Bouguenais tour ancienne église

 

 

JUGEMENT DES HABITANTS DE BOUGUENAIS


Séance du 13 germinal, 2e année républicaine (2 avril 1794)

Ont été amenés devant la Commission militaire révolutionnaire établie au Mans, à la suite des armées réunies de l'Ouest et des côtes de Brest, actuellement séante à Nantes, les nommés :

1 - Jean Guérin, âgé de 42 ans, natif des Couëts, commune de Bouguenais, district de Nantes.
2 - Jean-Pierre Bertaud, âgé de 35 ans, natif de Bouguenais, etc.
3 - Jean Moreau, âgé de 62 ans, etc.
4 - Jean Le Sage, âgé de 42 ans, natif de la Bouvre, etc.
5 - Pierre Rousseau, âgé de 59 ans, natif de Bouguenais, etc.
6 - Louis Pontchâteau, âgé de 36 ans, natif de la Frenay, etc.
7 - Jean Touzé, âgé de 59 ans, etc.
8 - Jean Blinaut, âgé de 49 ans, etc.
9 - Jean Bouteiller, âgé de 72 ans, natif de la Bouguinière, district de Nantes.
10 - Mathurin Touzé, âgé de 36 ans, natif de la Coudray, etc.
11 - Jacques Bondru, âgé de 60 ans, natif de la Bouguinière, etc.
12 - Jacques Saurin, âgé de 39 ans, natif de la Girardery, etc.
13 - Jean Vieux, âgé de 28 ans, natif de la Frenay, commune de Bouguenais, etc.
14 - Barthélémy Tremar, âgé de 35 ans, natif de la Frenay, etc.
15 - Olivier Gobin, âgé de 65 ans, natif de la Frenay, etc.
16 - Jean Tenay, âgé de 40 ans, natif de Bouguenais.
17 - Jean Lardière, âgé de 60 ans, etc.
18 - Laurent Blanchard, âgé de 60 ans, natif de la Bouvre, etc.
19 - Julien Aigront, âgé de ..., natif de la Bouvre, etc.
20 - Pierre Girart, âgé de 45 ans, natif de la Bouvre, etc.
21 - Simon Hervé, âgé de 67 ans, etc.
22 - François Olive, âgé de 48 ans, natif de Baudrois, commune de Bouguenais, etc.
23 - Pierre Massu, âgé de 26 ans, etc.
24 - Jean Martinet, âgé de 66 ans, etc.
25 - Jean Bernard, âgé de 55 ans, etc.
26 - Jean Lesage, âgé de 46 ans, etc.
27 - Guillaume Madras, âgé de 38 ans
28 - Julien Lévêque, âgé de 67 ans
29 - Pierre Doreau, âgé de 53 ans
30 - Guillaume Trouvel, âgé de 59 ans
31 - Honoré Baudry, âgé de 46 ans
32 - François Loirault, âgé de 41 ans
33 - Joseph Touzeau, âgé de 35 ans
34 - Jean Beautru, âgé de 56 ans
35 - Pierre Chenaut, âgé de 25 ans
36 - Pierre Rousseau, âgé de 46 ans
37 - Hyacinthe Coupry, âgé de 67 ans
38 - Mathurin Frinchet, âgé de 59 ans
39 - Jean Corbineau, âgé de 59 ans, natif de la Hariodière, etc.
40 - Clément Loirat, âgé de 48 ans
41 - Jean Herdot, âgé de 15 ans
42 - Jean Babonneau, âgé de 18 ans
43 - François Touzé, âgé de 18 ans
44 - Jean Bonneau, âgé de 39 ans
45 - Mathurin Bertaud, âgé de 43 ans
46 - Jean Loirent, âgé de 13 ans, renvoyé.
47 - Joseph Bouillé, âgé de 42 ans
48 - François Blanchard, âgé de 27 ans
49 - André Breau, âgé de 40 ans
50 - Jean Piessau, âgé de 18 ans
51 - Pierre Lesage, âgé de 70 ans
52 - Pierre Pessard, âgé de 70 ans
53 - Isaac Tessier, âgé de 29 ans
54 - François David, âgé de 46 ans
55 - Pierre Gauthier, âgé de ...
56 - Noël Fortuneau, âgé de 58 ans
57 - Guillaume Nory, âgé de 57 ans
58 - Pierre Bureau, âgé de 44 ans
59 - Jean David, âgé de 51 ans
60 - Mathurin Loiraud, âgé de 70 ans
61 - Pierre Robert, âgé de 60 ans
62 - André Florisson, âgé de 75 ans
63 - Louis Chauvet, âgé de 25 ans
64 - Charles Robertot, âgé de 19 ans
65 - Mathurin Lesage, âgé de 75 ans
66 - Michel Burot, âgé de 18 ans
67 - Louis Eline, âgé de 70 ans
68 - Nicolas Piesseau, âgé de 43 ans
69 - Pierre Corbineau, âgé de 38 ans
70 - Jean Neveu, âgé de 52 ans
71 - Pierre Jeanneau, âgé de 72 ans
72 - Guillaume Lesage, âgé de 40 ans
73 - Hervé Tournery, âgé de 47 ans
74 - Maurice Graton, âgé de 41 ans
75 - Simon Houssaye, âgé de 18 ans,
76 - Jacques Boudot, âgé de ...
77 - Julien Clergeau, âgé de ...
78 - Julien Touzé, âgé de ...
79 - Pierre Boudot, âgé de ...
80 - Julien Loiraut, âgé de ...
81 - Antoine Pister, âgé de 40 ans
82 - Jacques Angebot, âgé de 51 ans
83 - Jacques Loussot, âgé de 30 ans
84 - Pierre Orrient, ...
85 - Pierre Guérin, 45 ans
86 - François Blanchard, 18 ans
87 - Bastien Moyard, 50 ans
88 - Louis Clergeau, 70 ans
89 - Jacques Guérin, 75 ans
90 - Olivier Soulas, 65 ans
91 - Pierre Tartru, 25 ans
92 - Jacques Baudru, ...
93 - Nicolas Bertaud, 72 ans
94 - Pierre Lesguiere, ...
95 - Jean Giron, 58 ans
96 - Pierre Pelletier, 27 ans
97 - François Dupont, 50 ans
98 - Louis Maret, 27 ans
99 - Marc Maillard, 60 ans
100 - Simon-Jacques Beautreux, 27 ans
101 - Pierre Aurieux, ...

Séance du 13 germinal, de relevée.
Ont été amenés devant ladite Commission, les nommés :

102 - Jacques Boudot, 60 ans, etc. (ou Boutaud, ci-devant procureur fiscal à Bouguenais).
103 - Jacques-René Boudot, 35 ans, etc. (fils du précédent).
104 - Julien Touzet, 54 ans
105 - Pierre Brochard, 58 ans
106 - Quentin Garnier, 54 ans
107 - Jean Billou, 72 ans
108 - Renault Renoizet, 65 ans
109 - Pierre Gauthier, 40 ans
110 - Julien Viot, 68 ans
111 - Pierre Dillon, 17 ans
112 - Pierre Guillou, 44 ans
113 - Pierre Bichon, 50 ans
114 - Jean Mocart, 75 ans
115 - René Cossart, 59 ans
116 - André Heurtin, 26 ans
117 - Simon Povereau, 55 ans
118 - Louis Moreau, 27 ans
119 - Jean Lesage, 48 ans
120 - Pierre Richon, 28 ans
121 - Simon Ingrand, 78 ans
122 - Jean Dutel, 44 ans
123 - Pierre de Launay, 76 ans
124 - Jean Bertrand, 41 ans
125 - Mathurin Bertrand, 26 ans
126 - Mathurin Bonssaint, 32 ans
127 - François Fortuneau, 26 ans
128 - Pierre Mosnier, 34 ans
129 - Joseph Maillard, 58 ans
130 - Pierre Guérin, 33 ans
131 - PIerre Leroy, 67 ans
132 - Mathurin Rousseau, 60 ans
133 - Pierre Durel, 39 ans
134 - Mathurin Bureau, 56 ans
135 - Pierre Maillard, 40 ans
136 - André Brisson, 52 ans
137 - Pierre Salmon, 52 ans
138 - Jacques Visenot, 40 ans
139 - Jacques Fortuneau, 43 ans
140 - Pierre Vinet, 36 ans
141 - Pierre Moidon, 45 ans
142 - Mathurin Rousseau, 63 ans
143 - Jean Monnier, 32 ans
144 - Antoine Mocart, 35 ans
145 - Pierre Liamart, 30 ans
146 - André Moidon, 34 ans
147 - Bastien Moidon, 34 ans
148 - Jean Roquet, 38 ans
149 - André Launay, 45 ans
150 - Jean Brisson, 45 ans
151 - Pierre Liotté, 25 ans
152 - Jean Lucas, 35 ans.

La Commission militaire révolutionnaire, après avoir entendu les accusés dans leurs interrogatoires et défenses verbales, ensemble l'accusateur militaire ouï dans ses conclusions, déclare les dénommés ci-dessus atteints et convaincus d'avoir porté les armes contre la République, dans l'armée des rebelles ; en conséquence, les condamne à la peine de mort, conformément à la loi du 19 mars dernier, ordonne qu'à la diligence de l'accusateur militaire, le présent jugement sera exécuté dans les vingt-quatre heures, et que leurs biens sont acquis et confisqués au profit de la République.
Fait en l'audience publique, les jour et an que dessus, où présidait Bignon, et assistaient Wolff, Chanterelle et Aude, juges et ont signé :
BIGNON, faisant les fonctions de président ; WOLFF, juge ; AUDE, juge ; CHANTERELLE, juge ; David VAUGEOIS, accusateur militaire ; LE CAMUS, greffier.

 

Séance du 14 germinal, 2e année républicaine. (3 avril 1794)

Ont été amenés devant la Commission militaire révolutionnaire, les nommés :

153 - Julien Clergeot, 45 ans, natif de Bouguenais, district de Nantes.
154 - Julien Noirot, 45 ans
155 - Julien Barthélémy, 26 ans, natif de Vertou, district de Nantes.
156 - Jean de Launay, 50 ans, natif de Bouguenais, etc.
157 - Jean Maret, 47 ans
158 - Mathurin Lucas, 45 ans
159 - Mathurin Noizel, 35 ans
160 - Joseph Couard, 45 ans
161 - René Thoumurot, 48 ans
162 - Guillaume Ordreneau, 45 ans
163 - Lucas Bachelier, 65 ans
164 - Pierre Ayes, 50 ans
165 - Pierre Lesage, 45 ans
166 - Jean Bureau, 36 ans
167 - François Bernard, 45 ans, natif de Cambon, district de Nantes
168 - Pierre Saurin, 54 ans, natif de la Chevrolière, district de Machecoul.
169 - Jean Leroy, 60 ans, natif de Château-Thébaut, district de Clisson.
170 - Hyacinthe Lucas, 45 ans, natif de Bouguenais, etc.
171 - Pierre Briand, 45 ans
172 - Jacques Raboteau, 55 ans, natif de Bouguenais, etc
173 - Pierre Bautru, 30 ans, natif de Bouguenais, etc
174 - Maurice Arrieux, 33 ans
175 - Pierre Couseau, 28 ans
176 - Jean Bertaud, 26 ans
177 - Pierre Saurin, 17 ans
178 - Olivier Soula, 26 ans
179 - Pierre Clergeot, 27 ans
180 - Mathurin Rousseau, 26 ans
181 - Pierre Landrin, 24 ans
182 - Joseph Ordreneau, 33 ans
183 - Jean Landrin, 24 ans
184 - Pierre Orieux, 56 ans
185 - Pierre Guillet, 40 ans
186 - Pierre Duteil, 31 ans
187 - Julien Rousseau, 54 ans
188 - René Buot, 44 ans
189 - Jean Landrin, 5 ans
190 - Pierre Moreau, 37 ans
191 - Blaise Lemerle, 54 ans
192 - René Olive, 32 ans, natif de Vertou, domicilié à Bouguenais,
193 - Pierre Morisseau, 41 ans, natif de Pont-Saint-Martin, district de Nantes.
194 - Jacques Guerrain, 52 ans, natif de Bouguenais
195 - François Chiffarge, 64 ans, natif de Flayat, demeurant à Bouguenais
196 - Thomas Ganel, 55 ans, natif de Bouguenais
197 - Olivier Leger, 42 ans
198 - René Prault, 52 ans
199 - Jean Egron, 49 ans
200 - Jean David, 65 ans
201 - Pierre Liotet, 52 ans
202 - Jacques de Launay, 42 ans
203 - Charles Berthaud, 38 ans
204 - Mathurin Léan, 34 ans
205 - Jean Rousseau, 36 ans
206 - François Donneau, 40 ans
207 - Pierre Amand, 28 ans
208 - Jean Aubin, 27 ans
209 - Jean Brochard, 18 ans
210 - Pierre Bertrand, 25 ans.

La Commission militaire, après avoir entendu les accusés dans leurs interrogatoires et défenses verbales, l'accusateur militaire ouï dans ses conclusions, déclare les dénommés ci-dessus atteints et convaincus d'avoir porté les armes contre la République, dans l'armée des rebelles ; en conséquence, leur applique la loi du dix-neuf mars dernier, et les condamne à la peine de mort énoncés dans ledit article, déclare leurs biens acquis et confisqués au profit de la République ; ordonne qu'à la diligence de l'accusateur militaire, le présent jugement sera exécuté dans les vingt-quatre heures, et que copie du présent sera envoyé au Ministre de la guerre, à l'administration des domaines nationaux et à la régie nationale de l'enregistrement et des domaines.
Fait en l'audience publique, où présidait Bignon et assistaient Wolff, Chanterelle et Aude, juges de ladite Commission, les jour et an que dessus, et ont signé :
BIGNON, faisant les fonctions de président ; WOLFF, juge ; CHANTERELLE, juge ; AUDE, juge ; David VAUGEOIS, accusateur militaire ; LE CAMUS, greffier.
(Registre des jugements rendus par la Commission militaire révolutionnaire établie au Mans le 24 frimaire an II, et finie le 1er messidor même année, pag. 165-81, conservé au greffe du Tribunal de première instance de Nantes.

 

CÉRÉMONIE FUNÈBRE CÉLÉBRÉE A BOUGUENAIS, EN 1816


"Au mois d'avril 1794, un grand nombre d'habitants de Bouguenais, défendant la cause du roi, furent arrêtés par les soldats républicains et conduits au château d'Aux, qui était alors occupé par un poste de 12 à 15 cents hommes. Ils y furent fusillés et enterrés dans six fosses, placées en dehors et à une petite portée de fusil des murs du parc.

Les parents de ces malheureuses victimes ont demandé et obtenu de M. le préfet (Brosses) la permission de transporter leurs restes dans le cimetière, et de leur rendre les derniers devoirs. Le préfet, ne pouvant s'y transporter lui-même, a délégué un conseiller de préfecture, M. Dufort, ancien lieutenant-colonel d'artillerie, chevalier de Saint-Louis, pour assister à cette religieuse cérémonie, et le jour a été fixé au 15 mai.

Le 14, on a extrait les ossements. Les corps avaient été enterrés par des gens du pays, requis à cet effet par les troupes républicaines. Ils étaient rangés en une seule couche dans chaque fosse. Les os étaient tout-à-fait décharnés, l'odeur très-faible, et l'exhumation s'est faite sans aucun accident. Les ossements ont été déposés en un tas, couvert d'une tente, et une garde y a passé la nuit.

Le 15 au matin, on a chargé les ossements dans quatre tombereaux. Le convoi s'est mis en marche à dix heures et est arrivé à midi dans l'église de Bouguenais. Il était escorté par un détachement de la garde nationale royale de Bouguenais, à pied et à cheval, et un détachement de la gendarmerie à cheval. Près de deux mille personnes le suivaient.

Le recueillement le plus grand et le silence le plus profond ont régné pendant toute la marche, et n'étaient interrompus que par les pleurs et les gémissements d'un grand nombre de femmes qui suivaient le convoi.

A l'entrée du bourg de Bouguenais, on a ôté de dessus les tombereaux trois cercueils dans lesquels on avait déposé quelques ossements destinés à entrer dans l'église. Le premier était recouvert d'un drap mortuaire, dont les quatre coins étaient portés par le conseiller de préfecture délégué ; le maire de Bouguenais, M. de la Tocnaye, chevalier de Saint-Louis ; M. de Liniers, commandant la garde nationale et royale de l'arrondissement de Paimboeuf, et M. Monnier, lieutenant-colonel de celle de Saint-Philbert.

Le service a été célébré par le curé de Bouguenais, assisté des curés de Bouaye, de Rezé, de Saint-Herblain et de la Basse-Indre.

Pendant le service, les quatre tombereaux avaient été déchargés dans une fosse creusée dans le cimetière. Après le service, les trois cercueils y ont été portés et déposés dans la même fosse.

Pendant l'inhumation, le cimetière était absolument rempli de personnes à genoux, dont un grand nombre pleurait et appelait l'un son père, l'autre son frère, son mari, et ce spectacle était vraiment déchirant.

On ne peut que faire l'éloge de la décence et du bon ordre avec lequel s'est faite cette triste et pieuse cérémonie. On y voit une nouvelle preuve du bon esprit des habitants de la commune de Bouguenais.

On estime à environ quatre cents le nombre des victimes exhumées des six fosses". (Journal de Nantes et de la Loire-Inférieure, du 18 mai 1816, n° 950, page 3 et 4).

(Il existe une plaque d'ardoise incrustée au pied de la croix du cimetière de Bouguenais où on lit : AUX VICTIMES DE LA RELIGION ET DE LA ROYAUTÉ IMMOLÉES EN AVRIL 1794)


Extrait : Le Château d'Aux en 1794 - M. Dugast-Matifeux - 1857

Trouvé un acte des registres d'état-civil de Bouguenais, daté du huit frimaire an III : "Le neuf avril 1794 (vieux style) Françoise Maillard, âgé de soixante-deux ans, veuve de Jacques Lucqua (?) tuée par des volontaires en garnison aux chatos deaux, en la pièce du Roché, proche le moulin du même nom, en la commune de Bouguenais, domissillière du village de Bourneaux même commune."