MACORS (DE) porte vairé d'azur au lambel d'or.

Il y avait, dans le petit pays de Liège, une famille que l'on disait appartenir à la noblesse, et qui émigra en France, la cause en est ignorée, à la fin du XVIIème siècle ou au commencement du XVIIIe. C'est de cette famille que naquit F.-A.-J.-N. Macors, qui fut admise dans la noblesse du royaume des Pays-Bas par le roi Guillaume Ier, en faveur d'Hyacinthe, baron de Macors, conseiller de la régence de Liège, né à Rochefort, département de la Charente-Inférieure, le 2 février 1794 (14 pluviôse an II), citoyen belge par naturalisation du 25 novembre 1818, fils de François-Antoine-Joseph-Nicolas MACORS, général de brigade au service de France, et de Louise-Élisabeth Chaumat. (Dictionnaire généalogique et héraldique des familles nobles du royaume de Belgique - Tome 3 - par M. Félix Victor Goethals - 1849-1852)

Benfeld 3 z

 

Fils de Ernest de Macors et de Marie-Josephe-Margareth Bernard, François-Antoine-Joseph-Nicolas est né à Benfeld (67) le 7 décembre 1744.

 

Macors baptême z

 

 États de services

- Hussard au régiment de Nassau, le 1er novembre 1759

- Ayant quitté ce corps, on ne sait ni pourquoi ni comment, il s'engagea une seconde fois en qualité de canonnier dans la brigade de Loyauté le 1er mai 1760, sergent le 1er mars 1763, aspirant à l'École de la Fère le 31 décembre 1764 - élève le 18 mai 1765

- lieutenant en premier au régiment d'artillerie d'Auxonne le 22 novembre 1765, sous-aide-major le 14 décembre 1767

- aide-major le 1er octobre 1772

- capitaine en 2e le 9 mai 1778

- capitaine de canonniers le 17 octobre 1785

- major du régiment d'artillerie des colonies le 1er novembre 1784 

- lieutenant-colonel et chevalier de Saint-Louis le 13 du même mois - En 1786, Major du régiment du Corps-royal d'artillerie des Colonies, avec brevet de Lieutenant-colonel dudit corps, il reçoit une pension de 300 #, en considération de l'intelligence et du zèle avec lesquels il s'est acquitté des opérations relatives à l'établissement de la comptabilité, et à l'administration du Corps-royal des Canonniers-matelots. (État nominatif des pensions sur le Trésor Royal, volume 4)

- colonel du 4e régiment d'infanterie de la marine le 1er juillet 1792

- général de brigade provisoire par les représentants Bourdon de l'Oise et Goupilleau de Fontenay le 25 juillet 1793, confirmé le 21 ventôse an III (11 mars 1795)

- général de division le 7 vendémiaire an VIII (29 septembre 1799) - inspecteur général de l'artillerie le 1er pluviôse an VIII (21 janvier 1800)

- commandant de l'artillerie à l'armée de Batavie le 7 fructidor an VIII (25 août 1800) et au camp de Saint-Omer le 15 fructidor an XI (2 septembre 1803)

- membre de la Légion d'honneur le 19 frimaire an XII (11 décembre 1803) et commandant le 25 prairial an XII (14 juin 1804)

- commandant de la place de Lille le 19 septembre 1805

- retraité le 24 décembre 1814 - grand officier de la Légion d'honneur le 14 février 1815 - Alors sa reconnaissance n'eut plus de bornes ; et lorsque les Bourbon quittèrent une seconde fois la France, il ne les suivit pas pour ne pas compromettre sa position, mais il envoya ses deux fils à Gand avec une lettre renfermant les expressions les plus vives d'amour et de fidélité. Louis XVIII se montra reconnaissant d'un pareil zèle : Macors lui ayant fait connaître qu'il possédait 35.000 francs de rente et qu'il désirait le titre honorifique de comte, le roi lui accorda celui de baron par son ordonnance du 6 août 1817. (Fastes de la Légion d'honneur - volume 3)

- baron le 6 août 1817

- mort le 13 juin 1825. (Correspondance générale de Carnot - T. III - Août-octobre 1793 - Etienne Charavay)

MACORS signature z

 

Mariage à Nantes, le 22 octobre 1787 :

Deux fils :
- Antoine-Louis-Charles, né à Lorient, le 3 août 1790, décédé en 1851 - Commandeur de la Légion d'honneur ; époux de Marie-Madeleine Guillet ;

- Hyacinthe, né à Rochefort, le 2 février 1794, décédé en 1847 ; époux de Marie-Thérèse-Barbe d'Othée de Limont (1790-1861) ; au sud de l'église paroissiale Saint-Martin de Limont (Belgique), on trouve, sur le tympan, les armoiries de Hyacinthe et de son épouse.

 

Limont église zz

 

 

Macors Hyacinthe armes zz

Louise-Élisabeth Chaumat est décédée à Paris le 10 mars 1803.

 

Macors Chaumat décès z

 

François-Antoine-Joseph-Nicolas de Macors est décédé à Paris le 13 juin 1825.

 

MACORS TOMB z

 

Macors décès z

 

♣♣♣

MACORS marine

MACORS brevet pension

Macors croix de Saint-Louis


Archives nationales d'Outre-Mer - Secrétariat d'État à la Marine - FR ANOM COL E 295 - Réf. : ark:/61561 / up424cwyv33g

Le nom du général de Macors est inscrit au côté Ouest de l'Arc de Triomphe de l'Étoile.