Guérande château de Careil

 

Quatre ans de service avant la révolution et vingt-quatre ans quatre mois de service y compris huit campagnes dans les armées Royales de l'Intérieur.
Total vingt-huit ans quatre mois de service y compris huit campagnes.


de Brégeot - Nom d'une famille d'origine lorraine, dont l'anoblissement remonte à Jean Brégeot des environs d'Épinal cadet au service de Charles IV, puis lieutenant du prince palatin du Rhin, qui fut anobli le 8 mai 1663, et prit pour armes "d'azur à une épée d'argent emmanchée d'or mise en pal, accompagnée de 3 étoiles d'or, deux en chef et une en pointe" (blason peint aux vitraux de l'église de Saint-Lyphard).

 

acte de naissance François de Brégeot

 

Une branche de cette famille s'est établie à Guérande au commencement de ce siècle, lorsque François-Privat de Brégeot, né le 21 août 1767 à Bislée (55) et baptisé le lendemain, capitaine au régiment de l'Ile-de-France, puis émigré, épousa Marguerite-Pélagie Yvicquel de l'Esely et vint prendre sa retraite de lieutenant-colonel à Guérande où il mourut le 10 avril 1845 et où sa postérité est nombreuse.

 

acte de décès François de Brégeot


"François-Privat de Brégeot, noble se disant parti de Nancy et engagé dans la Vendée jusqu'à sa soumission en l'an IV à Laval" (Index du tome X des Procès-verbaux du Directoire)


Un de ses fils, Pierre-François de Brégeot, né en 1801, marié à Saint-Nazaire en 1830 à Mlle Tahier de Kervaret, a été de 1850 à 1853 conseiller général du canton de Guérande.


La famille de Brégeot n'est pas titrée.
Elle a fourni de nombreux officiers.

Sources :
- AD85 - Archives militaires de la guerre de Vendée conservées au Service Historique de la Défense (Vincennes) - SHD XU 65
- Répertoire général de Bio-Bibliographie Bretonne par René Kerviler - Livre premier - Les Bretons - 1893
-Dictionnaire des Familles Françaises anciennes ou notables à la fin du XIXème siècle par C. d'E.-A. - Tome sixième - 1907