effets d'un Vendéen

États de Services :

JOSEPH LARDIERE DIT CHARETTE - Né le 15 octobre 1778 - demeurant à Chambreteau - a fait comme fusilier et cavalier toutes les campagnes du général Sapinaud de 1793 à 1796.

A repris les armes en 1815 - Blessé d'un coup de sabre - estropié. (AD85 - SHD XU 36-1)

Pension de 50 fr. (Liste générale des pensionnaires de l'ancienne liste civile - 1833)

 

acte naissance Joseph Lardière

 

Fils de Jean Lardière, laboureur, et de Marie Thomas, Joseph Lardière est né à Vue, à La Hamoyère, département de la Loire-Inférieure, le 15 octobre 1778.

 

Vue La Hamoyère

 

Joseph, âgé de vingt-cinq ans, charpentier, se marie à Chambretaud,  le 20 pluviôse de l'an onze (9 février 1803), avec Jeanne Raveleau, veuve de François Lucas, marchand, âgée de 32 ans, en présence, entre autres, de son frère, Pierre Lardière.

De cette union, sont issues :  

- Louise, née à Chambretaud le  27 germinal an 12e (17 avril 1804)

- Henriette-Joséphine, née à Chambretaud, le 10 fructidor de l'an treizième (28 août 1805)

- Jeanne-Modeste, née à Chambretaud, le 28 février 1809, décédée, à l'âge de 24 ans, le 7 août 1833.

AD85 - État-civil de Chambretaud.