LISTE OFFICIELLE DES VENDEENS FUSILLES A NOIRMOUTIER DANS LE MOIS DE JANVIER 1794

Collection Dugast-Matifeux, Bibliothèque de Nantes

Du Houx d'Hauterive, beau-frère de d'Elbée, ci-devant chevalier de St-Louis et général d'une bande de brigands,
De Boisy, ci-devant lieutenant de cavalerie, ami intime de d'Elbée et général d'une bande de brigands,
René Henry de Tinguy, ci-devant noble, se disant gouverneur de l'île de Noirmoutier,
Alexandre Pineau, commandant les rassemblements faits dans la Commune de Legé,
René Moricet, major d'une bande de brigands, âgé de 28 ans,
Alexandre Gazette de la Limouzinière, officier supérieur, âgé de 17 ans,
Louis-Marc-Antoine Savin du Parc, capitaine dans la cavalerie, âgé de 25 ans, officier,
Pierre Barraud, chirurgien de la Garnache, âgé de 25 ans, officier,
Pierre Gouin, de Legé, commandant la cavalerie, âgé de 18 ans,
Joseph Béthuis, de la Garnache, distributeur des vivres, âgé de 26 ans,
Jean Jodet, de Beauvoir, nommé commandant pour Louis XVII de la place de Beauvoir, âgé de 34 ans,
Louis de Reigner, ci-devant noble, chef d'un rassemblement et des comités de Correspondance, de Saint Germain, âgé de 36 ans,
Benjamin Dubois, de Soullans, ci-devant noble, commandant de la place de Noirmoutier pour Louis XVII, âgé de 36 ans,
Bernard Massip, commis négociant à Bordeaux, âgé de 21 ans, commandant,
François Loiseau, chef d'un rassemblement fais près de Brissac, âgé de 31 ans,
Ruchaud fils, de Fontenelles, âgé de 31 ans, garde-magasin des poudres,
Barraud, de St-Hilaire de Rié, chef,
Barraud du Perrier, chef,
La Voyrie, aide-major, commandant de Barbâtre,
Palvadeau,
La femme d'Elbée
La femme Savin qui a été guillotiné, aux sables,
Jean-Léon Rodier, chanoine et vicaire général de Luçon,
Charles Lusson, vicaire de Saint-Georges-de-Montaigu,
Louis-Joseph Blanchard, curé du Bourg-sous-la-Roche,
Mathurin Billaud, curé de la Réorthe,
Jean-Baptiste Gasnault, vicaire de Saint-Mâlo-du-Bois,
Trois autres prêtres qui n'ont pas voulu dire leurs noms,

Il faut ajouter à cette liste officielle :

L'abbé Durand, curé de Bourgneuf, signataire des assignats au nom de Louis XVII
Les deux jeunes le Meignan de l'Ecorce, jumeaux, 16 ans, et leur précepteur Biré ; M. d'Elbée avait été nommé tuteur de ces enfants qui l'avaient suivi à Noirmoutier,
Le jeune La Voyrie, 17 ans, fusillé sur le dire d'un soldat qui l'avait vu sabrer un de ses camarades,
Lapierre, commandant de Bouaye et de Bouguenais, officier de Charette,
Monnier, de Clisson.

Extrait du livre :

D'ELBEE GENERALISSIME DES ARMEES VENDEENNES

1752-1794

de l'Abbé F. Charpentier