CANON PONTORSON

 

UNE RELIQUE DE LA GRANDE GUERRE

En 1813, lors des réparations effectuées à un pont de bois, situé sur le Couesnon, et mettant en communication la Bretagne et la Normandie, par Pontorson, on mit à découvert près des piles de ce pont, un canon et son affût, lesquels avaient été abandonnés par les Vendéens, lorsque levant le siège de Granville, ils avaient fui à travers Pontorson.

 

COUESNON

 

Revue du Bas-Poitou - 20ème année - 1ère livraison - 1907 - p. 107-108