1792

"M. LEFRERE, curé des Rotours, fut arraché de son presbytère et conduit à Putanges par une horde de scélérats, qui, après avoir essayé inutilement de lui faire prêter serment, le tondent et le promènent dans les chemins les plus raboteux, assis sur une brouette, sans lui permettre de s'appuyer. Le malheureux pasteur s'étant évanoui, ils lui jettent de l'eau au visage par dérision, le conduisent ensuite sur le bord de la rivière de l'Orne, qui passe à Putanges, et, après avoir délibérer s'ils le tueront et le jetteront dans l'eau, ils se contentent de le renvoyer, en le faisant poursuivre à coups de pierres. Enfin il a toutes les peines à se rendre chez lui, d'où il se fait transporter le lendemain dans une litière, fort malade. On a assuré qu'il en était mort, mais cela n'est pas constant".