Beurey pont z

Fils de Sébastien Connesson, laboureur, et d'Élisabeth Hallot, Martin est né à Beurey (55), le 21 février 1772.

CONNESSON Martin z

 

Il se destinait à l'état ecclésiastique lorsqu'éclata la Révolution. Il émigra pendant quelque temps, puis rentra en France, où il réussit à se faire recevoir dans l'administration des fourrages, à Niort. Sa capacité le fit promptement remarquer et lui valut les fonctions importantes de garde-magasin de la division Thalbot.

Il suivit Westerman dans la Vendée, à Laval et au Mans, etc., et vint à Châteaubriant avec la division Kléber et Marceau.

Ayant éprouvé de grandes pertes dans la déroute d'un détachement qui accompagnait un convoi de vivres qu'il amenait de Nantes à Châteaubriant, il quitta l'administration militaire et alla se fixer à Nantes, où il rétablit sa fortune, sans perdre de vue Châteaubriant dont il acheta le château en 1807. Il vint l'habiter, et, malgré son passé aux armées,  la ville, qui connaissait ses sentiments pour la légitimité, le nomma maire le 10 octobre 1812, succédant ainsi à M. Dauffy du Jarrier. Son installation eut lieu le 4 janvier 1813  ; il démissionna le 1er juillet 1822.

CONNESSON signature z

En matière de finances, M. Connesson était l'homme le plus entendu, au point que le ministre des finances lui envoyait chaque année son budget pour y faire ses observations.

Administrateur distingué, aussi ferme que sage, cet homme eût brillé sur un plus grand théâtre.

Quand il quitta la mairie en 1822, jamais les affaires de la ville n'avaient été dans un état aussi prospère.

Il avait épousé Catherine-Jeanne-Marie-Bénie Bain de la Coquerie, fille de Guy-Jean-Joseph, fermier général du prieuré de Notre-Dame de Livré et de Marie-Catherine Thuillier, née le 8 août 1769, au prieuré de Livré (Livré-sur-Changeon, 35).  Son beau-père fut maire de Châteaubriant de 1795 à 1797.

Pendant la Terreur, Guy-Jean-Joseph Bain et sa fille Catherine furent incarcérés à Rennes ; le 9 thermidor leur rendit la liberté. Catherine et Guyonne Thuillier (qui s'était dérobée à l'invitation de figurer la déesse de Raison), furent déléguées auprès du successeur de Carrier, pour obtenir que les auteurs de fusillades et d'emprisonnement à Châteaubriant fussent écartés. La députation ne fut pas une vaine démarche, car c'est peu après que Vannier, l'ex-vicaire constitutionnel, Jean-Baptiste Régnier et Sébastien Hanet furent arrêtés et, à leur tour, emprisonnés.

CHÂTEAUBRIANT VUE Z

Martin Connesson est décédé à Châteaubriant, "dans sa maison située au château", le 27 juillet 1840, à l'âge de 68 ans.

CONNESSON DECES Z

 

Catherine-Marie Bain de la Coquerie est décédée à Châteaubriant, "en sa maison située au château", le 29 janvier 1845, à l'âge de 75 ans.

cATHERINE DECES z

 

Histoire de Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse, par l'abbé Ch. Goudé - 1870

Une cité dans l'histoire : Châteaubriant - Marcel Buffé - 1982

AD55 - Registres paroissiaux de Beurey

AD44 - Registres d'état-civil de Châteaubriant