Calvaire_Chambretaud_sous_la_neige

 

 

Du 27 brumaire an 8 (18 novembre 1799)


Le dix huit novembre mil sept cent quatre vingt dix neuf sur les onze heures du matin, au lieu et environ du calvaire près la métairie de la Grange de cette paroisse (Chambretaud), il s'est fait une attaque d'un combat, entre l'armée des Républicains cantonnée aux Herbiers et l'armée des Insurgés surnommés les Chouans, dont M. La Roche St André de la Gastière et M. Grignon de Pouzauge, étoient commandant ; ce dernier a été tué au combat, avec plusieurs autres des deux parties, et qui ont été inhumés aux lieux qu'on les a trouvés morts, ne pouvant les inhumés au cimetière, le temps ne nous permettoit pas de le faire.


Le nombre des morts a été de dix-huit ou vingt au total des deux armées, et qui ont été inconnus, à l'exception :


1° M. Grignon ;
2° Un garçon du Boitissandeau, paroisse d'Ardelay ;
3° Un garçon des Landes-Genusson, nommé Audureau ;
4° Un garçon farinier de la paroisse de la Bruffière ;
5° Un du Puy-Saint-Bonnet ;
6° Un de la Grange des Epesses, nommé Durand ;
7° Deux de Saint-Malo-du-Bois, un nommé Drapeau natif de Mouchamps et l'autre du bourg dudit St Malo, nommé Rajoit ;


Les autres nous ont été inconnus.


Les blessés ont été emportés ; Grâce à Dieu, personne de Chambretaud n'a péri dans cette affaire.

L. Alexis Guitton, agent municipal de Chambretaud

(AD85 - État-civil Chambretaud - 1797-1799)

 

Chambretaud

 

Au nombre de ces morts, pourrait  également se compter "un Saint-Aulaire, officier de marine, émigré, tué en Vendée le 18 novembre 1799 à Chambretaud, près de Mortagne-sur-Sèvre". (Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord - Tome XV - 1888)

 

procès-verbal combat chambretaud nov 1799

 

 

Voir également : http://www.vendeensetchouans.com/archives/2012/11/18/25610062.html