TOURNAI Z

Fils de Laurent-François-Joseph Sacquelen et de Claire-Thérèse-Ernestine Poupé (?), Charles Sacquelen, né à Tournai, paroisse de Saint-Quentin, le 23 janvier 1769, avait débuté dans l'armée des patriotes brabançons où il était devenu capitaine.

Au mois de 1792, il passa avec ce grade dans une compagnie franche au service de la République française et fut nommé le 23 février 1793, capitaine au régiment de Tournai, plus tard 24e bataillon léger, corps qui fut versé en 1794 au 3e bataillon de tirailleurs.

En avril 1795, Sacquelen fut adjoint à l'adjudant général Watrin et devint son aide de camp lorsque celui-ci fut nommé général (avril 1796).

Après avoir servi avec distinction dans les armées du Nord (il fut blessé dans une sortie lors du blocus de Maubeuge, d'une balle qui lui cassa son sabre contre la tête et lui tordit le poignet et à Mouscron (28 avril 1794) d'une balle qui lui fracassa son hausse-col), du Rhin, de Vendée et d'Italie, il fit partie de l'expédition d'Irlande et de la première expédition de Saint-Domingue, à la suite de laquelle il fut nommé chef de bataillon par le général Hédouville, agent du Directoire dans cette colonie (1798).

De retour en France, il assista à la terrible bataille de La Trebbia, le 1er messidor an VII (19 juin 1799), où il eut son cheval tué sous lui et fut nommé, par le général en chef Macdonald, adjudant général sur le champ de bataille. Il était à Novi, où il perdit encore un cheval, à Reggio, à Madère, à Castellamare, à Gênes et à Porto-Ferrajo (Elbe).

En février 1802, il s'embarqua de nouveau pour Saint-Domingue, avec la deuxième expédition commandée par le général Leclerc, beau-frère du premier Consul.

Il succomba aux atteintes de la fièvre jaune, le 21 floréal an XI (11 mai 1803) alors qu'il était gouverneur militaire de Cayes, ville et port d'Haïti. 

Il était l'époux d'Elmire Macan.

Jacquelin adjudant-général décès z

 

La Belgique sous la domination française (1792 - 1815) ... Tome 2 - par le major Eugène Cruyplants - 1912

ANOM - Registres d'état-civil de Saint-Domingue, Les Cayes, 1803