30 avril 2014

SAINT-JEAN-DE-MONTS (85) - LA PECHE A LA GRENOUILLE DANS LES MARAIS DE LA COTE ATLANTIQUE

LA PECHE A LA GRENOUILLEDANS LES MARAIS DE LA COTE ATLANTIQUE : RÉGIONS DE SAINT-JEAN-DE-MONTS ET DE DAMVIX (VENDÉE)par R. FournierInformateurs :1 - M. Bacle, Thouars, Deux-Sèvres.2 - Mme Prunier, Damvix, Vendée   La première apparition des grenouilles (couleur vert foncé) se produit en mars, aux premiers rayons du soleil. Les grenouilles naissantes sont "vert moutarde", (elles foncent en vieillissant.) Elles ont passé l'hiver dans la vase des cours d'eau, d'octobre à mars. Donc, par un beau soleil printanier, elles se... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2014

LE CONVENTIONNEL LOZEAU

LE CONVENTIONNEL LOZEAUpar Robert Colle et Paul Bertot Ce conventionnel, né à Soubise en 1758 et mort tragiquement à Marennes en 1798, semble n'avoir guère intéressé les historiens locaux puisqu'aucune biographie ne lui a été consacrée, et pourtant sa courte vie est exemplaire des vicissitudes de son époque.Dans les registres du greffe de la Justice de paix de la commune et canton de Marennes, on peut lire, à la date du 14 octobre 1798, ce rapport si précis que nous le reproduisons in extenso (en rectifiant seulement l'orthographe)... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2014

1796 - ANTOINE-LÉON PRANGER - OFFICIER VENDÉEN

Officier vendéen, condamné à mort par jugement de la commission militaire de Fontenay, l'auteur, Antoine-Léon Pranger, composa ces vers dans sa prison, la veille même, croit-on, de son exécution. C'était en 1796. La Vendée Historique - 1902 ANTOINE-LÉON PRANGER, né à Paris, en 1767, fut nommé professeur de belles-lettres au collège de Fontenay, lors de son organisation, à la fin de 1790. Doué de beaucoup d'imagination, il composa quelques poésies et pièces de théâtre, entre autres le "Baptême Républicain", qui témoignent plus de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2014

THOMAS JOLY, GÉNÉRAL DE BRIGADE

THOMAS JOLY Né à Bayonne le 11 août 1748, soldat au régiment d'Auxerrois en 1775 ; quartier-maître en 1782 ; s'était distingué dans la guerre d'Amérique, capitaine au 12e régiment d'infanterie, chef du 4e bataillon de la formation d'Orléans ; lors de la prise de Saumur par les Vendéens (9 juin 1793), il s'était jeté dans le château avec quelques troupes et tint jusqu'au lendemain, où il obtint de se retirer avec les honneurs de la guerre. Nommé général de brigade à Tours le 14 juin, il fut mis à la tête de la seconde brigade... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2014

VIATIQUE EN VENDÉE

VIATIQUE EN VENDÉE   Un matin de décembre, nous allâmes communier un vieillard, ancien dans la meunerie du Fenioux. Il nous fallut près d'une heure pour gagner sa maison. Le pâle soleil ne suffisait à dégeler la terre et nous ne pouvions avancer que sur la banquette herbeuse de la route. L'abbé Laurie me suivait à trois pas, les mains jointes sur le ciboire. Nous marchions au son de la clochette suspendue au-dessus du fanal que je portais devant moi, foulant du pied les faînes tombées des hêtres riverains, émergeant des... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2014

LE BASTRINGUE DES DÉPARTEMENTS

LE BASTRINGUE DES DÉPARTEMENTS   A Paris, la guillotine était de toutes les fêtes. Le 21 février 1794, on entoura l'échafaud de la place de la Révolution d'autant de poteaux que la République comptait de départements. Chacun de ces poteaux était surmonté d'un écusson au milieu duquel on lisait le nom d'un département. On dansa, et le peuple nomma cette fête le bastringue des départements Je ne vois vraiment pas après cela ce qui a pu étonner et faire crier à l'impossible, lorsqu'un chroniqueur a rapporté certains passages... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2014

LES ARBRES DE LA LIBERTÉ DANS LE DÉPARTEMENT DE LA VIENNE

LES ARBRES DE LA LIBERTÉDANS LE DÉPARTEMENT DE LA VIENNERésultats d'une enquête menée en 1971par Michel Valière (Gençay, Vienne)... Une enquête de terrain (avec l'aide de la Phonothèque nationale et du Service départementale de la Jeunesse et des sports) puis une enquête auprès des mairies, m'a permis de mettre au jour un certain nombre d'éléments de la "petite histoire" sur laquelle sont fondées les traditions des communes de la Vienne.   Les arbres de la Liberté semblent être apparus en France dès le début de la Révolution... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2014

LA CRISE DE LA PETITE MONNAIE SOUS LA RÉVOLUTION

LA CRISE DE LA PETITE MONNAIE SOUS LA RÉVOLUTIONOn se demande souvent pourquoi, depuis l'ouverture des hostilités, en 1914, on a manqué de petite monnaie, et que l'on en manque par moment et dans certaines régions, malgré la frappe continue de petite monnaie de bronze et d'argent.Il paraît difficile de s'expliquer cette pénurie, qui a obligé de créer dans plusieurs départements et quelques villes, des jetons en carton et métaux divers, de 0,05 et 0,10 centimes et des coupures de 0,50, 1 fr. et 2 fr.Un exemple frappant de cette pénurie... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2014

DESCENDANCE DE ROUGET DE L'ISLE

Descendance de Rouget de L'IsleExiste-t-il des descendants directs de Rouget de Lisle ? Je ne saurais ni l'affirmer, ni le nier.Mais la question est assez intéressante pour qu'on s'y attache quelque peu ... En tous cas, s'il existe encore de ses descendants, ils sont assurément très peu nombreux ; ce qui peut sembler extraordinaire, Rouget de Lisle étant l'aîné d'une famille de huit enfants, donc cinq mâles et trois femelles (je demande pardon de cette expression, le Dictionnaire n'en mettant pas d'autre à ma disposition).   ... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 avril 2014

1792 - LES MASSACRES A REIMS

LES MASSACRES A REIMS EN 1792On a dit souvent que les mesures prises à Paris pour assurer les massacres de septembre, avaient été également concertées en province, et que partout des ordres étaient donnés pour qu'aucune grande ville n'échappât à ce moyen d'intimidation, que les révolutionnaires de tous les temps tiennent toujours en réserve : l'effusion de sang.Il est certain qu'à Reims, dès les premiers jours d'août, une grande agitation se manifestait dans les quartiers populeux, et surtout aux alentours du club des Jacobins. Un... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]