRE ÉPOUSE D'ALEXANDRE DE FAUVEAU ET MÈRE DE FÉLICIE DE FAUVEAU, SCULPTEUR.

Anne de la Pierre z


Fille de Jean-Marie-Anne-Henry, écuyer, sieur de la Pierre, Receveur général des fermes à Rouen, chevalier de la Légion-d'honneur (9 août 1814), et de Marie-Archange Palyart, Anne-Hippolyte est née à Rouen, paroisse Saint-Pierre du Châtel, le 30 janvier 1779.

Acte de baptême Rouen 1779

Jean-Marie-Anne-Henry de la Pierre était né à Paris, paroisse Saint-Séverin, le 5 novembre 1746 ; il était fils de Wiry-Henri Delapierre, conseiller du Roi, lieutenant des Eaux et Forêts des ville et prévôté et vicomté de Paris et lieux en dépendant, et de Lucie-Antoinette Florin. Il est décédé à Paris (1er arr.), le 4 septembre 1821, puis inhumé à Hautot-sur-Seine (76).

Marie-Archange Palyart était née à Lisbonne (Portugal), le 11 février 1755. Elle était fille de Louis-François Palyart et de Luciana-Joachina de Sousa Cararès. Elle avait épousé Jean-Marie-Anne-Henry de la Pierre, à Rouen, paroisse Saint-Pierre du Châtel, le 23 décembre 1774. Elle est décédée à Hautot-sur-Seine, le 4 octobre 1850, à l'âge de 95 ans.  

[La pierre tombale de Marie-Archange indique qu'elle était veuve de J.M.A.H. "Very de la Pierre", ce qui précise davantage le nom de cette famille qui, la plupart du temps, est résumé au seul nom de "de la Pierre".]

Anne-Hippolyte avait une soeur aînée, Lucienne-Constance, née à Rouen, paroisse St-Pierre du Châtel, le 4 janvier 1776 ; artiste dessinateur ; mariée à Rouen le 21 brumaire an III (11 novembre 1794) avec Louis-Geneviève Lézurier de la Martel, né le 25 mai 1765, à Rouen, paroisse Saint-Vincent, commerçant, fils de Pierre-Louis, commerçant, et d'Anne-Françoise Le Bouvier, baron d'Empire,  membre du corps législatif, maire de Rouen, officier trésorier de la Légion-d'honneur, dont : Louise-Lucienne, née à Rouen, le 15 mars 1797, mariée au même lieu, le 21 février 1814 avec André-Charles Fizeaux de la Martel, négociant, né à Saint-Quentin (02), le 9 mars 1783, fils de Laurent Fizeaux et de Marie Anne Damarice Dumontier.

P1560800 z

Lucienne-Constance est décédée à Hautot-sur-Seine, le 29 février 1848. Louis-Geneviève Lézurier, baron de la Martel, est décédé au domicile (Sainte-Vaubourg) de Mme veuve Fizeaux de la Martel, sa fille, avec qui il habitait, au Val-de-la-Haye (76), le 23 janvier 1852.

Anne-Hippolyte épousa à Canteleu (76), le 10 frimaire an VIII (1er décembre 1799), Alexandre-Anne-François de Fauveau, fils d'André-François et de Julie-Thérèse Couvret, né à Paris, paroisse Saint-Eustache, le 25 août 1771.

signatures mariage

 

De cette union sont nés :

- Félicie, à Livourne, le 24 janvier 1801 ; "royaliste, catholique, célibataire, féministe" ; sculpteur ; sa devise, que l'on peut retrouver sur sa pierre tombale, était : Labeur, Honneur, Douleur ; elle est décédée à Florence le 12 décembre 1886, inhumée au cimetière communal de San Felice à Ema (Florence) ;

Félicie de Fauveau pierre tombale

 

- Hippolyte, à Paris, en 1804 ; sculpteur ; décédé à Florence en 1887 et inhumé au cimetière monumental de la Miséricorde de Santa-Marie de l'Antella ;

Hyppolite décès Florence

 

- Françoise-Emma, à Paris, le 27 mars 1809mariée à Hautot-sur-Seine, le 17 octobre 1842, avec Annibal-Scipion-Ambroise Le Masson, né à Rouen, le 23 avril 1802, fils de Martin-Ambroise, décédé à Rouen, le 5 novembre 1837, négociant en coton et filateur à Déville-les-Rouen, et d'Adélaïde Gouelle (ou Gonelle), veuf en premières noces de Rose-Eulalie Le Caron, décédée à Rouen, le 4 avril 1842, dont une fille, Marie-Françoise-Alzire-Alphonsine, née à Rouen, le 11 mai 1844, décédée à Coulonges (27), le 11 février 1851 et inhumée à Hautot ; Annibal-Scipion est décédé à Louviers, le 29 mars 1878 ; Françoise-Emma est décédée à Louviers, le 31 décembre 1889, tous deux ont été inhumés à Hautot ; 

Claire-Hippolyte-Anne dite Annette, à Florence en 1814, mariée avec Jacques-Dauphin Bautte né en 1806, horloger suisse établi à Genève, "ancien consul général de Toscane, officier du mérite civil de Toscane", décédé à Genève, n° 6 rue de l'Hôtel-de-Ville, le 16 octobre 1885, dont :

- François-Marc-Emmanuel, né à Florence, au n° 2052 rue Dei Serragli, le 24 août 1843 ; décédé en bas-âge, et dont Félicie de Fauveau réalisa un buste funéraire en 1848/1849 ; 

- Constance-Geneviève-Louise ;

- Mathilde-Catherine-Armande-Annette , née à Paris, le 9 avril 1846 ; épouse de Guillaume-François-Alfred Philippe, capitaine de vaisseau (1880), né à Paris, le 28 août 1827, officier de la légion d'honneur (1875) ; Commandant la "Bretagne", vaisseau école des apprentis marins à Brest, en 1886 ; décédé le 22 novembre 1902 ; elle est décédée à Paris le 3 juillet 1899 ;

- Augusta-Claire-Elisabeth, née à Florence, en 1847 ; professeur de musique et de diction ; elle publie an 1893 un ouvrage intitulé "Courtes méditations sur la valeur et l'application du très précieux sang de Notre-Seigneur Jésus-Christ", in-18, et, entre 1889 et 1893, une Histoire de Genève, en 4 fascicules in-8 ; décédée à Genève en 1938 ;

- Thérèse-Madelaine-Annette ;

Gaétan-Anatole-Joseph, né à Genève, n° 25 rue de Beauregard, le 8 juillet 1852, marié avec Caroline-Rosalie Doyen, dont un fils, Jacques, et une fille, Constance, qui recopiera en 1894 les mémoires de sa tante Félicie ; il est décédé à Paris le 17 mai 1881.

Claire-Hippolyte-Anne dite Annette est décédée à Genève, au n° 6 rue du Puits-Saint-Pierre, le 9 avril 1904.

Bautte de Fauveau armes z

Blason de la famille Bautte de Fauveau

 

Alexandre fut sous-préfet de Limoux le 15 avril 1819, sous-préfet de Bayonne le 7 mars 1822, secrétaire général de la préfecture du Doubs le 8 janvier 1823.

En 1818, Anne-Hyppolite était séparée de biens d'avec son époux.

Alexandre-Anne-François de Fauveau est décédé à Besançon, le 24 octobre 1826.

Alexandre décès Besançon 1826

 

Anne-Hippolyte de la Pierre est arrêtée et incarcérée à Bourbon-Vendée (La Roche-sur-Yon), le 2 décembre 1831. Elle est ensuite transférée en la prison de Fontenay-le-Comte, le 3 janvier 1832. Ce même jour, sa fille, Félicie de Fauveau est également incarcérée à Fontenay. Elles seront toutes deux libérées le 27 février 1832.

Registre d'écrou de la maison d'arrêt de Bourbon-Vendée :

"Anne-Hypolite Delapierre, veuve de François-Alexandre de Fauveau, née à Rouen, demeurant à Paris, propriétaire, écrouée le 2 décembre 1831 ; vêtue d’une robe de mérinos gris à rayures, un tablier en soie, un châle long en soie noire, un chapeau blanc ; âgée de 50 ans ; taille de 1 m 554 ; cheveux noirs ; sourcils idem ; front rond ; yeux gris ; nez long ; bouche moyenne ; menton rond ; visage plein ; teint pâle.

inculpée d’avoir pris part à un complot dont le but était d’exciter la guerre civile dans la Vendée, ou du moins de non révélation de complot sachant qu’il existait ".

Elle est transférée à Fontenay, le 3 janvier 1832"en vertu d'un mandat de M. Bourgnon de Layre, conseiller à la Cour de Poitiers".  Son signalement relevé à Fontenay est un peu différent de celui de Bourbon-Vendée : Âgée de 50 ans ; taille de 1 m 62 ; bouche moyenne ; cheveux noirs ; menton rond ; sourcils noirs ; visage ovale ; front découvert ; teint coloré ; yeux bruns. Elle est mise en liberté le 27 février 1832.

Anne-Hyppolite de la Pierre est décédée à Florence, le 13 avril 1858, à l'âge de 79 ans.

cloître z

Le cloître de l'église de Santa Maria del Carmine à Florence abrite le monument funéraire en l'honneur d'Anne de la Pierre, réalisé par sa fille, Félicie de Fauveau, sculpteur.

 

DEC-DIG-15489 z

Capture

 

A la mémoire et au nom d’Anne Hippolyte de la Pierre, épouse de François Anne de Fauveau qui (était) née à Rouen le troisième jour de février de l’an du Christ 1779 pieusement décédée à Florence le 13 avril de l’an 1858. Elle repose dans la paix du Christ dans l’enceinte du couvent proche du Mont des Oliviers.

Félicie de Fauveau très expérimentée de l’art de Phidias, à sa mère aussi incomparable qu’éminente, a aimé sculpter de sa main (ce) monument qu’elle a construit avec ses larmes.

Année 1904 par les soins et les ressources d’Annita de Fauveau devenue veuve de Jacques Bautte.

 

Anne de la Pierre armes

 

Tous mes remerciements à M. Noël Stassinet, président du Souvenir Chouan de Bretagne, pour la traduction du texte gravé sur le monument funéraire d'Anne-Hippolyte de La Pierre.

 

AD85 - 2 Y 1 19 -  Registres d'écrou Bourbon-Vendée - Prévenus - 2 déc. 1831 - 9 août 1833 - vue 3

AD85 - 2 Y 2 45 - Registres d'écrou Fontenay - Maison d'arrêt et de correction - 3 déc. 1831 - 24 juin 1834 - vues 6 et 7

Images du Monument : Sailko (Wikipédia)

Journal du Palais - Tome 24 - pp. 932 à 934

AD76 - Registres paroissiaux et d'état-civil de Rouen et d'Hautot-sur-Seine

AD27 - Registres paroissiaux et d'état-civil de Louviers

Jacques Decaso visual archive - Université Iowa

Archives de l'État de Genève