MORNA CHARLES-MARIE

Fils de Michel-Joseph, sénéchal, et de Marguerite-Charlotte Durant de la Pastellière, Charles-Marie est né aux Aubiers, le 11 février 1752 et a été baptisé le lendemain.

 

Morna baptême z

 

Prêtre du diocèse de La Rochelle, vicaire en la paroisse des Aubiers, depuis 1779,  il ne prêta point le serment schismatique, et resta dans son canton pour être utile aux catholiques, malgré la loi de déportation.

 

Morna signature z

 

Il fut du nombre de ceux que leur zèle porta à suivre l'armée catholique et royale. On le saisit dans une des déroutes qu'elle essuya en Bretagne, et il fut envoyé à la commission militaire établie à Saint-Malo.

Elle porta contre lui une sentence de mort :  le 20 frimaire de l'An II (10 décembre 1793), Charles-Marie Morna, prêtre des Deux- Sèvres, âgé de 42 ans, prévenu d'avoir fait partie des rebelles, avouant avoir suivi cette armée depuis Varades jusqu'à Dol, et avoir dit aux rebelles qu'ils combattaient pour une bonne cause, est condamné à être fusillé le lendemain à trois heures de l'après- midi.

 

Les Martyrs de la foi pendant la révolution française - Volume 4 - Aimé Guillon - 1821

Le sang de la liberté - René Leroux - 1989

AD79 - Registres paroissiaux des Aubiers

 

Fleur-De-Lis on Apple

 

Au dessus de la porte d'entrée de la Bodinière, aux Aubiers,  figure le blason daté de 1563 de la famille MORNA.

 

P1470483 z

 

 

Michel, seigneur de la Bodinerie (décédé le 5 septembre 1739), fils de Michel, seigneur de Chales et de Renée Jacquet,  avait épousé Françoise Normandin, aux Aubiers, le 13 février 1685. De ce mariage sont issus :  Marie-Suzanne, née le 2 décembre 1685, mariée le 8 juillet 1709 avec Cyprien Durant ; Françoise-Perrine, née le 8 décembre 1686, mariée le 29 novembre 1722 avec Louis Lamballais ; Renée-Jacquine, née le 14 octobre (?) 1691, mariée le 11 mai 1734 avec René Denfer ; Madeleine-Marie, née le 11 janvier 1691 ; Catherine-Thérèse, née le 22 mai 1692 ; Marie, née le ? mariée le 11 mai 1734 avec Jean-Baptiste Chauvière de Caffard ; Claude-René, né le ? 1695 ; Michel-Joseph, né le ? 1689, décédé en 1742 ;

Ce dernier, Michel-Joseph, fils de Michel et de Françoise Normandin, épouse, aux Aubiers, le 23 septembre 1717, Angélique Thérèse Martin, fille de Daniel, seigneur de Villefranche, écuyer, garde du corps de M. le duc Régent et de Angélique-Thérèse Buignon.

 

ARMES

 

Fils de Michel-Joseph et de Angélique-Thérèse Martin de Villefranche, Michel-Joseph est né aux Aubiers, le 12 janvier 1719. Il eut trois frères : - Pierre, né le 10 août 1725 ; - François-Marie, né le 1er octobre 1726, décédé le 15 janvier 1728 ; - Daniel-René, né le 29 janvier 1728, décédé le 5 septembre 1728 et quatre soeurs : - Angélique-Françoise-Thérèse, née le 31 mars 1720, décédée le 25 septembre 1420 ; - Marie-Angélique, née le 15 septembre 1721, décédée le 4 octobre 1721 ; - Renée-Félicité, née le 22 janvier 1723, mariée avec Jean Pasquier, le 12 juillet 1746 et enfin, Modeste-Marie-Louise, née le 3 juin 1724. Michel-Joseph est décédé aux Aubiers le 27 mai 1783.

Il avait épousé Marguerite-Charlotte Durant de la Pastellière, fille de Charles Durant, seigneur de la Pastellière.

De ce mariage sont nés :

 - MICHEL-CHARLES-JOSEPH, baptisé le 3 juillet 1748 [fils de Michel-Joseph Morna, sieur de la Bodinière, avocat en Parlement, juge et sénéchal]

MARIE-RENÉE-CHARLOTTE, née le 23 mai 1749, baptisée le lendemain ; inhumée le 2 avril 1751 ;

MAGDELEINE-JULIE-MARGUERITE - baptisée le 6 septembre 1750 ;

- CHARLES-MARIE, né le 11 février 1752 ; fusillé le 11 décembre 1793 ;

- RENÉ (ou Jean-René), né le 4 mars 1754, baptisé le même jour ;

- un enfant "valablement baptisé et qui pouvait être âgé d'environ trois mois, né (?) la nuit précédente du légitime mariage de Monsieur Michel-Joseph Morna ..." enterré près la croix, le 4 mars 1755 ;

- BÉNIGNE-RENÉE, née le 30 juin 1756 - décédée aux Aubiers, le 30 novembre 1843 - veuve en premières noces de Monsieur Jean-Marie-Vincent Pasquier de Loudinière (mariage du 25 septembre 1780), et en secondes noces de monsieur René-Jean-Baptiste Esnault (1), président du tribunal civil de Saumur, âgée de 87 ans ; (le 26 messidor an II, Bénigne et son premier mari se réfugient à Poitiers) ;

- Pierre, né le 1er février 1758, décédé le 19 mars 1758.

 (1) Esnault (Pierre-René-Jean-Baptiste), né à Angers en 1747. Avocat à Saumur - En 1791, commandant des volontaires saumurois. Il alla ensuite habiter Cholet comme chargé de régler les affaires de la maison de Maulévrier. Il fut élu président de la Société populaire de cette ville. Fait prisonnier le 15 mai 1793 par les Vendéens, il accepta de faire partie du comité royaliste institué par eux dans la ville de Cholet et ce fut à ses prières que les prisonniers du Bois-Grolleau furent relâchés. Après la prise de Cholet par les Républicains, il fut incarcéré dans la citadelle d'Angers, mais les services qu'il avait rendus aux grenadiers de Saumur lui sauvèrent la vie. En l'an IV, il revint à Saumur où il fut attaché au tribunal civil, comme juge. Le 16 brumaire an IX, il fut nommé président du tribunal de cette ville. Il mourut le 9 septembre 1814.

 

Fleur-De-Lis on Apple

 

Une autre famille Morna aux Aubiers

 

Milpieds z

 

Claude-René, seigneur de la Galtrie, (décédé le 25 janvier 1748 à Milpied, âgé de 53 ans, inhumé dans l'église), époux de Jeanne-Anne Gobron de Millepied (1702-1766) dont 5 filles : Marie-Jeanne, née le 19 novembre 1732, mariée avec Alexandre-Marie Barrion, le 14 juin 1763 ; - Jeanne-Anne-Thérèse, née le 7 avril 1734 ; Jeanne-Françoise, née le 25 octobre 1738, décédée le 2 novembre 1739 ; Julie-Jeanne-Renée, née le 31 mars 1747 et Jeanne-Louise-Marie-Aimée, née le 10 juin 1745, décédée le 15 avril 1746. 8 garçons : François, né le 14 décembre 1728, vicaire de St-Pierre-de-Cholet en mai 1759, curé à St-Mars-la-Réorthe en avril 1771, décédé à St-Mars le 13 juin 1782 ; Claude-Clément, né le 25 décembre 1729, décédé en 1794 ; René-Joseph, né le 13 juin 1731, chirurgien-juré, décédé en 1793 ou 1794 à Mortagne-sur-Sèvre ; René-Louis, né le 21 octobre 1735, décédé le 22 octobre 1747 ; Jean-Baptiste, né le 24 février 1737 ; Augustin, né le 18 mars 1740, décédé le 27 février 1742 ; Ambroise-Benjamin, né le 4 mars 1741 ; Alexis-Marie, né le 17 août 1742.

 

Claude-René décès

 

GENEALOGIE_MORNA z

 

J'adresse tous mes remerciements à mon ami, Nicolas Delahaye, administrateur du blog Vendéens et Chouans, pour avoir bien voulu éditer l'arbre généalogique ci-dessus. 

 

Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou - Tome troisième - 1905

Histoire de Saumur pendant la révolution par Octave Desmé de Chavigny - 1892

AD79 - Registres paroissiaux des Aubiers

Chauvigny Patrimoine - les réfugiés vendéens : http://www.chauvigny-patrimoine.fr/Archives/refugies_vendeens.php?debut=450