P1340262


C'était bien le désert, en effet, que le lieu où l'on posa cette pauvre chapelle, et la solitude n'en était guère animée par l'habitation de Maisonpré, construite près de là vers la même époque.

Maisonpré appartenait à une famille Mallet, fort riche, qui s'est éteinte au Châtenay, château qu'elle bâtit au moment de la révolution, près de la Châtaigneraye.

 

MaisonPréLogis1840

 

Bien que Messire Paul Mallet, sieur de Maisonpré, eût toutes les allures d'un gentilhomme, la noblesse du pays ne l'en tenait pas moins pour un roturier, et un roturier de la pire espèce, à cause de la fierté dont il usait avec elle.

Mal lui en advint, car il périt assassiné après un repas où il avait été invité près de Saint-Amand, à la Guierche peut-être (vers 1700 [un peu plus tard puisque sa fille est née en 1702] ; l'absence des registres paroissiaux de Saint-Amand ne permet donc pas de déterminer la date exacte de cet assassinat).

L'instruction faite par le sénéchal du lieu établit que les gentilshommes assis à la même table avaient été l'objet de provocations d'autant plus blessantes que sa réputation de fine rapière ne donnait à aucun l'envie de se mesurer avec lui ; elle établit aussi que le vin animait les convives et que l'un d'eux avait frappé le sieur de Maisonpré d'un coup de fusil lorsqu'il était sans défense, au moment où il sortait de la cour.

Tous les torts furent mis à la charge du mort ; aucune voix ne fut entendue en sa faveur, le procès n'eut pas de suite et le meurtre resta impuni.

Extrait : Annuaire de la Société d'Émulation de la Vendée - sixième année - 1859

P1340264

 

- Mention d'une chapelle en 1659 sous la patronage de Notre-Dame du Désert. La légende dit que l'on aurait trouvé sur les indications d'un boeuf de la métairie de Maisonpré, une statue de la Vierge dans le creux d'un chêne. Chapelle du XIXe siècle reconstruite en 1934. Premier pèlerinage en 1907. (Diocèse de Luçon)

 

P1340263

 

P1340259

P1340260

 

Maison-Pré chapelle

 

Paul Mallet, sieur de Maisonpré, époux de Marie Bobineau, dont une fille Jeanne Mallet, née en 1702, mariée à François-Charles Perreau, seigneur de la Goujonnerie (1694-1747), et décédée à Loge-Fougereuse, le 10 juillet 1786. (AD85 - Registres paroissiaux de Loge-Fougereuse)

 

Maison-Pré décès de Perreau

 

Maison-Pré décès Jeanne Mallet