CHAZÉ-SUR-ARGOS
CHÂTEAU DE RAGUIN

RAGUIN 5 z

Raguin est un superbe château gothique qui appartenait à la famille de Contade.

Un évènement singulier se passa au château à la fin de la Révolution :

Deux prêtres et un séminariste étaient réunis, un soir, dans l'une des salles du château et récitaient ensemble leur bréviaire.

Subitement, un fantôme leur apparut, debout devant eux, couvert de son suaire comme dans son tombeau.

Les abbés se turent, regardant avec effarement le spectre, mais le plus âgé des prêtres éleva la voix : "Attendez, dit-il, que j'aie fini le psaume que je récite, et je vous écouterai," et il eut le courage de terminer sa prière. - Alors : "Esprit, que désirez-vous ?" demanda le vieillard.

"Autrefois, répondit le fantôme, j'ai laissé dans ce château un tableau obscène qui a perdu plusieurs âmes. Après ma mort, Dieu me condamna à séjourner dans le purgatoire jusqu'au jour où ce tableau serait anéanti. Aujourd'hui, il me permet de revenir sur la terre pour solliciter de vous cette destruction. Allez donc dans tel endroit du château, vous y trouverez la cause de mes souffrances. Détruisez ce tableau et vous me délivrerez du purgatoire."

- "J'irai", répondit le prêtre.

Les ecclésiastiques se rendirent à l'endroit désigné, et, au fond d'une cachette qui leur était inconnue, - à eux qui croyaient pourtant connaître le château, - ils trouvèrent une toile d'une abominable impudicité et ils la brûlèrent, et le spectre ne leur apparut plus.

Cette histoire a été racontée par M. Baugé, curé de Candé, qui avait, dans sa jeunesse, connu le séminariste, - lequel avait eu grand'peur de l'apparition.

Extrait : Candé ancien et moderne, par Perron-Gelineau - 1886