poiroux z

 

Fils d'un tisserand, Jean Boussay, et de Marie-Anne Bignoneau, Louis est né à Poiroux, le 2 juin 1774.

 

bousset baptême 3

 

Louis Bousset (ou Boussay) fut pendant de nombreuses années le domestique de l'abbé Edgeworth de Firmont, dernier Confesseur de Louis XVI.

Dans ses mémoires, l'abbé Edgeworth dit de lui : "Bousset est avec moi depuis plus de dix ans : il m'a accompagné pendant le règne de la terreur révolutionnaire, quand la France entière n'était pas assez grande pour me cacher : c'est à sa fidélité et à sa discrétion que je dois peut-être la vie. Il a partagé tous mes périls ; il a été le confident et le compagnon de ma fuite. J'ai tâché de le former au bien et à la piété ; il a répondu à mes espérances. Je ne veux pas qu'après moi il soit dans l'embarras ou le besoin. En un mot, je lui donne tout ce que j'ai."

A Mittau, Bousset, atteint d'une maladie épidémique (le typhus) fut obligé de s'aliter. Son maître, qui depuis longtemps avait la plus mauvaise santé, fut aussi pris de cette maladie, dont il mourut au cinquième jour, le 22 mai 1807. Bousset, rendu à la vie à force de soin, n'apprit que vingt-deux jours après la perte qu'il avait faite ; et, malgré la mort en quelque sorte subite du digne Abbé, qui n'avait point laissé de testament, on lui donna la garde-robe de son maître : on écrivit au frère de M. Edgeworth, en Irlande, pour la disposition des objets de valeur appartenant à son frère. La réponse fut que "une vente sera faite, et que du montant de cette vente on ferait une pension à la tante et à la soeur de l'abbé Edgeworth, encore vivantes en France, et qu'à leur mort, la somme ainsi provenue serait donnée à jamais à Bousset, ou à ses héritiers, et confirmant la donation de la garde-robe. Le Roi, depuis, a bien voulu attacher ce même Bousset à sa chapelle, comme marque approbative de sa bonne conduite.

Nous ignorons, hélas, ce qu'il est advenu de lui ...

Fleur-De-Lis on EmojiOne

 

Fidèle serviteur de l'abbé Edgeworth de Firmont, dernier confesseur de Louis XVI.
Certificat aut. sig., daté de Mittau, le 13-25 janvier 1807.
"En faveur de son domestique Louis Bousset, natif du Poiroux, province de Poitou, en France, à son service depuis quatorze ans, dont il garantit, autant qu'il dépend de lui, la fidélité à l'engagement qu'il prend de n'avoir, durant la présente guerre, aucune espèce de relation avec la France, ni avec les États qui se trouvent maintenant sous sa puissance, etc."

 

Edgeworth décès Z

 

Le 22 mai 1807, Marie-Thérèse-Charlotte de France était aux côtés de l'abbé Edgeworth de Firmont lorsqu'il rendit son dernier souffle.

 

Catalogue de la belle collection de lettres autographes ... de Paul-Antoine Cap.

AD85 - Registres paroissiaux de Poiroux

Mémoires de M. l'abbé Edgeworth de Firmont recueillis par C. Sneyd Edgeworth, traduits par Edmund Burke - 1815