Bodinier Charles-Mathurin acte naissance

CHARLES-MATHURIN BODINIER, né à Anetz, baptisé le 2 août 1761, prêtre en 1787, vicaire à Saint-Herblon et à Basse-Goulaine, insermenté en 1791, emprisonné à Ancenis en 1792, resta deux ans caché dans les environs, fut repris en 1796, condamné à mort à Ancenis, et reçut une commutation en déportation à Cayenne.

Conduit à l'Île de Ré le 30 octobre 1797, il fut embarqué pour la Guyane sur la Vaillante, le 2 août 1798, capturé en route par la frégate anglaise l'Infatigable, conduit à Londres et mis en liberté.

Revenu dans les environs d'Ancenis, il fut nommé vicaire de la cathédrale de Nantes en 1803, prononça l'oraison funèbre du maréchal Lannes dans la cathédrale de Nantes en 1820, et devint supérieur du Grand-Séminaire et vicaire général capitulaire, le 27 juillet 1815 à la mort de Mgr Duvoisin.

Vicaire général des deux évêques qui suivirent, il donna sa démission en 1836, et se retira à la communauté de Saint-François, chez les Missionnaires diocésains, où il mourut le 27 août 1838.

NANTES CHATEAU

Extraits : Répertoire général de bio-bibliographie bretonne - Livre premier, Les Bretons, volume 4 - par René Kerviler - 1886