Prêtre guerrier

 

Fils de René Ferré, clerc de carrière et de Jacquinne-Jeanne Bautreau, LOUIS-PIERRE est né à Angers, paroisse Saint-Martin, le 7 novembre 21 décembre 1760, vicaire de Beaulieu en Anjou, il est signalé comme un des aumôniers des vendéens et un des organisateurs de la guerre civile.

 

STUART_FERR__bapt_me

 

L'abbé Stuart-Ferréaumônier de la cavalerie, portait des sabres attachés avec des cordons d'aube.

Il disparaît après le passage de la Loire, étant resté dans la Mayenne. Il devient capitaine de Saint-Aignan-sur-Roë, sous le nom de Mathieu Stuart. Il est mentionné dans une lettre de Chartier de Craon du 23 messidor an III (11 juillet 1795) et encore dans une lettre du département de la Mayenne du 28 brumaire an VI (18 novembre 1797), comme un des principaux instigateurs de la chouannerie dans le pays de Craon (Arch. de la Mayenne).

Après le Concordat, trop compromis pour être compris dans la nouvelle organisation du clergé, errant dans divers diocèses, enfermé à Bicêtre en 1806, puis employé dans le diocèse de Versailles et en 1812, dans celui de la Rochelle.

Stuart-Ferré signature

 

Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne - 1913 (SER2, T29)