COURLAY

GUY-MICHEL DELAVAU - PRETRE JUREUR DE COURLAY - MAIRE DE MONCOUTANT

acte de naissance de Delavau

 

Guy-Michel Delavau, fils de Charles-Maurice Delavau et de demoiselle Angélique Genay, baptisé le 28 septembre 1756 à Terves ; décédé le 17 août 1829 à Moncoutant.

 

signature Delavau vicaire St Porchaire


1784 - vicaire à Saint-Porchaire

 

signature curé Delavau

 

Prêtre jusqu'au 6 frimaire an II (Mardi 26 novembre 1793)

"... L'ancien curé de Courlay, retiré à Montcoutant près Courlay, avait, en 1792, abandonné son troupeau et contracté un mariage sacrilège ... Il recevait la pension ecclésiastique ...

"Une chose qui a bien scandalisé la Vendée et fortifié la Petite-Église. La bonne Chambre de 1815 avait décrété que l'Etat ne paierait plus de pensions aux prêtres jureurs mariés. Nous apprîmes, en 1817 à peu près, que l'ancien curé de la brave paroisse de Courlay, homme infâme et qui vivait à Montcoutant avec sa femme et ses enfants, à une petite lieue de sa paroisse, recevait encore cette pension au grand scandale du pays. Nous crûmes que c'était un malentendu, mais, quand nous voulûmes réclamer à cet égard, on nous dit de n'en rien faire, parce que le roi n'avait pas sanctionné la loi."

 

Moncoutant

 

Marié à Désirée-Mélanie-Aimée Béliard

 

signature maire Delavau

 

Il devient maire de Moncoutant en 1803 (pluviôse an XI) ; il succède à M. Mongodin, jusqu'en janvier 1813, date à laquelle M. de Hanne de la Saumorière le remplacera.

Une soeur : Renée-Aimée-Angélique Delavau, fille de Charles-Maurice Delavau, bourgeois et de demoiselle Angélique Genai, mariée, par lui-même, à J.-J. Allard de La Resnière, écuyer, avocat au présidial de Poitiers, le 11 mai 1784 à Poitiers, paroisse de Saint-Michel.

 

acte de décès Delavau

 


Sources :
- Etat-civil - AD79
- Lettres de J.-J. Allard de la Resnière par C. Puichaud, avocat - Imprimerie Ch. Reversé - 1885
- Revue historique de l'Ouest - 1887 (A3, Notices et mémoires)