30 octobre 2013

JEAN-ALEXIS-MARIE FOUCAUD, OFFICIER CHOUAN DU MORBIHAN

Parmi les officiers chouans du Morbihan, le dossier le plus détaillé est celui de JEAN-ALEXIS-MARIE FOUCAUD, né à Rieux le 13 décembre 1771. Son père, Foucaud de la Belinière (en Saint-Herblain) avait servi dans la gendarmerie avec le grade de lieutenant. Son grand-oncle avait été également gendarme de la garde. Sa mère était Jeanne Joyaut. Il fut en 1790 et 1791 lieutenant puis capitaine de la garde nationale de Redon sous les ordres de MM. Collobet du Bor et Joyaut de Coesnongle son oncle maternel qui en furent successivement... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 octobre 2013

CRIMES DU PROCONSUL ANDRÉ-DUMONT DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME, DU PAS-DE-CALAIS, DE L'OISE

CRIMES DU PROCONSUL ANDRÉ-DUMONT,DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME, etc. La correspondance de ce Proconsul n'a point d'imitateurs parmi ses collègues en mission. Son style sanguinaire, dévastateur, dépopulateur, nous a déterminé à lui donner une place beaucoup trop  considérable ; mais, pour appuyer nos principes ; il nous faut des exemples très-frappans ; et, pour prouver que le plan horrible de démoralisation, d'extermination, dirigé par les Comités de Salut public et de Sûreté général, sous les auspices de la Convention,... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2013

YVES PEURON, CHOUAN

Une supplique adressée par la veuve d'Yves Peuron retrace brièvement la biographie de ce chouan, Peuron, âgé de 37 ans, tenait à Pontivy, en septembre 1792, un commerce assez considérable de toiles, vins et eaux-de-vie. Compromis par son dévouement pour les prêtres, il se laissa persuader par eux de passer en Espagne où il ne resta que trois mois." Il fut néanmoins porté sur la liste des émigrés, toutes ses marchandises confisquées, sa femme et ses neuf enfants emprisonnés à Pontivy. Il se jeta alors dans la chouannerie et fut... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2013

PIERRE-JEAN DE GRIFFON, CHEVALIER DE L'ORDRE NOBLE DU PHOENIX, DÉCORÉ DU BRASSARD BORDELAIS ...

Dans l'Album Vendéen de Louise de La Rochejaquelein (1826), nous trouvons le portrait de M. Griffon, avec la légende suivante : « Il s'agit sans doute de M. Griffon qui commandait, en 1815, l'artillerie de Louis de La Rochejaquelein. Selon Crétineau-Joly, il était père d'une nombreuse famille ». A partir de ces maigres indices, j'ai cherché à recueillir toutes les informations disponibles sur ce personnage. Cet essai biographique n'est certainement pas parfait mais il nous permet néanmoins de découvrir la grande valeur de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 octobre 2013

UN ÉTABLISSEMENT A ROUEN DE BAINS CHAUDS OU NATURELS SUR LA RIVIERE DE SEINE EN 1763

UN ETABLISSEMENT A ROUEN DE BAINS CHAUDSOU NATURELS SUR LA RIVIERE DE SEINEEN 1763Le 9 avril 1763, M. Louis GILBERT, architecte à Rouen et Marie-Adrienne-Emmanuel Broche, sa femme, obtinrent du Roi "un privilège pour un établissement de bains chauds ou naturels sur la rivière de Seine auprès de la ville, de même que le Roi avait accordé semblable privilège pour pareil établissement au-dessus et au-dessous de Paris. Ils avaient pris les précautions les plus exactes pour en assurer le succès et pour y faire trouver, comme dans ceux de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2013

COURAGE DE DEUX VIEILLARDS

COURAGE DE DEUX VIEILLARDS On prétend ordinairement que l'âme s'habitue aux dangers, et qu'il faut une longue expérience dans le métier de la guerre pour avoir une valeur éprouvée et une intrépidité imperturbable ; le trait que je vais citer fera voir combien cette opinion est erronée.Le 14 septembre 1793, François Gorré, Vendéen, de la commune de Pierrefitte, canton de Saint-Varent, partait avec un nombreux détachement pour aller rejoindre à Coulonges M. de Lescure, qui, avec un corps de dix-huit cents hommes, allait attaquer... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2013

PAYSANS MACHINISTES : RENÉ PITHAU, SOULLANS - ANDRÉ-FRANCOIS LAIDET, CHALLANS

PAYSANS MACHINISTES Avant la révolution, il existait, dans les environs de Soullans, près du Marais, un paysan nommé René Pithau, qui, né dans l'indigence, et sans avoir jamais rien appris, sans être jamais sorti de son pays, était devenu machiniste, sculpteur, peintre et musicien. Son mérite transcendant, son génie créateur le firent bientôt sortir de l'obscurité, et attirèrent sur lui les regards de tous ceux qui s'intéressaient au progrès des sciences et des arts ; mais ces curieux n'étaient rien moins que des Mécènes, et son... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 14:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 octobre 2013

SURPRENANTE DISCRÉTION D'UN GRAND NOMBRE D'ENFANTS

SURPRENANTE DISCRÉTION D'UN GRAND NOMBRE D'ENFANS On regarde ordinairement les enfans comme des êtres indiscrets, téméraires, et qu'il est facile d'intimider. Cette opinion peut être vraie dans des temps ordinaires ; mais il faut avouer en même temps que dans des momens de crise, où la mort plaine sur leurs têtes, des enfans, élevés à l'école du malheur, peuvent être susceptibles de la fermeté la plus imperturbable et de la discrétion la plus rare.Après l'affaire de Savenay, le nommé Cottel, Suisse d'origine, l'un des régisseurs de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2013

CHARRIER DE NOIRLIEU - UN VENDÉEN A PARIS ET DEVANT LE ROI

  CHARRIER DE NOIRLIEU UN VENDÉEN A PARIS ET DEVANT LE ROI Après la campagne de 1815, un des braves de la Vendée, nommé Charrier, maréchal-ferrant, à Noirlieu, près Bressuire, conçoit le dessein d'aller à Paris saluer son Roi et le féliciter de son retour. Rien ne peut le détourner de ce dessein. Il abandonne sa femme, ses enfants, ses pratiques, et entreprend à pied un voyage de quatre-vingt-sept lieues, uniquement pour le plaisir de voir son Roi. Aussitôt après son arrivée dans la capitale, il va voir les chefs du... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2013

LE GÉNÉRAL MONTHOLON ET LA CONSPIRATION DE LA RUE DES PROUVAIRES

LE GÉNÉRAL DE MONTHOLONET LA CONSPIRATIONDE LA RUE DES PROUVAIRESPlusieurs faits de notre histoire contemporaine demeurent encore enveloppés de brouillard ; parmi ceux-ci l'on peut citer l'échauffourée connue sous le nom de conspiration de la rue des Prouvaires, et dont le dénouement tragi-comique eut lieu dans la nuit du 1er au 2 février 1832. Châteaubriand, que sa grandeur ... et ses coquetteries avec tous les partis attachaient au rivage, en parle sur un ton badin et méprisant ; il n'a pas assez de sacarsmes pour les bonnes têtes... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]