Le Fenouiller église

 

MICHEL RABREAU, VICTIME DE LA RÉVOLUTION


Michel Rabreau, avant la Révolution, était le "syndic" du Fenouiller. Il était en même temps sacristain [Le sacristain s'appelait Nicolas Rabreau]. Il assuma en 1793, les fonctions de maire, "personne, dit-il, ne voulant la place".

 

signature Michel Rabreau maire Le Fenouiller

 

Dès le soulèvement de mars 1793, il a franchement marché contre la Convention, avec les Vendéens, avec ceux que l'on appelait alors les Brigands.

Dès la mi-avril 1793, il était prévenu d'agissements contre-révolutionnaires, de même qu'un autre habitant du Fenouiller nommé Marchand. Cela ressort d'une dénonciation faite par François-Zacharie-Vincent Gaborit, le 14 avril, devant les officiers municipaux de St-Gilles. Mais la preuve incontestable est dans la lettre suivante qu'il écrivit à un chef royaliste : "Frère et ami, j'ai rassemblé les habitants de cette paroisse (il s'agit du Fenouiller) et je vous envoie 10 hommes qui sont tout ce que je peux vous donner. Nous avons besoin d'en garder ici, et il ne nous en reste que très peu. La grâce que je vous demande, c'est de les caserner en plus grand nombre à St-Gilles, attendu que c'est intéressant de garder cet endroit-là. Je viens de parler à M. de la Roche et à M. Badreau, qui m'ont dit qu'il y avait assez de monde en avant. Ainsi, Monsieur, ne manquez pas de garder ceux de la paroisse à Saint-Gilles. - Michel Rabreau, maire du Fenouiller".

Cette lettre ne porte ni date, ni adresse, mais elle fut envoyée au cours de l'insurrection de mars 1793. Ce n'est pas douteux. Michel Rabreau fut arrêté et conduit aux Sables d'Olonne, où il comparut le 27 mars 1794 devant la commission militaire qui le condamna à mort, "convaincu, dit le jugement, d'avoir conduit plusieurs habitants de sa commune à Saint-Gilles, d'avoir offert toute sa commune à Coulon, chef des rebelles, d'avoir été lui-même instigateur et chef ; d'avoir ainsi manqué à la fidélité du serment qu'il avait prêté comme fonctionnaire public." Le document ajoute qu'il exerçait la profession d'agriculteur et qu'il avait 42 ans.


AD85 - Bulletin paroissial - Le Fenouiller - 1957

 

acte naissance Michel Rabreau Le Fenouiller

 

Fils de Nicolas Rabreau et d'Hélène Bénesteau, Michel Rabreau est né au Fenouiller, le 23 février 1752.

Il fut maire du Fenouiller à partir du 16 août 1792.

Michel Rabreau, agriculteur et maire du Fenouiller, district de Challans, fut exécuté aux Sables d'Olonne, le 8 germinal an II (28 mars 1794), à l'âge de 42 ans.

 

acte décès Michel Rabreaud - Les Sables