Capture plein écran 16102012 130414

 

"Il existait encore chez les Français un usage antique et galant dont les reines de France avaient désiré la conservation. A la mort du Roi, les Français payaient à la nouvelle reine un droit connu sous le nom de "ceinture de la reine", Marie-Antoinette apprend que ce droit pèse sur les classes les plus infortunées ; que les privilèges ont trouvé moyen de ne pas y contribuer ; elle supplie le roi de s'opposer à sa perception. Cet acte généreux plaît à Louis XVI ; et l'universalité de la nation applaudit au désintéressement, à la bienfaisance de la reine. La poésie devait conserver le souvenir de ce sacrifice. Le comte de Coutourelle se fit l'organe du peuple reconnaissant ; il adressa à la reine le quatrain que nous citons :


Vous renoncez, charmante souveraine,
Au plus beau de vos revenus ;
A quoi vous servirait la ceinture de reine ?
Vous avez celle de Vénus."


(Mémoires de Weber)