30 novembre 2013

LE PATRIOTE CATHOLIQUE DU DÉPARTEMENT DE L'ORNE

LE PATRIOTE CATHOLIQUEJe déteste l'église des Méchans & l'on ne me verra point dans l'Assemblée des Impies. Pseaume 25.AVERTISSEMENT Je respecte infiniment l'assemblée nationale & je me soumets à ses loix ; mais je ne puis approuver les prêtres jureurs. Je suis patriote & catholique, ami de la patrie & de la religion, défenseur de l'une & de l'autre. Je dois rendre à César, ce qui est à César & à Dieu, ce qui est à Dieu. L'état a ses loix, l'église a ses loix ; l'état à ses chefs, l'église a ses chefs ; je... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2013

LASSAY (53) FRANCOISE GANDRIAU - LE TOMBEAU DE LA PETITE ÉMIGRÉE

LASSAY (53)FRANCOISE GANDRIAU LE TOMBEAU DE LA PETITE EMIGREEAvant de descendre la côte qui se termine aux premières maisons de Lassay, prendre la route de Thuboeuf, et après avoir parcouru quelques centaines de mètres, on trouvera sur le bord de la route, à gauche, le tombeau de la Petite Emigrée, dont l'histoire est connue de tout le monde dans le pays.Le 23 novembre 1793, une colonne de l'armée vendéenne arrivait à Mayenne pour se diriger vers les bords de la Loire, entraînant dans sa retraite des vieillards, des femmes, des... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2013

CAEN (14) - CRIMES D'UN DÉNONCIATEUR A CAEN LE 3 FÉVRIER 1793

CRIMES D'UN DÉNONCIATEUR A CAEN, LE 3 FÉVRIER 1793 Au tems où la terreur pesait particulièrement sur les prêtres ; Gombaud, curé de Saint-Gilles, à Caen, et qui s'était refusé constamment à prêter le serment civique, quitte la ville, où de jour en jour il devenait plus suspect, et se réfugie à Paris. Ne pouvant plus vivre dans la capitale, faute de ressources, il prend le parti de retourner à Caen, et s'y cache dans la maison d'un ami. Un de ses anciens paroissiens hantait cette maison ; un jour qu'il vint y faire visite, l'hôte du... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2013

UNE BONNE HISTOIRE : LES DEUX GROGNARDS

LES DEUX GROGNARDSPour être une bonne histoire, c'est à coup sûr une bonne histoire. Quand on me l'a contée, ma foi, je n'ai pas su d'abord si je devais rire ou pleurer. Pour être franc, je crois avoir fait les deux.Oyez plutôt.Le colonel Vignolle et le commandant Berlières étaient liés par une amitié solide. On les eût comparer à Nisus et Euryale, Achille et Patrocle, Oreste ... Mais laissons là la mythologie.Ils avaient vécu trente années côte à côte dans les camps ; ensemble ils avaient eu le dos à moitié gelé sous Sébastopol, le... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2013

SAINT-MAIXENT (79) - JEAN-PHILIPPE GARRAN DE COULON

JEAN-PHILIPPE GARRAN DE COULON Jean-Philippe GARRAN DE COULON, fils de Garran de la Brosse (Jean), receveur des tailles à Saint-Maixent, naquit dans cette ville le 19 avril 1748. Il fit ses premières études au collège de Saint-Maixent, puis il entra en seconde chez les Oratoriens de Niort. Il est à remarquer que la plupart des hommes notables de notre révolution, avaient reçu des leçons de ces religieux qui s'étaient rendus utiles au pays, par le soin qu'ils prenaient de former la jeunesse, et qui possédaient les talens des... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2013

LA TERREUR BLANCHE A TOULOUSE - L'HORRIBLE ASSASSINAT DU GÉNÉRAL RAMEL - 1815

LA TERREUR BLANCHE A TOULOUSE  -  L'HORRIBLE ASSASSINAT DU GÉNÉRAL RAMELPar Pierre de GorsseTOULOUSE avait toujours été foncièrement royaliste ; de tels sentiments l'avaient amenée, en des heures graves, à méconnaître la dignité qui, dans le malheur de la patrie, aurait dû s'imposer à tous. On conçoit qu'aussitôt Louis XVIII rétabli sur le trône, cette passion, sous la pression des "ultras", ait été poussée à son paroxisme et jusqu'au meurtre le plus sanglant. Après la véritable "guerre des nerfs" qui avait été marquée par... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2013

SAINT-HILAIRE-DE-MORTAGNE (85) - LE PRÉ DU MASSACRE

"La ville, entourée de quelques murailles assez mal construites, n'était défendue que par une faible garnison d'environ 500 hommes, composée de débris du 77e régiment d'infanterie, ainsi que d'une compagnie du 72e (ces deux corps habillés de blanc), et du troisième bataillon de l'Orne, réduit de plus des deux tiers par les maladies et les combats. Le commandant de la place était M. de Fouquerolle, ancien colonel du 77e régiment, vieil officier de l'ancienne armée, gentilhomme et plein de droiture et d'humanité. Ses sentiments... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2013

SAINT-HILAIRE-DES-ÉCHAUBROGNES (79) - FRANCOIS RIPOCHE

FRANCOIS RIPOCHEFrançois Ripoche est né en Maine-et-Loire, à Cholet (baptême en la paroisse de Saint-Pierre), le 18 avril 1772, fils de Martin, laboureur, et de Perrine Bossard. Il habite, vers 1802, Saint-Hilaire-des-Echaubrognes, à la Ménardière, qui sera rattachée à Maulévrier en 1809. Soldat dans l'armée vendéenne, il participa à de nombreux combats de 1793 à 1796, (pour 1793 : combats de Chemillé, Coron, Beaupréau, Les Aubiers, Thouars, La Châtaigneraie, Fontenay « aux deux affaires » (16 et 25 mai 1793), Montreuil-Bellay,... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2013

LES ÉPESSES (85) - RELATION DU TEMPS RECUEILLIE PAR L'ABBÉ FAUCHERON, CURÉ DE BEAUFOU

RELATION DU TEMPS RECUEILLIEPAR L'ABBÉ FAUCHERON, CURÉ DE BEAUFOULES ÉPESSES En passant au bourg des Épesses, la bande (une colonne de 3000 Mayençais, commandée par le général Gratien, moine apostat), la bande rassembla, sous prétexte de les empêcher de fuir, tout ce qu'elle rencontra de vieillards, de femmes et d'enfants. Bientôt, se jouant indignement de ces malheureuses personnes, ces scélérats leur firent endurer toutes les avanies, toutes les turpitudes. Ils les firent mettre à genoux pour se moquer de leurs prières ; ils... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2013

LA REMAUDIERE (85) - RELATION DU TEMPS RECUEILLIE PAR L'ABBÉ FAUCHERON, CURÉ DE BEAUFOU

RELATION DU TEMPS RECUEILLIEPAR L'ABBÉ FAUCHERON, CURÉ DE BEAUFOU LA REMAUDIERE   A la Remaudière et autres villages réunis, tout le monde avait fui. Les maisons, du reste, avaient été saccagées deux mois auparavant. Mais trois petits imprudents d'enfants s'y firent prendre. On ne sait comment, échappant à leurs parents, ils s'approchèrent pour voir passer la troupe. Ils furent bien punis de leur curieuse témérité. Ces barbares se firent un jeu de les épouvanter.On les menaça de leur couper la tête, de les fusiller, de les... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]