JOLY à cheval

 

LETTRE ADRESSÉE PAR JOLY, CHEF DES INSURGÉS DU CANTON DE LA MOTHE-ACHARD, AU DIRECTOIRE DU DÉPARTEMENT ; AVANT DE TENTER UNE ATTAQUE CONTRE LES SABLES-D'OLONNE
(23 mars 1793)

Messieurs,

Vous avez appris par les évènements qui se sont passés depuis quinze jours, dans ce pays-ci, que le peuple a pris les armes pour la défense de sa religion opprimée et pour reconquérir la paix, qui lui a été enlevée depuis le renversement de la monarchie légitime. Vos loix tyranniques ont voulu le contraindre, sous de sours (?) prétextes, à quitter sa maison et sa famille, à aller aux offices sacrilèges que font vos intrus, à payer des impôts plus lourds que sous l'ancien régime ; tout cela au nom de la liberté. Il a préféré faire la guerre chez lui que d'aller mourir loin de ses foyers pour ses tyrans.

Vous proclamez, citoyens, que la souveraineté est dans la volonté du peuple. Consultez-le donc ce peuple, avant de le massacrer, et vous verrez qu'il veut l'exercice de sa religion, un roy légitime et des loyx qui lui permettent de vivre en paix et le protègent contre les anarchistes et les ennemis de leur Dieu. Après avoir patienté longtemps, il a pris, de guerre lasse, poussé à bout, le parti de repousser la force par la force, et de faire appel au Dieu des batailles, qui protège l'innocent, et celui qu'il invoque religieusement avec confiance.

Réfléchissez, Messieurs, avant d'en venir à de plus grandes extrémités ; reconnaissez l'injustice de votre cause et la justice de celle du peuple en armes. Nous vous offrons la paix à des conditions honorables, si vous voulez nous aider à rétablir la religion et le souverain légitime.

Écrit le 23 mars 1793, avant de marcher sur les Sables, 10 heures du soir.

Le Commandant général du peuple réuni en armes.

JOLY Signature


(papiers Mercier du Rocher)

AD85 - Archives historiques de la ville de Fontenay-le-Comte - EDépôt 92 1 II