JEAN BAPTISTE BEAUDESSON

Chef de Bataillon Inspecteur du train des Equipages militaires

Chef d'état-major du gouvernement de Metz

 

METZ Z

 

JEAN-BAPTISTE BEAUDESSON est né à Metz, le 14 avril 1761, en la paroisse Sainte-Croix. Son père, Charles Beaudesson (fils de Jean Beaudesson, conseiller, échevin de l'hôtel-de-ville de Metz en 1722), était en 1771, conseiller du roi, receveur des émoluments du sceau de la chancellerie du parlement de Metz.

 

Beaudesson baptême

 

Charles avait épousé Anne Gérardon, veuve de Jean-César Fenouil père, et obtint en 1769, du roi Louis XV, des lettres d'honneur en récompense de ses bons et loyaux services.

Jean-Baptiste fut d'abord lieutenant au régiment de Nassau, en 1780, puis administrateur général des vivres des trois armées de terre et de mer, pour les provinces de l'Ouest, en 1793 (voir ses états-de-services ci-dessous).

Il avait épousé à Saumur, paroisse Saint-Pierre, le 29 janvier 1788, Marie-Lucie Bérard, fille de Pierre Bérard et de Marie Sebille, veuve de Pierre-Yves Angignard, lieutenant général au siège de Thouars, (née à Saumur, paroisse Saint-Pierre, le 20 novembre 1762 et décédée à Saumur, le 9 mars 1809).

Il fut fait Chevalier de l'Ordre royal de la Légion d'honneur le 6 avril 1811.

Il mourut à Scy (Scy-Chazelles - Moselle), le 12 juin 1836 et fut inhumé à Châtillon-sur-Seine (21), dans le cimetière Saint-Vorles.

Sur le mausolée de la famille Beaudesson, on peut lire : 

JEAN BAPTISTE BEAUDESSON, CHEVALIER DE LA
LÉGION D'HONNEUR, ANCIEN INSPECTEUR GÉNÉRAL DES SUBSISTANCES
DES TROIS ARMÉES DE L'OUEST. MAJOR, INSPECTEUR EN CHEF DES
ESCADRONS DU TRAIN DES ÉQUIPAGES DES ARMÉES.
CHEF D'ÉTAT-MAJOR DU GOUVERNEMENT DE METZ
NÉ A METZ, LE 14 AVRIL 1761. DÉCÉDÉ A SCY LE 12 JUIN 1836.
BON, BRAVE, GÉNÉREUX, IL RENDIT PAR SES TALENTS
ÉMINENTS, DE GRANDS SERVICES A LA PATRIE.

 

FRDAFAN83_OL0153052v012_L z

 

J-B-Louis Hubert z

De son mariage est né un fils, Jean-Baptiste-Louis-Hubert Beaudesson (portrait ci-contre), à Saumur, le 8 août 1788, décédé en 1851, ancien officier de cavalerie, directeur des contributions directes à Troyes (Aube), qui a lui-même laissé un fils, M. Alexandre Beaudesson (1829 - 1917).

Charles Beaudesson avait trois frères :

Jean Beaudesson, docteur en théologie, chanoine du chapitre de Sarrebourg.

Joseph Beaudesson, greffier en chef du bureau des finances de la généralité de Metz, en 1750. Il avait épousé Anne Dupin, et mourut sans laisser de postérité.

3° Enfin Louis-Hubert Beaudesson de Chanville, qui, après avoir étudié le droit à l'université de Pont-à-Mousson, fut reçu avocat au parlement de Metz, le 8 novembre 1745, il se distingua au barreau messin et devint bâtonnier de l'ordre en 1780 et 1782. Il avait épousé Reine-Françoise Dupin, fille de Claude-François ou Claude-Gabriel Dupin de Chanville, avocat au parlement, premier secrétaire de l'intendant de la généralité de Metz.

De ce mariage, naquit en cette ville, sur la paroisse Saint-Martin, le 22 décembre 1756, Louis-François Beaudesson de Chanville, reçu avocat au parlement, le 13 avril 1777.

Suivant les traces de son père, Louis-François Beaudesson de Chanville se distingua au barreau ; il fut nommé avocat du roi au bailliage de Metz peu d'années avant la révolution. Il avait épousé Madeleine Dubreuil, nièce de messire Jean-Gabriel Dedon de la Ronde, chevalier de Saint-Louis, ancien lieutenant-colonel d'artillerie. Madeleine Dubreuil mourut à Metz, sur la paroisse Saint-Victor, le 31 juillet 1787, à l'âge de vingt-huit ans. Plusieurs enfants sont nés de ce mariage ; l'un d'eux, François-René, né sur la même paroisse, le 8 août 1785, fut longtemps conseiller à la cour royale de Metz.

Armes : D'azur à la bande d'argent avec un basilic couronné en chef et une étoile à six raies en pointe.

ARMES z

 

 

Biographie du Parlement de Metz - Emmanuel Michel - 1855

L'Anjou historique - septembre 1915 - p. 200-201

AD57 - Registres paroissiaux de Metz

AD49 - Registres paroissiaux et d'état-civil de Saumur

PDF :  "Panorama de la bourgeoisie chatillonnaise du XIXe siècle à travers l'étude des tombes du cimetière de l'église Saint-Vorles - David Loiselet