06 janvier 2013

NOEL CHOUAN

Voici l'histoire telle qu'on me l'a contée un soir, au bord du Couësnon, dans cette partie du pays de Fougères qui, de 1793 à 1800, fut le théâtre de l'épopée des Chouans, et où vivent toujours les souvenirs des temps de grande épouvante : c'est sous ce nom sinistre que, là-bas, on désigne la Révolution. Par une nuit de l'hiver de 1795, une escouade de soldats de la République suivait la traverse qui, longeant la lisière de la forêt de Fougères, communique de la route de Mortain à celle d'Avranches. L'air était vif, mais presque... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2013

BRETAGNE ♣ PAGES D'HISTOIRE DE LA RÉVOLUTION (1793) ♣ N° 1

   - I - Les attroupements du district de la Roche-Bernard, au mois de mars 1793, avaient amené immédiatement sur les lieux le général Beysser avec des troupes, et il s'en était suivi de nombreuses arrestations et l'organisation de la terreur un peu partout. Cependant n'étaient-là que les préludes de plus grands maux. Le 8 octobre de la même année, Carrier arriva à Nantes. Cette cité ne suffit pas à ses proscriptions, il voulut avoir des agents pour le remplacer dans les campagnes. De ce nombre fut un nommé Lebatteux,... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2013

BRETAGNE ♣ PAGES D'HISTOIRE DE LA RÉVOLUTION (1793) ♣ N° 2

   II Peu de paroisses pendant la Révolution, dans notre pays de Bretagne, manquèrent entièrement de prêtres. Ils n'étaient pas nombreux, il est vrai, et ils vivaient  presque toujours déguisés sous des habits étrangers. Ils se cachaient sans cesse dans les maisons et les endroits les plus sûrs ; mais enfin ils étaient présents, et les bons chrétiens pouvaient les trouver, au moins de nuit, pour la réception des sacrements dans les cas extrêmes, et fréquemment même pour l'audition de la sainte messe, le dimanche.... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2013

BRETAGNE ♣ PAGES D'HISTOIRE DE LA RÉVOLUTION (1793) ♣ N° 3

  III Dans beaucoup d'églises de campagne on se réunissait le dimanche, même pendant les plus mauvais jours de la Terreur, pour réciter le chapelet et faire d'autres prières en commun. On faisait aussi des lectures pieuses, et parfois même on chantait des cantiques. Quand on croyait avoir à craindre, on mettait des sentinelles chargées d'avertir l'assembler de se disperser. Souvent il suffisait de quelqu'un dans le clocher pour regarder à l'entour. Les choses se passaient ainsi à Noyal-Muzillac. Or, le premier dimanche de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2013

BRETAGNE ♣ PAGES D'HISTOIRE DE LA RÉVOLUTION (1793) ♣ N° 4

  IV Revenons à la colonne mobile. Aussitôt que Lebatteux eut appris qu'on était réuni en prières dans l'église paroissiale, sa résolution changes, et la chapelle de Brangolo fut sauvée. Immédiatement il détache ses cavaliers avec ordre de se précipiter, et il les fait suivre au pas de course par ses piétons. Dans un instant on est rendu. Le bourg est envahi, les portes de l'église cernées dans un clin d'oeil et avant que personne ait pu donner l'alarme. Lebatteux, précédé de nombreuses baïonnettes, entre et traverse... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 janvier 2013

MARIE NORMAND ♣ UN JUGEMENT DE 1794

  UN JUGEMENT DE 1794 Il me semble, pour l'histoire de notre Bretagne pendant la Révolution, de recueillir tous les faits, inédits jusqu'ici, capables de jeter un grand jour sur ces temps malheureux. Parmi ces faits, il y en a qui sont particulièrement instructifs et qu'il est bon de nous remettre sous les yeux. Dieu veuille éloigner de nous pour toujours ce nos pères ont vu et souffert ! Le meilleur moyen de nous soustraire à de pareils maux, c'est sans doute de méditer les actes d'iniquité profonde qui furent accomplis et... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2013

LA GUERRE DE PARTISANS EN MORVAN EN 1814

  Malgré la proclamation de Schwartzenberg qui menaçait de la potence tous les civils pris les armes à la main, des corps francs s'étaient formés en Lorraine, en Champagne, en Franche-Comté et en Bourgogne pour harceler l'ennemi. De leur côté, nos Morvandeaux n'attendirent pas, pour se lever en masse, la proclamation tardive que l'Empereur adressa aux Français le 5 mars 1814. Dès qu'il apprit l'invasion des départements de l'Yonne et de Saône-et-Loire, le maire d'Alligny, Laurent Primard, sollicita du sous-préfet de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2013

UNE FETE MACONNIQUE A PAU EN 1775

Le distingué Conservateur du Château de Pau, M. Émile Lemaître a publié, dans le Bulletin de la Société de mai-juin 1922, un article extrêmement curieux et intéressant intitulé : La Franc-Maçonnerie à Pau au XVIIIe siècle. Il nous a appris que la Franc-Maçonnerie avait à Pau, dès 1775, une Loge officielle, appelée la Sincère, réunie à l'Orient de Pau, dénomination changée en 1788 en celle de Loge du Berceau de Henri IV. Le Vénérable de la Loge, pendant tout le XVIIIe siècle, paraît avoir été Suberbie-Cazalet, un des avocats les plus... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2013

UNE OPERATION DE HAUTE POLICE A ANGERS (Janvier-Février 1799) ♣ Un Chouan : le Chevalier de Sotoneau ...

Le plus efficace moyen de toute bonne police, c'est l'espionnage. En cet art, les hommes du Directoire n'avaient rien à apprendre. A cette époque, en effet, l'espionnage, la délation, la trahison étaient élevés à la hauteur d'un principe de gouvernement et les espions, délateurs et traîtres étaient innombrables. Les chouans, les plus redoutables ennemis de la Révolution, qui se tenaient à peu près tranquilles depuis la pacification de Hoche en 1796, recommencèrent, au mois de janvier 1799, à aller, venir, s'agiter, se concerter. Ils... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 02:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]