VANÇAIS
LA TOMBE A L'ALLEMAND

Capture z


Sur la commune de Vançais, à un carrefour de vieux chemins, on pouvait voir, marquée par un tertre, "la tombe à l'Allemand".

On raconte qu'un voyageur allemand, peut-être un pèlerin, s'en revenant de Compostelle, succomba, il y a bien longtemps, à cet endroit. Le chien qui l'accompagnait fit comprendre à des cultivateurs du voisinage qu'ils devaient le suivre. Il les conduisit près du cadavre de son maître qui fut mis en terre. Le chien se coucha sur la tombe où, quelques jours plus tard, on le trouva mort. On l'enterra près de l'ami qu'il n'avait pas voulu abandonner.

Cette histoire semble authentique. On trouve en effet, à la date de 1783, cette mention sur le registre de l'état civil de la paroisse de Vançais :

"On a fouillé la tombe à l'allemand, il s'y est trouvé les ossements de deux personnes et dix pièces d'argent sous les noms d'henri trois et 4 de françois pr (premier) - on a pris les pierres tomballes pour en faire le calvaire sous lequel on a mis et placés les ossements et fragment d'une ancienne croix de pierre qui avoit été renversée et brisée par les protestants il y a soixante ans."

Le curé de Vançais, M. Nollin, ajoute :

"La nouvelle croix en bois a été solennellement bénite avec la permission de Mgr de Beaupoil, notre Évêque, le vingt-deux, 2e dimanche d'après la Pentecôte, je y ay prêché et nous l'avons dévotement adorée."

Sur la dernière page de l'année 1783, l'abbé Nollin ajoute encore :

... La croix a été exaltée à la tombe à Lalmand le 21 juin, les protestants l'ont respectée jusqu'à ce jour et l'ont vénérée, la trouvant bien et honête ...

photo de Roseline Skott z


Histoire des communes des Deux-Sèvres - Le Pays Mellois - Maurice Poignat - 1982

AD79 - Registres paroissiaux de Vançais - BMS 1730-92, vues 204 et 206 / 263

Photo de Roseline Skott - GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne - 23 novembre 2019