Pèlerin portrait 4 z

Les Pèlerin étaient de robe et originaires de la région de Neuvy-sur-Loire et de Beaulieu-sur-Loire.

Denis-Jacques Pèlerin alla chercher fortune aux îles. Dès 1729, il était pourvu à Saint-Domingue d'une charge de conseiller au Conseil supérieur du Petit Goave et marié à Marie-Thérèse Rousseau de Fontenelle dont il eut, notamment, Louis-Jean, troisième du nom, dit, plus tard, Pèlerin de La Buxière. [né le 13 février 1731, paroisse de Torbeck, et baptisé le 18 juin de la même année]

Pèlerin baptême z

Un malheureux procès, qui dura plus de 30 ans, devait faire perdre aux Pèlerin toute leur fortune coloniale.

Ruiné, Pèlerin de La Buxière, qui était médecin, vint vivre à la Javelière à Montbarrois, qu'il ne quitta plus, et où il devait mourir.

JAVELIERE z

En 1789, il fut l'un des six élus du Tiers État à l'Assemblée Constituante pour le département du Loiret. Cet avènement fit scandale. Pèlerin de La Bruxière appartenait en effet à la noblesse gâtinaise, qu'il trahissait de la sorte, en quelque manière. En effet, tous les autres membres de la famille Pèlerin figuraient, parallèlement, parmi les électeurs des délégués de la noblesse aux États Généraux. Pèlerin, c'était un peu le Mirabeau du Loiret.

Pèlerin portrait 3z

Dès 1792, déçu, amer, il se retira dans ses terres. Et c'est là, à la Javellière, qu'il mourut le 12 germinal an IV (12 avril 1796).

Le domaine de la Javelière fut ensuite la propriété de Denis-Louis-Jacques-Joseph Pèlerin, dit Pèlerin l'aîné, mort à Boiscommun en 1818, et de sa fille, Geneviève Pèlerin, décédée à la Javelière en 1864.

Il passa ensuite entre les mains d'un conseiller aux cours d'appel d'Orléans et de Paris. Casati de Casatis, mort en 1917 ...

 

Pèlerin décès z

Bulletin de la Société archéologique et historique de l'Orléanais - avril 1967

ANOM - Registres de Saint-Domingue

AD45 - Registres d'état-civil de Montbarrois