JACQUES-RENÉ LANSIER

CURÉ DE FALLERON, DE SAINT-HILAIRE-DE-RIEZ

 

Lansier Jacques-René acte naissance

 

Fils de Pierre-Antoine-Auguste Lansier, licencié ès-lois, sénéchal du comté de Palluau et Falleron, et d'Anne-Renée Gaborit, l'abbé Jacques-René était né à Palluau le 30 29 août 1753.

En 1792, il était vicaire à Aizenay sous M. Herbert, curé. Il eut d'abord la faiblesse de prêter serment, mais en juin 1791, il se rétracta.

 

Lansier Jacques René signature

 

On lit dans N.-D. de Garreau par M. Pontdevie : "L'assemblée électorale du District (mai 91) s'était bien efforcée de nommer un curé constitutionnel à la Chapelle-Hermier, mais le candidat élu, l'abbé Lansier, vicaire d'Aizenay, au lieu d'accepter son installation, revint à sa résipiscence et eut le bon esprit de rétracter son serment coupable". Il prit le parti de s'exiler en Angleterre.

On lit plus loin, sous la plume du même historien : "Par son refus de serment, l'abbé Lansier le jeune s'était concilié l'estime des habitants de la Chapelle. Aussi, dès qu'ils apprirent que le digne confesseur de la foi, exilé en Angleterre, venait d'arriver à Nantes, ils s'empressèrent de le demander pour curé ..."

Élu curé constitutionnel de La Chapelle-Hermier, en mai 1791, mais il ne prit pas ce poste. Après le Concordat, la paroisse de Falleron lui fut confiée, en 1801.

En 1809, nous le trouvons curé de Saint-Hilaire-de-Riez, où il est décédé le 9 avril 1822  le 2 avril 1824.

 

Lansier_Jacques_Ren__acte_d_c_s

 


A. Baraud, prêtre
AD85 - L'Étoile de la Vendée - n° 2233 - Jeudi 19 mars 1908