11 juillet 2012

C'EST LE PROGRES !

  Bulletin Paroissial de Saint-Fulgent - 1913 C'EST LE PROGRES ! Voilà encore un de ces mots retentissants à l'aide desquels on berne le peuple : le progrès ! Dès qu'un individu se dit : homme de progrès, fut-il par ailleurs plus sot qu'une bourrique, il passe pour un génie sublime ! Dès qu'on a réussi à présenter le plus odieux, le plus injuste, le plus criminel comme une mesure exigée par le progrès, la foule des humains s'incline avec soumission et respect : Songez donc ! Qui oserait se dire l'adversaire du progrès ?... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2012

Posté par Shenandoah Davis à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2012

Le catholicisme se retirait, mais comme se retir la mer, en laissant sur le rivage des ruisselets et des flaques d'eau. Là même où les croyances étaient fort affaiblies, l'habitude demeurait. Le dimanche, même en cette année 1793, la coutume subsistait des habits plus parés, du travail suspendu. Dans la halte du repos traditionnel, les regards se tournaient vers l'église, entourée du cimetière, et que gardaient les tombes des ancêtres, comme autant de sentinelles sacrées. A l'appel de la cloche - car en général il ne restait une -... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2012

Pierre-Gaspard Chaumette, dit Anaxagoras Chaumette

CHAUMETTE A la Commune, en cet automne de 1793, une influence dominait, celle de Chaumette. Les journaux et les mémoires de l'époque permettent de reconstituer le caractère, la physionomie, les traits mêmes de cet homme. Comme la plupart de ceux que la Revolution avait subitement grandis, il était très jeune, trente ans à peine. Il était, d'après les souvenirs des contemporains, de taille médiocre, fluet, de teint pâle, avec des cheveux tout plats, un peu minable d'aspect et paraissant fait pour servir plutôt que pour commander.... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2012

LES FRERES CACAULT

François Cacault (1743-1805)   Fils aîné d'un maître-faïencier, paveur en chef de la ville de Nantes, il enseigne l'art des fortifications à l'Ecole militaire. Puis il embrasse la carrière diplomatique : secrétariat d'ambassade auprès de Talleyrand à Naples, missions diplomatiques à Florence et à Rome (rapatriement des artistes français en 1793, suivi du départ des convois d'œuvres vers la France dans le cadre des traités de Bologne et Tolentino, négociation du Concordat auprès du pape). Il est élu Sénateur de... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 juillet 2012

La croix des trois provinces

Posté par Shenandoah Davis à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2012

Le feu de l'enthousiasme brûlait à travers les rides de la Vendéenne ...

LETTRE EUGENE A LEON Nantes. Depuis deux jours, je n'ai pu vous écrire, mon bien cher Léon : avant de quitter Clisson, j'étais allé visiter les ruines de Tiffauges et le champ de bataille de Torfou. J'y arrivai vers midi. La chaleur était accablante ; les paysans avaient abandonné leurs travaux. Je ne rencontrait dans la campagne qu'une vieille femme qui revenait du lavoir ; elle avait déposé sur l'herbe son paquet de linge ; elle se reposait assise à l'ombre d'un chêne. Suis-je loin du champ de bataille de Torfou ? lui... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2012

Posté par Shenandoah Davis à 22:55 - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 juillet 2012

N. AMALVI, Prêtre du diocèse de Perpignan

N. AMALVI Prêtre du diocèse de Perpignan, où il naquit en 1722, étoit habitué de l'église cathédrale qui, transférée avec le siège épiscopal en 1602, de la ville d'Elne à celle de Perpignan, dans l'église de Saint-Jean-Baptiste, y conservoit le nom de cathédrale d'Elne, et son ancienne invocation de Sainte Eulalie et Sainte Julie, patronnes du diocèse. Amalvi, étant insermenté, fut obligé par la persécution de sortir de France après la loi de déportation ; mais quand les troupes du roi d'Espagne eurent, après la mort de Louis... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2012

 Jeanne ALIX Simple domestique, âgée de 65 ans, servant Françoise de Beauretour dans la ville de Bordeaux, et née à Saint-Martin, près Ludon, dans le district de Bordeaux, concouroit par un esprit de piété avec dix autres femmes, et un porteur d'eau, nommé Pause, à soustraire à la persécution un prêtre catholique de qui elles recevoient les secours de la religion. Les agens de la féroce commission militaire, établie à Bordeaux en octobre 1793, découvrirent ce prêtre, et connurent la généreuse conduite de ces pieuses femmes... [Lire la suite]
Posté par Shenandoah Davis à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]