28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LA RENAUDIERE

Les ruines de la Renaudière étaient encore tout récemment les vieux témoins de l'acharnement que mirent les républicains à tout détruire dans notre bourg des Echaubrognes. L'importance de ce logis, importance dont on peut juger par sa vaste enceinte, et, autrefois, par ces belles ruines, sa proximité du b¤urg, tout le désignait de prime abord aux incendiaires que dirigeait le trop fameux général Caffin. Au bout d'une petite avenue plantée d'ormeaux s'ouvrait, au bas du bourg, sur le chemin de Loublande, un grand portail dont les deux... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 22:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LOUMOIS

En face du château de Maulévrier, vers le midi, s'élevait encore à la fin du dernier siècle le manoir de Loumois. La Moine, née à quelques kilomètres de là, vient en serpentant jusqu'au pied du tertre sur lequel est assis le premier ; elle baignait pareillement les murailles du second, situé vers le bas du coteau qui lui fait face. Ce n'est que depuis peu, que le cours de la petite rivière a été redressé. Le riant vallon, au milieu duquel ce ruisseau serpente doucement, était prédestiné par son assiette tranquille a être ch¤isi de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LOUISIERE

Sur la route des Echaubrognes à Châtillon et au sommet du plateau qui s'étend entre le ruisseau de la Picoulée et celui de la Planche-aux-Moines, s'élève le vieux logis de Louisière. Il est formé d'un seul corps de bâtiment, et accosté au midi d'une tour carrée, trapue, avec toiture en ard¤ises. Il domine le paysage quelque peu dénudé des alentours.Ce castel, avec la teinte grisâtre que lui a donné le temps, et entouré de murailles de clôture, trouées en plus d'un endroit, ressemble plutôt, vu de la voie ferrée qui le longe, à une... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 20:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LIVOIS

Il existe aux Echaubrognes, dit M. Berthelé, plusieurs vieux logis seigneuriaux : le plus délabré, le plus incomplet, mais non le moins pittoresque que le château de Livois, dont il reste encore les servitudes et une partie des douves, le tout encadrant quelques débris de murailles curieuses". Qu'aurait dont dit de ce castel l'ex-archiviste des Deux-Sèvres, s'il eût pu voir Livois, il y a cinquante ans, alors que le vieil édifice, (bien que ayant brûlé par les révolutionnaires, naturellement) était enc¤re debout tout entier, et privé... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LANDEBERGERE

Celui-là ne peut se faire une idée du charme que présente le séjour à la campagne, dans notre Vendée, qui ne l'a pas vue au printemps, alors que ses champs et ses prairies sans nombre, revêtus d'une verdure naissante, semblent être un immense tapis sur lequel les haies et les buissons f¤rment mille desseins capricieux.C'est dans un des sites qu'ils font ainsi, qu'apparaît le petit castel de Landebergère situé à une demi-lieue environ des Echaubrognes, entre les deux chemins conduisant l'un à Moulins et l'autre à notre nouvelle... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LA GUICHARDIERE

A petite distance de Loumois et de Touvois, mais sur la rive opposée de la Moine, est assise la vieille maison noble de la Guichardière : elle occupe l'extrême pointe d'un coteau au pied duquel coule la petite rivière, laquelle en cet endroit sert maintenant de limite entre Maulévrier et les Echaubrognes.C'est là que la Moine reçoit le ruisseau de Touvois ou de la Planche-aux-Moines, qui un peu plus haut à fait tourner le moulin de Moreau. L'enceinte du logis est flanquée de quatre tourelles ; un pont-levis jeté sur un fossé,... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LA FROGERIE

La Frogerie est un manoir du XVe siècle, situé à droite de la route et de la voie ferrée, de Maulévrier à Cholet, sur une petite élévation qui, grâce au pays plat des alentours, permet de laisser apercev¤ir de très loin ses quatre tourelles à toiture aigüe, et recouvertes d'ardoises. Le château a été l'objet, il y a quelques années, d'une réparation plus ou m¤ins heureuse. Un joli portail à cintre en accolade donne entrée dans le logis, à un des angles duquel se trouvait une chapelle. Une pièce extraite des archives de la Rochelle... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES (79) ♣ LA FOUCHERIE

Dans ces notes, la première place semblerait de droit appartenir aux sires de la Foucherie. C'étaient en effet, dit la tradition, les seigneurs de notre paroisse de Saint-Pierre des Echaubrognes. Cet ancien fief est situé par delà la Moine, dans la partie de notre paroisse qui entra, lors de la révisi¤n du cadastre, dans la circonscription de celle de Maulévrier. Les souvenirs qui nous sont restés de la famille de nos anciens seigneurs peuvent se résumer à deux points principaux : le rôle important que la tradition leur attribue... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ LA GRANDE ÉCURIE

Vers la fin du siècle dernier, la famille Mercier, branche de Marigny, originaire du Bas-Poitou, était propriétaire du logis de la Grande Ecurie, en Basse-Marche, paroisse de Saint-Pierre d'Echaubrognes. Le sieur Remi-Charles-Etienne-Denis de la Guérivière conseiller du roy et receveur des imp¤sitions à Châtillon, acheta, le 29 mars 1784, de dame Jeanne-Françoise-Marie-Madeleine Mercier de Marigny, épouse de messire Alexis-Hilaire des Nouhes, et de Jeanne-Henriette-Florence-Adélaïde Mercier de Marigny, épouse du sieur Baptiste-Michel... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2013

LES ÉCHAUBROGNES ♣ ESCOUBLEAU

Que peut-il y avoir à dire sur ce pauvre village, enfoui et comme perdu dans un bas-fond, à l'extrémité de cette immense paroisse des Échaubrognes, du chef-lieu de laquelle il est distant de plus de deux lieues ? ... Rien ne le distingue aujourd'hui de ses pareils, sinon qu'il est encore plus petit, plus humble que la plupart d'entre eux ... Il n'en a pas moins été le berceau d'une des plus anciennes et des plus illustres familles de la noblesse française.Voici ce que rapporte de la maison d'Escoubleau "le Dictionnaire des Familles de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]