19 juillet 2013

GABRIEL-MARIE-JOSEPH BAUDRY D'ASSON

GABRIEL BAUDRY D'ASSONLa famille du futur capitaine vendéen était l'une des plus anciennes et des plus populaires du Bas-Poitou. De temps immémorial, les Baudry d'Asson avaient surtout la réputation d'être les protecteurs des petits et des humbles, et nous en trouvons la preuve dans ce refrain d'une vieille complainte locale :"Borgue (Fourre-toi, cache-toi) sos l'aisselle d'Asson,Borgue sos l'aisselle !" Les ancêtres de Gabriel Baudry d'Asson passaient même pour avoir le privilège (on dirait le "don") de préserver leurs vassaux des... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2013

JEAN MEILLOC, SUPÉRIEUR DU GRAND SÉMINAIRE D'ANGERS

JEAN MEILLOCMeilloc (Jean), né à St-Bonnet, diocèse de St-Flour, le 31 août 1744, entra à St-Sulpice de Paris et fut en 1775 nommé directeur du Grand-Séminaire d'Angers, dont il devint supérieur en 1787. On peut lui attribuer le Préservatif contre le schisme ou questions relatives au décret du 27 novembre 1790, concernant le serment civique des ecclésiastiques fonctionnaires, par un directeur du Séminaire d'Angers (Angers, Pavie, 1790, in-8°). Incarcéré en mai 1791 à la Rossignolerie, il fut délivré par l'entrée en ville des... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2013

UNE LETTRE DE L'ABBÉ BARBOTIN

UNE LETTRE DE L'ABBÉ BARBOTINAvant de prendre part à la guerre de Vendée, le vicaire de Saint-Georges-du-Puy-de-la-Garde avait exercé son zèle à l'égard d'un prêtre jureur, qui demeurait dans cette paroisse. L'abbé Martineau, qui résidait dans sa famille, au village des Gardes, n'avait pas toujours eu avec l'abbé Barbotin des rapports aussi tendus que ceux visés dans la correspondance publiée par cette Revue. Les lettres auxquelles nous faisons allusion sont du 21 juin 1791. Deux mois plus tôt, les sentiments étaient les mêmes de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2013

LA "BONNE ANNÉE !" VENDÉENNE

LA "BONNE ANNÉE !" VENDÉENNEDe nos jours, et surtout dans le monde dit comme il faut, les formules employées pour exprimer les souhaits du nouvel an sont presque toutes "terre à terre", sceptiques, païennes - et même carrément matérialistes : la pensée de l'au-delà n'y compte plus pour rien. A quoi bon faire allusion à la vie future, puisque chacun ne semble vivre désormais que pour se donner ici-bas le plus de jouissances possibles, - comme si tout devait se terminer au tombeau ! ...Il n'en était point de même autrefois. Aimant et... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]