Beaufou carte souterrain z

 

Pendant les abominations perpétrées aux Lucs, une forte patrouille s'était avancée jusqu'au bourg de Beaufou, déjà brûlé plusieurs fois. Les habitants prévenus, avaient pris la fuite, sauf une vingtaine de personnes qui négligeant les conseils du bonhomme curé (Jousbert) eurent la funeste idée de se cacher dans le souterrain qui s'étend sous les maisons du bourg.

On ne sait comment les bleus les découvrirent. N'osant les poursuivre dans ces sombres conduits, ils prirent le parti sauvage de les brûler. Amoncelant à l'entrée du souterrain quantité de braises, ils y mirent le feu. Étouffés par le manque d'air et par la fumée, les malheureux furent bien vite asphyxiés.

On rapporte que l'un d'eux, la tête égarée, se jeta dans les flammes pour se sauver dehors et qu'un soldat l'abattit d'un coup de sabre donné en plein visage, lui tranchant tout un lambeau de chair de la figure, que ce monstre se mit aussitôt à manger à belles dents.

Manger de la chair humaine, boire du sang, c'était le grand festin des bleus de la grande révolution.

 

Histoire et légendes pieuses ; Beaufou sous la Révolution. Cahier, 191 p. - AD85 1 Num 396/3 - vue 46

 

Beaufou souterrain Ouest-France z

 

Voir l'article de mai 2017 publié dans le Journal Ouest-France