17 décembre 2012

HISTORIQUE DE DEUX FANIONS DU RÉGIMENT DE LA MARINE ROYALE (OU HECTOR)

EXPÉDITION DE QUIBERON (Juillet 1795) L'expédition de Quiberon est un des épisodes les plus tristes et les plus douloureux de nos guerres civiles. Son dénouement tragique, où tant d'existences humaines furent sacrifiées, est un fait historique connu de tous. Les deux pièces qui vous sont présentées ont été les témoins - malheureusement muets - de ces évènements dramatiques. Elles sont d'une rareté insigne, - peut-être unique, - car en dehors de quelques plaques de baudriers et de boutons d'uniformes trouvés dans les sables de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2012

LE REPENTIR DU COMMANDANT MONET

DES BLEUS REPENTANTS QUI DEMANDAIENT PARDON DE LEURS CRIMES ET SE CONFESSAIENT AVANT DE MOURIR Le 5 septembre 1793, près de Chantonnay, les Vendéens remportèrent une brillante victoire, qui les vengea largement du récent échec éprouvé par eux sous les murs de Luçon. La bataille, qui avait duré près de quatre heures, se termina par une débandade complète de l'armée républicaine, malgré les efforts de l'adjudant-général Marceau, et un grand nombre de prisonniers tombèrent entre les mains des vainqueurs. Parmi ces prisonniers se... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2012

HISTOIRE D'UN "PATAUD" TREMBLEUR ET D'UNE "MOUCHE DE GENETS"

Dans cette histoire, nous allons voir que les Bleus, en 1832, étaient eux-mêmes bien différents des farouches mais héroïques soldats de Kléber en 93. Le rassemblement des Blancs avait eu lieu le 6 juin, dans le bois des Angenaudières. C'était M. du Chillou qui commandait. Au nombre de cent cinquante à peu près, les insurgés allèrent tout d'abord rallier quelques braves à Beaurepaire, puis ils prirent le chemin de Saint-Aubin-les-Ormeaux, où ils arborèrent le drapeau blanc au sommet du clocher. Ils pouvaient être alors deux cent... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2012

LES HERBIERS (85) - UN TÉMOIGNAGE SUR LES DÉBUTS DE L'INSURRECTION DANS LE VOISINAGE DES HERBIERS

  Le 2 ventôse an II (20 février 1794), à propos d'une instruction ouverte contre le citoyen Jousbert, accusé de complicité avec les Brigands, le citoyen Victor Lambert, "officier publique" de la commune des Herbiers, comparaissait devant les autorités à Fontenay-le-Peuple et faisait la déposition que voici : "La vérité est toujours dans la bouche du républicain déposant, je l'ay affirmé et je le raffirmeré de nouveau si besoin y est. Le 13 mars 1793, les brigands se sont porter aux Herbiers au environ six à sept mille. Nous... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2012

MÉSAVENTURES D'UN SACRISTAIN PATRIOTE

DÉBUTS DE L'INSURRECTION DANS LE TALMONDAIS MÉSAVENTURES D'UN SACRISTAIN PATRIOTE A l'époque de l'insurrection, le sieur Michel Gabriel Morain cumulait, à Saint-Vincent-sur-Jard, les fonctions de sacristain de la paroisse et de secrétaire-greffier de la commune. Ce devait être un sacristain tout à fait constitutionnel, si l'on s'en rapporte à la curieuse déposition qu'en sa qualité de secrétaire-greffier, il consigna lui-même aux Archives communales, à propos de ses mésaventures lors de la première incursion des insurgés dans les... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2012

NE PAS FILER "ENTRE LES DEUX NAUS".

Comme tant d'autres petits métiers domestiques et vieux usages populaires qui disparaissent peu à peu, celui de la quenouille n'existera bientôt plus, chez nous, qu'à l'état de souvenir et c'est à peine, hélas ! si çà et là, dans le fin fond du bocage, on pourrait trouver quelques bonnes femmes demeurées fidèles à ce passe-temps favori de nos grands'mères ! C'est seulement depuis une quarantaine d'années que cette vieille tradition tend à disparaître et je me rappelle que, dans ma prime jeunesse, l'usage de la quenouille était encore... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2012

CROYANCES ET SUPERSTITIONS POPULAIRES ♣ LE TEUR

LE TEUR Les Bretons ont le "teuz" et nous avons le "teur". Mais ces deux êtres mystérieux, quoique classés dans la même catégorie, ne doivent point être pris l'un pour l'autre. Voici ce qu'Émile Souvestre, dans son "Foyer Breton", nous apprend au sujet du "teuz" : "Tous les peuples d'Europe ont admis deux races de nains, l'une malfaisante et impie, l'autre amie des hommes. La première est représentée, en Bretagne, par les "korigans", la seconde par les "teuz". Le "teuz" n'est autre chose que le lutin d'Écosse et d'Irlande, qui... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2012

RUE SAINT-LAUD ♣ ANGERS

Sous la révolution, la rue Saint-Laud prit le nom de rue Centrale (1791). Dès la chute du jour, les magasins étaient fermés, et, le soir, ce n'était qu'en tremblant que le timide négociant ouvrait sa porte à celui qui avait besoin de son office. Lorsque les Vendéens entrèrent à Angers, le 24 juin 1793, l'abbé Barbotin, ancien vicaire de Saint-Georges-sur-Loire, secrétaire de l'abbé Bernier, s'empara de l'échafaud et le fit promener par les principales rues de la ville. Le cortège arrivé dans la rue Saint-Laud, s'arrêta devant la... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2012

UNE PROCLAMATION DE L'ABBÉ BERNIER

AU NOM DU ROI. Le Conseil militaire de l'armée d'Anjou et Haut-Poitou, aux Républicains, Français égarés, Vous nous annoncez des paroles de paix ! ce voeu est celui de nos coeurs ; mais de quel droit nous offrez-vous ce pardon, qu'il n'appartient qu'à vous de demander ? ... teints du sang de nos rois, souillés par le massacre d'un million de victimes, par l'incendie et la dévastation de nos propriétés, quels sont vos titres pour nous inspirer la confiance et la sécurité ? Serait-ce le supplice des Robespierre et des Carrier ? ...... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2012

CAPTIVITÉ ET SORTIE DE PRISON DE MADAME DE BOYLESVE

Mme de Boylesve fut mise en prison le 7 ou 8 novembre 1793. Elle s'y attendait depuis longtemps, et son petit paquet de linge était tout prêt, enveloppé dans un sac de toile que Mme Senot de Lalonde, sa fille, conserve encore. Elle fut arrêtée vers 4 ou 5 heures du soir par deux habitants de la ville et un housard. En sortant de sa maison, elle demanda à frapper à la porte de la petite maison en face pour embrasser sa fille (Mme Senot) alors âgée de cinq ans et son fils (M. Etienne de Boylesve) alors âgé de trois ans qui habitaient là... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 17:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]