17 janvier 2014

FÉVRIER 1794 - BRICHARD, NOTAIRE A PARIS

Il faut se distraire des meilleures choses, car elles engendrent à la longue la fatigue. Si on n'entendait, si on ne voyait qu'Hanriot dans cet hiver de 1794, on croiroit se trouver en pleine foire, par une de ces journées de givre et de neige, devant un de ces drôles qui sur les tréteaux des saltimbanques, pour se défendre du froid qui verdit tout ce que le vin n'a pas rendu écarlate dans leur visage, se démènent comme des furibonds aux dépens des épaules et reins des victimes de la parade. Le  dégoût vous prend vite, même au... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2014

GÉNÉRAL CLAUDE-AUGUSTIN TERCIER

MÉMOIRES DU GÉNÉRAL TERCIERPendant trente années, celui qui les écrivit combattit, presque sans relâche, pour la cause royale, sans jamais compter ses peines et ses souffrances, et l'on peut dire du chevalier Tercier, suivant une illustre parole, qu'il a connu toutes les extrémités des choses humaines : sa vie entière fut une longue lutte, où il apporta une constante énergie, une persévérance remarquable.Claude-Augustin TERCIER naquit le 8 novembre 1752 à Philippeville (Pays-Bas).Son père, retiré dans cette ville, était d'origine... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2014

DÉPENSES OCCASIONNÉES PAR LES MASSACRES DE SEPTEMBRE (1792)

EXTRAIT DE L'ÉTAT DES SOMMES PAYÉES PAR LE TRÉSORIER DE LA COMMUNE DE PARIS POUR DÉPENSES OCCASIONNÉES PAR LES MASSACRES DE SEPTEMBRE (1792)     D'après les renseignements publiés par les journaux, ceux donnés par les guichetiers et par des témoins oculaires, le nombre des personnes massacrées dans les prisons, y compris les Suisses et les prêtres, fut :   Massacres des prisonniers de l'Abbaye en 1792 racontés par des témoins oculaires / Mémoires recueillis et augmentés d'une préface par M. l'abbé OrseParis... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2014

LE SERMENT SCOLAIRE EN 1792 A LA FLECHE

  LE SERMENT SCOLAIRE EN 1792A LA FLECHEEntre tous les serments - et ils furent nombreux - que demanda le régime révolutionnaire, c'est le serment scolaire qui eut le moins de succès. Ceux-là même qui le prêtèrent n'y attachèrent pas d'importance. La surveillance, du reste, n'était pas encore exercée sur les écoles, et pour cause : depuis le début de la Révolution, les écoles s'étaient vidées peu à peu, et les maîtres et maîtresses, faute d'élèves, ne pouvait ni obéir ni contrevenir à la loi et à leur serment.La curieuse... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]