05 mars 2013

LOUIS-CÉLESTIN-JOSEPH FRUCHART, DIT LOUIS XVII, CHEF DES VENDÉENS FLAMANDS

UNE VENDÉE FLAMANDE (1813-1814)par L'ABBÉ HARRAUL'année 1813, marquée dans l'histoire du premier Empire, par de lâches et perfides trahisons, s'achevait sous les plus sinistres présages. Napoléon, après avoir repassé le Rhin avec les débris de son armée, refusait de s'avouer vaincu et un senatus-consulte avait décrété une nouvelle levée de trois cent mille hommes ; mais la France était dépeuplée, les campagnes étaient épuisées, et nos populations du Nord maudissaient en secret l'humeur guerrière du grand faucheur d'hommes.Après... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 mars 2013

LES PRÉTENTIONS DES D'ORLÉANS PAR UN VIEUX LÉGITIMISTE (1884)

MARSEILLE, 1884L'opinion publique n'est bien souvent que l'opinion d'un étourdi, colportée par une foule de gens sérieux.Fait ce que dois, advienne que pourra. Extraits :LÉGITIMITÉ ET INDIGNITÉ...La légitimité à notre avis n'est pas un but, mais simplement un moyen pour assurer la stabilité de nos institutions, l'esprit de suite dans notre politique, la tranquillité du pays, sa moralisation, en un mot, pour conduire la France dans la voie que la Providence semble lui avoir tracée, en en faisant une nation catholique et... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2013

ADRESSE AUX FRANCAIS de la part de tous les Chefs des Armées Catholiques & Royalistes ...

ADRESSE AUX FRANCAISDe la part de tous les Chefs des armées Catholiques & Royalistes, au nom de Sa Majesté très-chrétienne Louis XVII, Roi de France & de NavarreLe ciel se déclare pour la plus sainte & la plus juste des causes. Le signe sacré de la croix de Jésus-Christ & l'étendard royal l'emportent de toutes parts, sur les drapeaux sanglans de l'anarchie. Maîtres des coeurs & des opinions, plus encore que des villes & des hameaux, qui nous donnent les doux noms de pères & de libérateurs, c'est maintenant... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]