Verron église z

 

Le dernier prêtre de Verron, avant la Révolution, est Maître Benjamin Bourdais, affecté à la paroisse en 1788.

 

Bourdais curé de Verron z


Ce ministre avait prêté serment, mais n'était ni un "intrus", ni un intrigant.

[Il fut élu officier public du conseil général de la commune de Verron, le 20 du mois de ventôse an II (10 mars 1794).

[Le dernier acte signé de sa main est du 30 germinal an second. Il est de suite remplacé par un nommé Bernard, "secrétaire, faisant fonction d'officier public provisoirement. L'abbé Bourdais réapparaît en tant que témoin pour la déclaration d'une naissance, le 14 pluviôse an III (2 février 1795). ]

Ayant imprudemment couché dans sa cure au lieu de chercher comme chaque soir asile à La Flèche, un petit Chouan, "jeune étourdi", le fusilla "malgré l'opposition de son chef, Valence, qui était un enfant de Verron". (Montzey). 

La Flèche extra-muros - Pierre Schilte - 1981

 ♣♣♣

Le 20 pluviôse an III (8 février 1795), Benjamin Bourdais, "ci-devant curé de Verron ... a été tué près de sa porte par les Chouans".

Verron Bourdais décès z

 

AD72 - Registres d'état-civil de Verron