acte de naissance Menu de la Gautrie

 

Augustin Joseph Menu de la Gautrie
né le 3 septembre 1779 à La Limousinière (Loire-Inférieure)
décédé 13 octobre 1825


1822 : Augustin-Joseph Menu de la Gautrie - capitaine d'infanterie légère en congé illimité, demeurant au Château du Poiron, commune de Pissot près de Fontenay-le-Comte, Vendée.
Ancien officier des Armées Royales

 

signature Menu de la Gautrie

 

LÉGION DES VOSGES
État des services de M. Menu de la Gautrie (Augustin-Joseph) Capitaine à la dite Légion
Vingt-trois ans quatre mois de services y compris quatre campagnes proposé pour la retraite de lieutenant & pour le Brevet honorifique de capitaine.
Nommé au grade de capitaine : 30 avril 1817
Nommé Capitaine à la Légion des Vosges par ordonnance du 26 février 1817
Renvoyé en congé illimité comme n'étant point compris dans la nouvelle organisation de l'Infanterie : 1er décembre 1820

Chevalier de l'Ordre Royal de la Légion d'honneur le 25 avril 1821.

 

Pissotte 85 château du Poiron

MENU DE LA GAUTRIE SUITE

MENU DE LA GAUTRIE


Lettre du Ministère de la Guerre
Paris le 16 juillet 1817
Monsieur, vous avez réclamé le rappel de la demi-solde à laquelle vous aviez droit, comme ayant fait la dernière campagne dans les armées Royales de l'Ouest, jusqu'au 26 février 1817, que vous avez été placé dans la Légion des Vosges.
Je vous préviens que votre demande étant fondée, j'ai adressé à l'Inspecteur aux revues de la 4ème division à Nancy, l'autorisation de faire effectuer le rappel de cette demi-solde.
Vous remarquerez que ce rappel ne peut être effectué que d'après le grade de lieutenant d'infanterie, attendu qu'il frappe sur tems antérieur à votre nomination par sa Majesté au grade de Capitaine.
Ce qui vous est dû sur l'exercice 1815 sera acquitté en valeurs de l'arriéré et après liquidation, conformément à la Loi.
Je suis très-parfaitement, Monsieur, votre très humble & très-obéissant serviteur.
Signé, Le Sous-Secrétaire d'État de la Guerre, Le Vicomte Tabarié.


Lettre du Ministère de la Guerre

Paris le 10 mars1817

Le Ministre Secrétaire d'État au Département de la Guerre, prévient Monsieur Menu de la Gautrie (Joseph), officier des armées Royales de l'Intérieur,
Que le roi, prenant une entière confiance en la fidélité et en son dévouement, l'a nommé par décision du 26 favrier 1817 à un emploi de Capitaine dans la Légion du Département des Vosges.
Il rejoindra sans délai ce Corps à Nancy.
Des ordres sont donnés pour qu'il soit reconnu dans l'emploi qui lui est conféré, en attendant l'expédition de son Brevet.
Signé : Le Maréchal Duc de Feltre.


Lettre provenant de la 3ème Division Mre - État-Major général
Metz, le 28 novembre 1820,
En exécution des disposition de la lettre de S. Ex. Le Ministre de la Guerre, en date du 18 du présent mois, et en vertu de l'article 16 de l'ordonnance Royale du 23 octobre dernier, M. Menu de la Gautrie, Capitaine au Dépôt de la Légion des Vosges, n'étant pas compris dans la réorganisation de l'Infanterie, est autorisé à se retirer à Nantes, Département de la Loire-Inférieure, lieu qu'il a choisi pour sa résidence où il touchera à la fin de chaque mois la solde de congé illimité de son grade.
Le Lieutenant Général commandant la 3ème Division Mre
Signé Le Comte Villatte


Grande Chancellerie
1ère Division - 1er Bureau
Ordre Royal de la Légion d'honneur
Le grand chancelier de l'Ordre Royal de la Légion d'honneur, certifie que M. Menu (Augustin-Joseph) ancien officier, Maire de Saint-Étienne-de-Corcoué* (Loire-Inférieure) a été nommé Chevalier de l'Ordre Royal de la Légion d'honneur, le 25 avril 1821, pour prendre rang à dater du même jour.
Paris, le 23 juin 1821.

(*) Augustin-Joseph ne fut pas maire de Saint-Étienne-de-Corcoué ; il y eut, semble-t-il, confusion de prénoms. 


Lettre du Ministère de la Guerre
Paris, le 31 août 1821,
J'ai reçu, Monsieur, la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire en date du 24 de ce mois pour me demander la vérification de l'erreur qui a été commise à votre égard.
Je vous préviens qu'après avoir examiné cette affaire, je viens de donner des ordres à M. le Lieutenant Général Commandant la 12e Division militaire pour qu'il vous remette vos titres & votre décoration qui lui ont été adressés par la grande chancellerie.
J'ai l'honneur d'être, Monsieur, votre très humble & très obéissant serviteur
Pour le Ministre Secrétaire d'État de la Guerre - Le Secrétaire Général,
Signé Perceval.


Sources : AD85 - SHD XU 16-12 - Archives Nationales Paris Leonore