1794 - LES TROIS MASSACRES DE CHAMPTOCEAUX

 

Champtoceaux 3

 

L'âme se déchire et le cœur se serre devant ces interminables listes d'innocents massacrés non pas pour ce qu'ils ont fait mais pour ce qu'ils étaient. Pourtant l'esprit du chercheur s'aguerrit au fil des épluchages des martyrologes et nous avons souvent tendance à aligner de froids témoignages qui ne font que produire des chiffres devant une république toujours aussi incrédule que vorace et de mauvaise foi. L'extrait de registre découvert par La Maraîchine Normande n'est pas exceptionnel mais il a le mérite de montrer à quel mensonge d'état nous avons affaire depuis plus de deux siècles. Voici cet extrait de registre qui entre dans le détail, si l'on peut se permettre de parler ainsi : 

Nous, Alexis-Thomas Barbot, Jean Allaire, prêtres du diocèse de Nantes, desservans la paroisse de Saint-Sauveur de Landemont, en l'absence de M. le Curé de laditte paroisse, que le malheur du temps a forcé de s'émigrer,

Certifions avoir ce jour célébré, en l'église de Saint-Sauveur, un service solennel pour le repos des âmes de DAME MARIE-ANNE-CLAUDINE MASSONNEAU, épouse de M. Pierre-Jean-Louis Chetou, native de Chatoceaux, fille de feu M. François Massonneau, procureur et notaire,

et de DEMOISELLE MARIE-GENEVIÈVE LETIÈRE, fille majeure de Pierre-Charles Letière et de Jeanne-Marie-Charlotte, native de St-Aignan, domiciliée de la ville et paroisse d'Ancenis

et réfugiées dans celle de Chantoceaux ; depuis quatre à cinq mois,

l'une et l'autre massacrées par des soldats de l'armée républicaine, le LUNDI VINGT-HUIT JUILLET dernier, sur les onze heures et demi du matin, dans le chemin tendant du bourg de Chantoceaux à la Bonde de l'étang, près une pièce de terre dépendante de la métairie de la bonde, appartenant aux héritiers du sieur Bauchet ; où elles ont été inhumée le jeudi suivant, trente et un dudit mois, sur les dix heures du matin, à cause de la putréfaction des cadavres, qui n'ont pu être transférés plus tôt dans le cimetière, relativement au séjour de l'armée républicaine ;

ce qui nous a été attesté par M. Augustin Moriceau jeune, un des commandants du poste de Chantoceaux, et François Richard, capitaine de la seconde compagnie, qui les escortoient lorsqu'elles ont été atteintes par les républicains qui les ont massacrées de suite, et par Pierre Bossard, René Jagou, René Guery, Pierre Aulier, Jean Secher, Julien Terrien, Pierre Toublanc, laboureur en laditte paroisse de Chantoceaux, qui les ont inhumées.

En foi de quoi, nous avons rédigé le présent acte en leurs présences et sous les seings de ceux qui ont signer.

A Saint-Sauveur, le douze août mille sept cent quatre-vingt quatorze.

BARBOT

(AD49 - État-civil de Champtoceaux - 1794)

 

BondeIGN1

 

Ces femmes dont les cadavres en putréfaction n'ont pu rejoindre le cimetière et ont été enterrées sur place, oubliées à jamais de tous, hormis de leur famille immédiate s'il leur en restait. La putréfaction avancée au bout de trois jours laisse supposer une éventration en bonne et due forme avec les viscères à l'air libre, ce qui peut expliquer la réticence pour un enterrement décent. Ces femmes ne vivaient pas à notre époque et alors ? N'avaient-elles pas les mêmes pensées, les mêmes rêves de bonheur que n'importe quel être humain d'aujourd'hui ? Pensez-y braves français quand vous recevez un papier à en-tête orné de la serpillière tricolore et de sa célèbre devise, vous réclamant encore et toujours de l'argent pour faire vivre ses dignitaires, toujours plus gros et toujours plus gras, l'équerre dans une main et le compas autre part...

Arrêtez-vous à la Bonde de Champtoceaux et pensez à ces ossements dévorés par la terre que l'on ne retrouvera jamais. Quelque soit votre religion ou votre absence de religion, regardez le ciel et les rives de la Loire où les couchers de soleil sont si majestueux.

RL

Chemins Secrets

Octobre 2015

 

BLEUS 8

 

Le registre paroissial de Champtoceaux, tenu par l'abbé Barbot et son vicaire, l'abbé Allaire, pour l'année 1794, nous révèle bien d'autres noms de victimes des armées républicaines, lisez plutôt ce qui suit :

FUSILLÉS

1 - PIERRE BLAIN, époux de Marie Richard, âgé de 60 ans, originaire de ce bourg, fusillé par les soldats républicains dans la paroisse de Liré ..., au commencement de janvier 1794

2 - JACQUES SECHER, époux de Louise Secher,métayer à la Paulière, âgé de 37 ans, fusillé par les soldats républicains au mois de janvier 1794

3 - JOSEPH DUMAS, époux de Perrine Aulier, de ce bourg, âgé d'environ 38 ans, fusillé par les soldats républicains au mois de janvier 1794

4 - JEAN NORMAND, fils de Charles Normand et de Julienne Huteau, domestique à la Pouplardière, âgé de 21 ans, fusillé par les soldats républicains, au mois de janvier 1794

5 - CHARLES BOUCHEREAU, fils des défunts Julien Bouchereau et de Renée Toublanc, de la Mainguière, âgé de 26 ans, emmené à St-Florent et fusillé par les soldats républicains, au mois de février 1794

6 - JEAN CHAPEAU, fils de défunt René Chapeau et de Perrine Sebileau, de l'Aujardière, âgé de 21 ans, emmené à St-Florent et fusillé par les soldats républicains, au commencement de février 1794

7 - JACQUES SECHER, fils de Jacques Secher et de défunte Marie Toublanc, de la Doucinière, âgé de 22 ans, fusillé par les soldats républicains, au commencement de février 1794

8 - CLAUDE HERBELIN, fils de Jacques Herbelin, époux de Perrine-Marguerite Monet, marchand boucher, de ce bourg, âgé d'environ 37 ans, conduit à Angers où il a péri

9 - CHARLES RIVET, veuf de Perrine Defeul (?), métayer à la Basse-Coindière, âgé de 42 ans, emmené à St-Florent par les républicains, au mois de février 1794

10 - RENÉ RIVET, fils de Mathurin Rivet et de Marie Poilane, de la Pouplardière, âgé de 22 ans, fusillé par les soldats républicains, à la fin de février 1794

11 et 12 - JULIEN et JEAN CHARBONNIER : Julien, époux de Jeanne Rivet, âgé de 34 ans, et Jean, son frère, fils de défunt Julien Charbonnier et de Jeanne Poilane, âgé de 25 ans, tous les deux métayers à la Chênebaudière, emmenés par les soldats républicains à St-Florent, au mois de février 1794, et fusillés

 

extrait registre Champtoceaux

 

Les 16 et 17 mars 1794, ont été pour le pays depuis St-Florent jusqu'à St-Ba... (illisible), jusqu'à trois lieues et demie, des jours d'horreur et d'abominations, tels qu'on n'en avoit jamais vues ; cette  armée de soldats républicains, au nombre d'environ 5.000 (ou 6.000), vomie de l'enfer pour faire le mal :  un impitoyable massacre sans distinction, petits et grands, vieillards, femmes et enfants et incendier tout le pays ; la même chose est arrivée le 17 mai et les 27-28 et 29 juillet suivant.

 

bleus

 

 

Voici les noms des personnes qui ont péri dans ce premier massacre, par les soldats républicains, le 17 mars 1794 :

1 - 2 - 3 JULIENNE ROBINEAU, veuve René Toublanc, de la Doucinière, âgée de 60 ans ; JULIENNE, âgée de 29 ans et JEANNE, âgée de 24 ans, filles de défunt René Toublanc et de Julienne Robineau

4 - JACQUES SECHER, veuf de Marie Toublanc, de la Doucinière, âgé d'environ 54 ans

5 - JACQUES BODINEAU, veuf d'Anne Gasnier, âgé de 39 ans

6 - RENÉ TERRIEN, époux en secondes noces de Perrine Normand, de la Grande-Dissaudière, âgé de 75 ans

7 - RENÉ TERRIEN, fils de Mathurin Terrien et de Françoise Guiton, de la Grande-Dissaudière, âgé de 16 ans

8 - JOSEPH COIFFARD, époux de Jeanne Pernot, de la Grande-Dissaudière, âgé d'environ 36 ans

9 - JEAN SECHER, époux de Marie Terrien, de la Bodinière, âgé d'environ 37 ans

10 - PIERRE HUCHON, époux de Jeanne Fouchard, de la ragoulière, âgé d'environ 40 ans

11 - VICTOIRE HUCHON, fille de défunts Mathurin Fouchard et de Mathurine Chapeau, de la Ragoulière

12 - MARIE GUITON, veuve de Jean Giraud, de la Gautellerie, âgée d'environ 60 ans

13 - 14 - RENÉ et CHARLES GIRAUD, fils de défunts Jean Giraud et de Marie Guiton, de la Gautellerie

15 - JULIEN JAGOU (JAGON ?), fils de René Jagou (Jagon ?) et de Marie Chevalier, de la Bodinière, âgé de 22 ans

16 - RENÉ SECHER, époux de Marie Secher, de l'Aujardière, âgé d'environ 58 ans

17 - LOUIS HUTEAU, veuf de Jacquine Couillaud, de la Gasconnerie, âgé d'environ 62 ans

18 - RENÉ HUTEAU, fils de Louis Huteau et de défunte Jacquine Couillaud, de la Gasconnerie, âgé de 23 ans

19 - JEAN MOREAU, veuf de Mathurine Secher, de la Mounière, âgé d'environ 47 ans

20 - ÉLISABETH TOUBLANC, femme de Jean Terrien, de l'Aujardière, âgée d'environ 54 ans

21 - JULIEN BRANGEON, veuf de Jeanne A..., de la Petite Pouplardière, âgé de 45 ans

22 - PIERRE JOUYS, époux de Perrine Javeleau, du Carteron, âgé d'environ 50 ans

23 - JEAN VETEAU (ou VITEAU), époux de Jeanne ..., de ce bourg, âgé de 70 ans

24 - JEAN DUBIN, époux de Gabriel Chapeau, de la Charaudière, âgé d'environ 56 ans

25 - JEAN RENOU, époux de Jeanne Coignau ..., âgé d'environ 45 ans

26 - LAURENCE MOREAU, veuve de René Moreau, de la Babinière, âgée d'environ 50 ans

27 - MICHEL PROHARDI, époux de Marguerite Evin, du moulin des landes, âgé de 44 ans

28 - RENÉ POILANE, veuf de Jeanne Secher, de Haute Coindière, âgé d'environ 38 ans

29 - JULIEN TOUBLANC, veuf de Jeanne Terrien, de la Rivière, âgé d'environ 50 ans

30 - JACQUINE TERRIEN, fille des défunts Pierre Terrien et de Marie Ravigeau, du Petit Breheri, âgée d'environ 55 ans

31 - ANDRÉ CHATAIGNER, femme de Charles Guiton, du Carteron, âgé d'environ 62 ans

32 - JULIEN VALÉE, époux de Thérèse Guiton, du Carteron, âgé d'environ 28 ans

33 - JACQUES BOUCHEREAU, fils de défunt Julien Bouchereau et de Renée Toublanc, de la Mainguière, âgé de 24 ans

34 - JACQUES AUTIER, époux de Suzanne Guiton, de la Blainerie, âgé d'environ 38 ans

35 - JULIEN REDUREAU, fils de défunts Julien Redureau et de Renée Emeriau, de la Charaudière, âgé d'environ 62 ans

36 - 37 - ANNE ROBINEAU, femme de René Toublanc, âgée d'environ 28 ans, de la Mainguière et MATHURIN, leur fils, âgé de 14 ans

38 - JULIEN BOTTINEAU, fils de Julien Bottineau et de Françoise E... (?), de la Gautellerie, âgé de 27 ans

39 - JULIEN MOREAU, époux de Renée Pauvert, de la Petite-Dissaudière, âgé d'environ 53 ans

40 - PIERRE BOTTINEAU, veuf de Renée Normand, du Carteron, âgé d'environ 63 ans

41 - PIERRE BOTTINEAU fils, fils de Pierre Bottineau et de Renée Normand, du Carteron, âgé d'environ 27 ans

42 - CHARLES GUITON, fils de Clément Guiton et de Jeanne Oger, des moulins, âgé de 16 ans

43 - JULIENNE BOURDIN, femme de Julien Terrien, du Grand-Breheri, âgée de 47 ans

44 - 45 - PIERRE SECHER, époux de Marie Bourdin, du Grand-Breheri, âgé d'environ 60 ans et PIERRE, âgé de 23 ans

45 - 46 - MATHURIN RIVET, du Grand-Breheri, âgé d'environ 40 ans, et RENÉE ABLINE, sa femme, âgée d'environ 30 ans

47 - 48 - PIERRE ÉMERIAU, de l'Aujardière, âgé de 40 ans, et RENÉE TOUBLANC, sa femme, âgée de 60 ans

49 - 50 - CHARLES GARNIER, époux de Françoise Dubin, de la Coipellière, âgé d'environ 50 ans, et LOUIS, son fils, âgé de 10 ans

51 - 52 - JEAN ET RENÉ CARTIER : Jean, âgé de 22 ans et René, âgé de 20 ans, enfants de Jean Cartier et d'Andrée Guiton, de la Charaudière

53 - 54 - 55 - JEAN BOURGET, âgé de 38 ans, MARIE ABLINE, sa femme, âgée d'environ 40 ans et sa mère JEANNE SEBILEAU, veuve de Jean Bourget de la Chétinière, âgée d'environ 65 ans

56 - PIERRE GAUTIER, époux en troisièmes noces de Marie Hemon, de la Patache, âgé d'environ 60 ans

57 - 58 - MATHURIN RIVET et MARIE POILANE, sa femme : Mathurin Rivet, âgé de 64 ans, et Marie Poilane, sa femme, de la Pouplardière, âgée de 60 ans

59 - JEANNE NORMAND, fille de Jean Normand et de Perrine Huteau, de la Gourdonnière, âgée de 25 ans

60 - RENÉ PETITEAU, époux de Jeanne Lombard (?), âgé d'environ 40 ans

61 - CHARLES BRIDON, époux de Jeanne Petiteau, des Savenières, âgé de 32 ans

62 - RENÉ JOUYS, époux de Renée Bricard, âgé d'environ 57 ans

63 - MARIE CHAPEAU, fille de Julien Chapeau et de Marie Huteau, de la Ragoulière, âgée de 25 ans

64 - JEANNE CARTIER, fille de défunts Mathurin Cartier et de Jeanne Renou, âgée de 35 ans

65 - FRANÇOIS LAMBARD, époux de Jeanne Bernard, de ce bourg, âgé d'environ 47 ans

66 - FRANÇOIS MOREAU, époux de Jeanne Terrien, de la Bossère, âgé d'environ 50 ans

67 - RENÉ MAINGUY, époux de Marie Delaunay, de la Voctière, âgé d'environ 65 ans

68 - JEAN BREVOT, époux de Jeanne Couillaud, de l'Aujardière, âgé de 56 ans

69 - PIERRE GUERY, époux de marguerite Grangeot, de la Gourdonnière, âgé d'environ 42 ans

70 - 71 - JACQUES CHAPEAU et MARIE BISIERE : Jacques, âgé d'environ 72 ans et Marie, âgée de 60 ans

72 - MARIE JAGOU (JAGON ?), femme de René Guery, de la Patache, âgée d'environ 38 ans

73 - JEAN COURGEON, veuf de Marie Gallier, de la Patache, âgé de 60 ans, qu'on n'a pu reconnaître après le massacre

74 - MICHEL DURASSIER, époux de Marie Pauvert, de la Marionnière, âgé d'environ 46 ans, pris ce jour par les soldats républicains

75 - 76 - MAGDELEINE RICHARD, veuve de François Bodin (?), âgée de 75 ans de ce bourg, et MARIE CHEVALIER, veuve de Pierre Richard, de ce bourg, âgée de 77 ans

77 - LOUIS DURASSIER, veuf de Marthe Delaunay, de la Coindassière, âgé de 74 ans

 

LE 29 AVRIL 1794

78 - FRANÇOIS TOUBLANC, époux en secondes noces de Marie Renou, massacré ce jour à la Patache par les soldats républicains, âgé de 55 ans

79 - ANNE LANAU, veuve de Pierre Poirier, âgée d'environ 72 ans, massacrée ce jour à la Patache par les soldats républicains

80 - FRANÇOISE COUAULT, veuve de ... Barthélemi Stafel, âgée de 80 ans, massacrée ce jour à la Patache par les soldats républicains

 

mère et enfants massacrés

 

Dans le Dictionnaire de Maine-et-Loire, de Célestin Port, au terme "Le Vau-Brunet", on trouve ces quelques lignes : "LE 17 MAI 1794, UNE COLONNE INFERNALE Y MASSACRE 37 PERSONNES, DONT 28 FEMMES ET ENFANTS BRÛLÉS VIFS DANS UNE GROTTE". La liste qui suit  comporte 37 noms et semble bien nous donner les noms de ces martyrs.

 

 

BondéIGN

 

 

Le 17 MAI 1794, a été fait dans le pays, par une armée de soldats républicains, un massacre presque semblable à celui du 17 mars dernier.
Voici les noms de ceux qui y ont péri ...
Le 17 mai 1794 a été massacré par les soldats républicains,

81 - untel ou unetelle

82 - JEANNE SEBILEAU, épouse de Jacques Chapeau, de la Bretêche, âgée de 59 ans

83 - JEAN BRANGEON, veuf de Magdeleine Redureau, de la Morillère, âgé d'environ 82 ans

84 - JEANNE TOUBLANC, fille de défunts Julien Toublanc et de Jeanne Terrien de la Rivière, âgée d'environ 27 ans

85 - FRANÇOISE ROUSSELLIERE, épouse de René Jouys, du Carteron, âgée d'environ 68 ans

86 - CHARLES GUITON, veuf d'Andrée Chataigné, âgé de 68 ans

87 - MARIE ALLAIRE, fille de défunts René Allaire et de Renée Bohard (?), originaire de Drain, domestique à la Dissaudière, âgée d'environ 17 ans

88 - MARGUERITE POUPLARD, veuve de René Brangeot, de la Gourdonnière, âgée d'environ 80 ans

89 - PIERRE CHEVALIER, époux de Renée ... ?, de Belle Rivière, âgé d'environ 48 ans

90 - LOUIS TOUBLANC, époux de Marie Toublanc, âgé d'environ 60 ans

81 - 82 - 83 - 84 - JEANNE MARIEAU, épouse de Pierre Etourneau, du Vau-Brunet, âgée de 37 ans ; PIERRE, âgé de 7 ans ; RENÉ, âgé de 5 ans ; JOSEPH, âgé de 3 ans

85 -86 - 87 - ANNE GABORIT, épouse de René Durassier, du Port-Neuf (?), âgée d'environ 35 ans ; JEAN, âgé de 4 ans ; ANNE

88 - 89 - JEAN PINEAU, âgé d'environ 56 ans ; ANNE GARNIER, son épouse, de ce bourg, âgée d'environ 60 ans

90 - RENÉ REDUREAU, époux de Renée Guéry, de la Patache, âgé d'environ 64 ans

91 - FRANÇOISE-SÉBASTIENNE CHETOU, fille de feus Jean Chetou et de Marie Mesnil, âgée d'environ 71 ans

92 - RENÉ PETITEAU, époux de Jeanne Chapeau, de Savenière, âgé d'environ 70 ans

93 - JEAN SECHER, veuf de Suzanne Pernot, âgé de 62 ans

94 - MARIE LEROY, fille de Jacques Leroy et de Françoise Souvion, native de St-Symphorien, âgée de 44 ans

95 - 96 - 97 - 98 - FRANÇOISE SECHER, épouse de Pierre Bourget, âgée d'environ 45 ans, du Vau-Brunet ; FRANÇOISE, âgée de 7 ans ; MARIE, âgée de 5 ans ; LOUISE, âgée de 3 ans

99 - 100 - ANNE, âgée de 12 ans ; PERRINE, âgée de 10 ans, filles de défunts Pierre Jouys et de Marie Bourget

101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - JEAN GRELLIER, âgé de 70 ans ; RENÉE DUMOISON ?, âgée de 45 ans ; JEANNE, âgée de 20 ans ; PERRINE, âgée de 15 ans ; MARIE, âgée de 9 ans ; FRANÇOISE, âgée de 8 ans, leurs filles

107 - PERRINE PAPIN, épouse de Jacques ... ?, âgée de 45 ans

108 - GILLES REDUREAU, époux de Marie Hucher, âgé d'environ 40 ans, emmené à Nantes par les républicains et mort dans la maison des Ste Claire du mois de mai 1794

 

LE 28 MAI 1794


109 - RENÉE PAUVERT, veuve de Julien Moreau, âgée d'environ 56 ans décédée hier à la Petite-Dissaudière, d'après les blessures, que lui avoient faites des soldats républicains

110 - ARMAND BODINEAU, époux d'Elisabeth Saupin ?, âgé d'environ 35 ans, mort au mois de juin 1794, à Nantes, en prison où il avoit été renfermé par les républicains

111 - PIERRE BOURGET, veuf de Françoise Secher, du Vau-Brunet, âgé de 45 ans, au mois de juin 1794, dans la forêt du bois de l'Epau, à la suite d'une blessure

 

massacre

 

Depuis le 26 juillet jusqu'au 29 ou 30 du même mois, des soldats républicains ont encore incendié le pays, et massacré beaucoup de personnes.

Voici le nom de ceux qui périrent dans ce troisième massacre :

A la fin de juillet 1794, a été massacré par les soldats républicains :

112 - JEANNE MAINGUY, veuve de Jean Jouys de l'Aujardière, âgée d'environ 70 ans

113 - JEAN PEIGNÉ, veuf de Mathurine Bigeard, du Carteron, âgé d'environ 75 ans

114 - JULIEN CHAPEAU, époux de Marie Sebileau, du Carteron, âgé de 60 ans

115 - 116 - MARTIN TOUBLANC, veuf de Catherine Epinay, de l'Arche, âgé d'environ 67 ans ; CATHERINE, sa fille, âgée d'environ 39 ans

117 - RENÉ REDUREAU, époux de Jeanne Guery de la Patache, âgé de 60 ans

118 - JACQUES REDUREAU, époux de Jeanne Guery, des Vincents, âgé d'environ 77 ans

119 - JOSEPH REDUREAU, fils de Hervé Redureau et d'Anne Guiton, des Vincents, âgé de 16 ans

120 - JACQUES BOURGET, veuf de Françoise Autier, du Carteron, âgé d'environ 68 ans

121 - LAURENT MOREAU, époux de Perrine Jagon, du Vau-Brunet, âgé d'environ 86 ans

122 - RENÉ COEFFARD, épouse de Julien Normand, du Vau-Brunet, âgé de 60 ans


AD49 - État-Civil de Champtoceaux - Année 1794

 

Le Dictionnaire de Maine-et-Loire de Célestin Port, ajoute cette information : A noter que 193 personnes furent massacrées par les colonnes infernales à Champtoceaux en 1794 (Revue du Centre généalogique de l'Ouest, 3e trimestre 1994, p. 175)

 

BIBLE ET CHAPELET